Clôture Paris : septième séance de baisse pour le CAC40...

Clôture Paris : septième séance de baisse pour le CAC40...©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 novembre 2017 à 18h00

LA TENDANCE

Et de 7... Le CAC40, en perdant encore 0,49% ce mardi, à 5.315 points en clôture, vient d'enregistrer une septième séance consécutive de baisse, pour une perte cumulée d'environ 3,6% (soit plus de 200 points perdus en ligne droite). L'indice parisien, qui évoluait il y a encore quelques jours sur ses niveaux de la fin d'année 2007, cède donc encore aux prises de bénéfices, alors que le calendrier et le contenu de la grande réforme fiscale promise par Donald Trump aux Etats-Unis restent flous. Wall Street s'affiche d'ailleurs dans le rouge pour le moment, plombé également par la nouvelle chute du titre General Electric (plus forte baisse du DJIA) au lendemain d'un plongeon de plus de 7%... Du côté du pétrole, l'heure est aussi à la correction, avec un baril WTI que cède plus de 2,5% (livraison décembre), à 55,3$.

ECO/DEVISES

L'indice ZEW, qui mesure la confiance des financiers allemands, est légèrement inférieur aux attentes en novembre, avec un indicateur de situation actuelle de 88 (conforme au consensus) mais une composante des attentes à 18,7 points, contre 19,5 points espérés par les analystes.

L'indice des prix à la production aux Etats-Unis pour le mois d'octobre 2017 est ressorti en croissance de +0,4% en comparaison du mois antérieur, contre +0,1% de consensus. Hors alimentation et énergie, la progression s'affiche à +0,4% également, par rapport au mois précédent, contre +0,2% de consensus. En comparaison de l'an dernier, le 'PPI' a augmenté de +2,8% (+2,4% hors alimentation et énergie).

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1773$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 55,3$ et le Brent s'affiche à 61,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Vivendi gagne 4,1%. JP Morgan est passé à "surpondérer" sur le dossier, avec un relèvement spectaculaire de chiffre d'affaires de 19 à 40 euros. Le groupe publiera jeudi soir ses comptes du troisième trimestre.

* Alstom gagne 3,3%. Les résultats semestriels sont bien accueillis. Les objectifs 2020 sont confirmés. Les investisseurs retiennent les bonnes nouvelles, à savoir l'amélioration de la profitabilité, avec un résultat ajusté en hausse de 16% à 231 millions d'euros sur le premier semestre 2017-2018, matérialisant une marge de 6,2% contre 5,6% précédemment, et un bénéfice net part du groupe qui atteint 213 ME, contre 128 ME auparavant.

* Bic gagne 2,1%. Oddo BHF recommande à ses clients d'acheter l'action, alors que l'analyste était neutre jusque-là, après avoir ajusté de 105 à 106 euros son objectif de cours.

* Bouygues (+1,5%). Sur la base de cette publication, la contribution d'Alstom au résultat net du troisième trimestre 2017 de Bouygues est égale à 60 millions d'euros, contre une contribution de 36 millions d'euros au troisième trimestre 2016. Au total, sur les neuf premiers mois de l'année 2017, la contribution d'Alstom au résultat net de Bouygues s'élève à 105 millions d'euros, contre une contribution de 36 millions d'euros sur les neuf premiers mois 2016. Conformément à sa méthodologie, Bouygues n'enregistrera pas de contribution d'Alstom dans ses comptes au quatrième trimestre 2017.

* Sur le CAC40, Safran gagne aussi 1,3%, avec Capgemini (+0,8%) ou encore PSA Groupe (+0,7%).

VALEURS EN BAISSE

* L'incroyable descente aux enfers se poursuit pour l'action Altice, qui perd encore 13,1% aujourd'hui, sur une huitième séance consécutive dans le rouge.

* ArcelorMittal chute de 5% pour sa deuxième séance consécutive de baisse.

* Cinquième séance de baisse pour TechnipFMC, de retour sous les 24 euros (-3,9%). Total et Vallourec reculent aussi respectivement de 1,3% à 3,5%.

* CGG perd 2% pour sa reprise de cotation après le feu vert des actionnaires au plan de restructuration de la dette.

* LafargeHolcim cède 1,9% et enregistre ainsi une troisième séance dans le rouge.

* Interparfums (-1,9%) a fourni ce matin quelques indications sur ses perspectives 2018. Les revenus devraient atteindre 420 à 425 ME, soit une progression de l'ordre de 5% par rapport aux objectifs 2017. Interparfums prévoit de maintenir sa marge opérationnelle autour de 13 à 13,5%.

* Carrefour perd 1,4%. Les rumeurs qui circulaient depuis quelques temps sur le marché se confirment : le groupe ne présentera pas son plan de transformation en décembre, mais le 23 janvier 2018.

* Du côté des bancaires, BNP Paribas perd 1,2% avec Crédit Agricole (-0,5%) ou encore Société Générale (-0,5%).

 
3 commentaires - Clôture Paris : septième séance de baisse pour le CAC40...
  • avatar
    tonio34 -

    On peut penser que les choses se dégradent pour Macron et son équipe....La confiance quitte le pays et les milieux financiers à moins que la spéculation se soit emparé de cela avec la complicité évidente des pouvoirs publics Français.
    Une honte et un futur "détournement" de la conviction des Français concernant les "politiques" suivies par Macron....à suivre....

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Puisque ça censure de l'autre côté !

    référence à l'article :

    Avec le « Seigneur des anneaux », Amazon veut lutter contre Neflix et HBO dans les séries TV
    Statut : refusé
    Il y a 21 minutes
    le 14 11 2017 à 18 46

    Et dire que les contribuables français sont mis à contribution pour financer l'audiovisuel public pour que ne sorte en production que quelques séries à la marge. Les chiffres sont là et ne témoignent pas en faveur de la France.
    faut-il demander aux salariés fonctionnaires de rembourser les sommes d'argent reçu de l’êtat Français?
    hollande ne s'est pas privé d'augmenter les intermittents du spectacle et le résultat est là sous nos yeux : la France est envahie par des séries d'autres pays européens et américaines.

    Franchement quelle honte pour l'audiovisuel français qu'une telle situation ! que d'argent du contribuable de dépensé pour rien.

    avatar
    chemthered -

    Plusieurs des choses que tu dis le sont sous le coup de l'émotion
    mais sont plutôt fausses et mal documentées. Ceci n'est pas la cause
    de la "censure" car c'est très courant.
    Tu as été censuré à cause de la redondance et du hors sujet.

  • avatar
    FelixM -

    Le CAC cède ainsi 3,6 % sur son plus haut. Rappelons qu'une correction classique peut atteindre 15 à 18 % et se déployer sur plusieurs mois, sans obligatoirement remettre en cause une tendance haussière de fond.

    Altice, à 8,90 €, perd encore 13 %. Par rapport au sommet de cet été, il y a 5 mois, chute de 62 % !
    Les adeptes de l'analyse technique diront qu'il s'agit d'un ratio de Fibonacci important, un seuil à ne pas franchir.
    Le surendettement et la croissance externe débridée se paient aujourd'hui au prix fort.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]