Clôture Paris : les 5.000 pts s'éloignent à nouveau...

Clôture Paris : les 5.000 pts s'éloignent à nouveau...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 mars 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40 n'y arrive décidément pas... Après quatre séances de progression, pour une clôture hier à moins d'un point de la barre des 5.000, le CAC40 a cédé aux prises de bénéfices ce mardi, terminant sa course en baisse de 0,51% à 4.974 pts, plombé notamment par les valeurs bancaires et pétrolières. La prudence est dont de retour sur les marchés avant le verdict de la banque centrale américaine demain, avec un probable premier tour de vis monétaire pour 2017. Les investisseurs prendront également connaissance des prévisions économiques de la Fed et suivront par la suite la conférence de presse de sa présidente Janet Yellen...

ECO/DEVISES

La Première ministre britannique Theresa May a reçu l'aval du parlement britannique lundi soir pour déclencher la procédure prévue par l'article 50 du Traité de Lisbonne, un préalable aux négociations sur le Brexit. Après ce succès pour son camp, elle a annoncé mardi que la reine Elizabeth promulguerait "dans les prochains jours" son propre feu vert, le "Royal Assent", dernier obstacle avant le début des négociations. La Première ministre sera ensuite habilitée à invoquer l'article 50, qui donnera officiellement le coup d'envoi des discussions avec les Européens sur les modalités du divorce. Mais Theresa May, qui s'exprimait devant le Parlement, n'a pas précisé son calendrier. "Je reviendrai devant cette chambre d'ici la fin du mois pour vous informer que j'ai officiellement activé l'article 50 et engagé le processus par lequel le Royaume-Uni quittera l'Union européenne", a-t-elle dit.

L'indice ZEW progresse en mars, mais pas autant qu'anticipé par le marché. L'indice ressort ainsi à 12,8 points après 10,4 en février, mais légèrement inférieur aux 13,1 attendus par le consensus. L'indice relatif à la situation actuelle s'établit à 77,3 contre 76,4 le mois précédent et 78 de consensus.

Les données de l'inflation de février ont été confirmées ce matin par l'Office fédéral de la statistique. Les prix à la consommation ont donc bel et bien progressé de 2,2% le mois dernier en rythme annuel après avoir augmenté de 1,9% et 1,7% au cours des deux mois précédents. Il faut remonter à août 2012 pour retrouver une inflation supérieure à 2% outre-Rhin. En séquentiel, les prix affichent une hausse de 0,6%. L'indice ICPH, calculé aux normes européennes, atteint également 2,2%.

La Fed, Banque centrale américaine, a confirmé qu'elle allait bien tenir sa réunion aujourd'hui et demain, alors que certains craignaient que les éléments climatiques adverses ne viennent perturber ce grand rendez-vous monétaire. 'Stella', une brutale tempête de neige, est venue s'abattre sur le nord-est des États-Unis. Dans le même temps, de violentes chutes de neige sont attendues dans d'autres régions, et notamment sur Washington. Ces éléments déchaînés n'empêcheront donc pas les banquiers centraux américains de se réunir. Yellen et ses équipes braveront les éléments afin d'accomplir leur office... A l'inverse, la rencontre entre Donald Trump et Angela Merkel, qui était initialement programmée ce jour à la Maison Blanche, a été repoussée à vendredi.

D'après le rapport gouvernemental du jour aux USA, l'indice des prix à la production pour le mois de février 2017 a augmenté de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus. Le PPI grimpe de 2,2% sur un an. Hors alimentaire et énergie cette fois, le PPI ressort en croissance de 0,3% par rapport au mois précédent et de 1,5% en glissement annuel.

Les cours du pétrole pointent encore en net repli ce mardi après la publication du rapport mensuel de l'Opep montrant une nouvelle hausse des stocks de brut en dépit du recul de la production. Selon les données préliminaires du cartel, la production mondiale d'or noir a atteint 95,88 millions de barils par jour en février, soit une baisse de 210.000 bj par rapport à janvier. Sur un an, la production reste en revanche stable malgré les décisions adoptées par l'Opep fin 2016. La production du cartel a d'ailleurs diminué de seulement 140.000 bj le mois dernier à 31,96 mbj alors qu'elle avait baissé de près de 900.000 bj en janvier. La production de l'Arabie saoudite, particulièrement suivie par les opérateurs, est repartie à la hausse à plus de 10 mbj (+263.000 bj) alors qu'elle avait diminué plus qu'attendu en janvier. L'Opep a par ailleurs rehaussé ses prévisions de production pour les pays n'appartenant pas au cartel, Etats-Unis et Canada en tête. L'Organisation anticipe désormais une progression de la production hors Opep de 400.000 bpj, contre 240.000 précédemment. Quant aux stocks de brut, ils sont supérieurs de 278 millions de barils à leur moyenne des cinq dernières au sein des pays de l'OCDE.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0641$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 47,3$ et le Brent s'affiche à 50,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Derichebourg (+7,2%) est bien aidé par la forte hausse des prix de la ferraille. Louis Capital Markets Midcap Partners évoque des prix en progression de 64% au mois de mars! Au total, sur le premier semestre fiscal du groupe (octobre-mars), l'effet prix positif sur la ferraille s'est établi à 42%, laissant augurer une très bonne publication le 22 mai prochain. D'autant que dans le même temps le prix de l'aluminium se comporte bien.

* Sur le CAC40, Valeo monte de 1,6% avec Publicis (+1,1%).

* Genfit reste recherché (+1,5%), soutenu par la médiatisation autour de l'étendue de la maladie Nash.

* Rexel gagne 1,2%. Il faut dire que le distributeur de matériel électrique bénéficie d'un soutien de poids puisque Morgan Stanley est passé de "pondération en ligne" à "surpondérer" tout en portant son objectif de 15 à 19 Euros. La banque estime qu'il y a un gros potentiel d'amélioration des marges d'autant que le nouveau président, Ian Meakins, bénéficie d'une forte crédibilité après son travail réalisé chez Wolseley.

VALEURS EN BAISSE

* Maisons du Monde (-7,2%). Bain Capital profite des sommets boursiers pour matérialiser une partie de sa plus-value. Le fonds d'investissement a placé un peu moins de la moitié de ses parts sur les 31,2% détenus, via un placement privé. Cela représente 7 millions d'actions à 26,50 Euros pièce, soit une décote assez importante sur le dernier cours coté, puisqu'elle dépasse 7%.

* CGG recule encore de 5,6%. Le groupe poursuit l'effort sur ses coûts, en réduisant la facture d'un contrat d'affrètement de l'Oceanic Champion en échange du règlement d'un montant déterminé. Les fonds associés ne seront pas tirés de la trésorerie mais liés à 12,1 millions de dollars d'obligations au taux de 6,5% et d'échéance 2021, émises au profit du cocontractant du contrat d'affrètement. L'Oceanic Champion est l'un des derniers navires utilisés par CGG en opération. Le groupe avait déjà annoncé en janvier des mesures destinées à réduire le coût de sa flotte.

* EDF reste en baisse de 3,1%. La période de souscription aux actions nouvelles court jusq'au 21 mars. Les actions nouvelles seront livrées le 30 mars mais les résultats de la levée de fonds seront connus dès le 28 mars.

* Sur le CAC40, BNP Paribas chute de 2,1% avec TechnipFMC (-1,5%). Crédit Agricole perd aussi 1,4% avec Société Générale (-1,5%) et Total (-1,7%).

* Engie (-1,3%) étudierait une offre sur Innogy, la filiale d'énergies renouvelables du groupe allemand RWE, selon des sources citées lundi soir par l'agence 'Bloomberg'. Innogy pèse 19 Mds$. Cependant, le groupe allemand a fait savoir qu'il entendait conserver une participation majoritaire dans Innogy.

* Renault (-1%). L'Alliance Renault-Nissan a annoncé ce matin la naissance d'une division (business unit) dédiée aux véhicules commerciaux légers, dont le pilotage est confié à Ashwani Gupta. L'entité, baptisée LCV, a vocation à réunir les atouts des deux marques, Renault pour les utilitaires légers et Nissan pour les petits camions. L'Alliance prévoit de développer des synergies tout en conservant les spécificités des deux marques.

 
0 commentaire - Clôture Paris : les 5.000 pts s'éloignent à nouveau...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]