Clôture Paris : revoilà (déjà) les 5.200 pts !

Clôture Paris : revoilà (déjà) les 5.200 pts !

bourse

Boursier.com, publié le mercredi 19 juillet 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Le CAC40, déjà bien orienté en début de séance ce mercredi, a amplifié ses gains dans l'après-midi, dans le sillage de Wall Street et du rebond des prix du pétrole. L'indice parisien, qui avait terminé sa course hier en nette baisse sous les 5.200 pts, a ainsi repris 0,83% ce mercredi, à 5.216 pts en clôture, dans des volumes néanmoins toujours faibles en cette période estivale. Dans l'actualité des sociétés à Paris, Ubisoft s'est offert un vif rebond aujourd'hui, alors qu'Axway a sévèrement dévissé... Outre-Atlantique, Wall Street affiche de nouveaux sommets historiques pour le Nasdaq et le S&P500, malgré une publication décevante pour IBM.

ECO/DEVISES

Les mises en chantier de logements aux Etats-Unis, pour le mois de juin 2017, sont ressorties au nombre de 1,215 million, contre un consensus de place de 1,170 million et 1,122 million pour le mois de mai. Les permis de construire, quant à eux, se sont établis à 1,254 million d'unités, contre 1,206 million de consensus et 1,168 million un mois plus tôt.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont reculé de 4,7 millions de barils lors de la semaine close au 14 juillet, à 490,6 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 3,2 millions de barils. Les stocks d'essence ont pour leur part baissé de 4,4 millions de barils, contre une diminution de 0,6 million attendue, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) se sont repliés de 2,1 millions de barils contre une hausse de 1,3 million anticipée.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1522$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 47,1$ et le Brent s'affiche à 49,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Ubisoft grimpe de 10%, au sommet ! Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2017-18 d'Ubisoft s'élève à 202,1 ME, en hausse de 45,2% et de 45,7% à taux de change constants par rapport aux 139,1 ME réalisés au premier trimestre 2016-17. Les revenus sont nettement supérieurs à l'objectif qui était fixé à environ 170 ME. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2017-18 est attendu aux alentours de 190 ME, en hausse de 34,0% par rapport au deuxième trimestre 2016-17. Le trimestre sera principalement marqué par les lancements de Mario + Rabbids Kingdom Battle, la troisième saison de For Honor et l'expansion Tom Clancy's Rainbow Six Siege Hong Kong. Ubisoft confirme ses objectifs pour l'exercice 2017-18 avec un chiffre d'affaires d'environ 1.700 ME et un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 270 ME. Pour l'exercice 2018-19, le chiffre d'affaires est prévu autour de 2.100 ME avec un résultat opérationnel non-IFRS d'environ 440 ME. "La capacité grandissante d'Ubisoft à engager les joueurs dans la durée, couplée à cette force créative unique, accroît notre confiance dans nos objectifs 2017-18 et 2018-19 et sera un moteur majeur de création de valeur pour les années à venir", commente Yves Guillemot, Président Directeur Général d'Ubisoft.

* Spineway. Le titre pointe en forte hausse de 9,3%, alors que la société a enregistré une amélioration continue de ses ventes sur le 2ème trimestre. Elles s'inscrivent à 2,9 millions d'euros (+118%). Elles portent le chiffre d'affaires du 1er semestre 2017 à 6,01 ME, soit une croissance de +146% par rapport au 1er semestre 2016.

* ArcelorMittal grimpe encore de 2,5%, alors que Goldman Sachs vise désormais un cours de 28 euros sur le dossier. La Deutsche Bank vient quant à elle de passer de "conserver" à "acheter" sur la valeur, tout en portant son objectif de cours à 28 euros également.

* STMicroelectronics monte de 2,5%. Le groupe franco-italien bénéficie de la belle publication d'ASML Holdings. Le premier équipementier européen de semi-conducteurs a dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel supérieur à ses propres estimations grâce à une forte demande des fabricants de puces mémoire. La société a annoncé qu'elle était en bonne voie pour réaliser une croissance de 25% environ de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'année.

* Sur le CAC40, Engie monte aussi de 2,3% avec Vivendi (+1,9%) ou encore LVMH (+1,5%).

* Réalités (+2,3%). La société a publié les chiffres de son activité du premier semestre 2017, marqué par une nouvelle augmentation de ses ventes (+6% par rapport au S1 2016), et surtout une accélération de la réitération des actes authentiques chez les notaires.

* Nokia (+2,1%) retrouve des couleurs au lendemain d'une baisse de 3,3% dans le sillage d'Ericsson.

* Air France KLM (+1,4%). Le Credit Suisse réitère son opinion "neutre" sur le dossier, mais rehausse nettement son cours cible, qui passe de 8,79 euros à 14,59 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Axway chute de 18,8% au lendemain de l'annonce d'un sévère avertissement sur résultats. Plombé par son activité de licences, la société estime que son taux de résultat opérationnel d'activité devrait désormais se situer entre 3% et 5% du chiffre d'affaires pour le semestre contre 11,3% sur la même période de l'exercice précédent.

* LNA recule de 5,8%. Sur le 2e trimestre de l'exercice 2017, le chiffre d'affaires Exploitation de Le Noble Age progresse à nouveau de 4,6 millions d'euros, par rapport à la même période en 2016, pour s'établir à 102,8 ME. Cette hausse de 4,7% résulte d'une croissance organique de +4,5% et d'une croissance externe de +0,2%. Le chiffre d'affaires cumulé au 1er semestre s'élève à 203,7 ME, en progression de +5,2%, grâce à une composante organique soutenue de +5%.

* Carrefour recule de 2%. Le titre est sous pression ce mercredi à Paris alors que sa filiale brésilienne fera son entrée en bourse de Sao Paulo en bas de la fourchette de prix indicative. Atacadão SA, la société mère de toutes les activités du Groupe Carrefour au Brésil, a arrêté un prix de 15 réals par action pour son IPO pour une fourchette indicative de 15 à 19 réals. Le distributeur et ses actionnaires ont levé au global 5,12 milliards de réals (1,41 milliard d'euros) avec cette opération. La filiale de Carrefour a récemment pris la place de leader de la distribution diversifiée au Brésil, devant GPA, en termes de ventes.

* GL events cède 0,4%. Au 30 juin 2017, le chiffre d'affaires de GL events s'élève à 496,1 ME en croissance de 1,2% par rapport au 1er semestre 2016 et de -1,2% en organique. Ces données intégrent un effet de base défavorable lié au calendrier des évènements de 2016 qui cumulait notamment les Jeux Olympiques de Rio, l'Euro 2016 et les premiers préparatifs de la COP 22. La société indique que le compte de résultat consolidé à fin juin 2017 fera apparaître une augmentation des différents niveaux de rentabilité EBITDA, résultat opérationnel courant et RNPG supérieure à 15% par rapport au 1er semestre 2016. Les ratios d'endettement net sur fonds propres et d'endettement net sur EBITDA seront en amélioration par rapport au 30 juin 2016, sachant qu'ils se situent historiquement toujours à un point plus haut à cette date...

* Orpea perd 0,4%. Au 1er semestre 2017, le chiffre d'affaires d'Orpea a atteint 1, 526 MdE, en croissance de +10,5%, dépassant ainsi en seulement 6 mois, le chiffre d'affaires annuel de 2012. La croissance organique est solide à +5,5%. Après les récentes acquisitions d'Anavita en Tchéquie et de Dr. Dr. Wagner en Autriche, Orpea poursuit activement ses développements sélectifs et ses créations d'établissements dans ses 10 pays d'implantation et bientôt dans de nouvelles zones géographiques. Fort de la solide performance de ce 1er semestre, Orpea confirme avec une grande confiance l'objectif annuel d'un chiffre d'affaires supérieur à 3,125 MdsE (+10% par rapport à 2016).

 
2 commentaires - Clôture Paris : revoilà (déjà) les 5.200 pts !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]