Clôture Paris : très légère baisse pour le CAC40

Clôture Paris : très légère baisse pour le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 12 décembre 2016 à 18h00

LA TENDANCE

Au terme d'une séance hésitante, après un gain de plus de 5% enregistré la semaine dernière et un nouveau sommet annuel affiché vendredi soir, le CAC40 a cédé 0,07% ce lundi, à 4.761 pts en clôture. La poursuite de la hausse des prix du pétrole a empêché ce jour la tendance négative de réellement s'installer puisque le palmarès est directement influencé par les valeurs pétrolières. Le baril WTI grimpe en effet à plus de 53$ (livraison janvier) après l'accord de réduction de production de ce week-end entre les pays hors OPEP. Les investisseurs se projettent aussi sur le 14 décembre et la décision de la banque centrale américaine sur ses taux directeurs. 77 des 78 économistes interrogés par Bloomberg misent sur un resserrement monétaire...

En France, deux grosses opérations ont été annoncées ce matin : le rachat de Pioneer par Amundi, la filiale du Crédit Agricole, pour 3,545 MdsE et celle de Kerneos par Imerys pour 880 ME.

ECO/DEVSES

Dans l'actualité économique américaine ce lundi, les opérateurs suivront à 20 heures les chiffres de la balance budgétaire du mois de novembre 2016. Le consensus est actuellement logé à 99 Mds$ de déficit. Les investisseurs devraient y être un peu plus attentifs que d'ordinaire, compte tenu des plans budgétaires et fiscaux du président élu Donald Trump.

Les pays producteurs d'or noir n'appartenant pas au cartel se sont engagés ce week-end à réduire leur production d'environ 560.000 barils par jour dans le cadre d'un accord avec les membres de l'Opep sans précédent depuis 2001. La décision, en discussion depuis près d'un an, a été finalisée lors d'une réunion avec les pays membres de l'Opep visant à réduire la production mondiale de pétrole et soutenir les cours, malmenés depuis deux ans. La Russie devrait contribuer à l'accord à hauteur de 300.000 bpj au cours du premier semestre de 2017.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,0594$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 53,2$ et le Brent s'affiche à 56,1$.

VALEURS EN HAUSSE

* Amundi bondit de 5,3% et Crédit Agricole gagne 0,6%. Les négociations exclusives entre Amundi et UniCredit pour le rachat de Pioneer n'ont pas traîné. Un accord final a été paraphé hier soir, quelques jours après que les parties eurent officialisé leur entrée en discussions. La filiale du Crédit Agricole va signer un chèque de 3,545 milliards d'euros. Amundi espère boucler la transaction au cours du premier semestre 2017.

* Groupe Eurotunnel progresse de 2,7%. Le mois de novembre a accouché d'un trafic record pour les Navettes Camions pour la treizième fois consécutivement, sur une période identique. Le trafic s'est inscrit en hausse de 6,8% par rapport au mois de novembre 2015. Le trafic des Navettes Passagers s'est inscrit en hausse de +5,5%.

* CGG monte de 2,6% et Vallourec gagne 6,9%. Technip grimpe de son côté de 2,4%, suivi par Total (+1,2%).

* Sur le CAC40, Airbus grimpe aussi de 1,4% avec Safran (+0,8%) ou encore Pernod Ricard (+0,6%).

* Imerys (+0,3%) rachète Kerneos au fonds Astorg pour un prix de 880 ME. Kerneos vend dans le monde entier des liants de haute performance pour différentes applications. Imerys va payer 8,8 fois l'EBITDA. Le management s'attend à un effet positif sur le bénéfice par action du groupe dès la première année d'intégration.

* Orange gagne 0,1%. Les rumeurs se multiplient sur des liens entre l'opérateur et Canal + voire la maison-mère Vivendi. Etrangement, un porte-parole de Vivendi a démenti de tels contacts mais n'a pas écarté la possibilité de négociations entre Orange et la chaîne cryptée. "Si discussions il y a, c'est entre Orange et Canal+", a-t-il affirmé, ce qui ne manque pas d'entretenir le flou.

VALEURS EN BAISSE

* HF Company chute de 14,2%, de retour sous les 10 Euros après avoir lancé un avertissement sur ses résultats 2016... Le groupe a enregistré des ventes inférieures à ses attentes dans le cadre de son activité CPL/objets connectés avec le groupe américain AT&T. La montée en puissance attendue est remise en cause, l'offre "maintien à domicile" d'AT&T n'a pas démarré et le groupe américain a décidé de manière unilatérale de se tourner vers des solutions à moindre contenu technologique...

* Solocal reperd 4,1% avant l'assemblée générale cruciale qui se tient ce jeudi 15 décembre.

* Sur le CAC40, Unibail-Rodamco cède 2,2% avec Vivendi (-2,1%), Peugeot (-1,3%) ou encore Valeo (-1,4%).

* Air France KLM perd 1,8%. Le transporteur a placé 145 M$ d'obligations auprès d'investisseurs asiatiques, a fait savoir ce matin la compagnie. Les obligations échéance 2026, qui ne coteront pas, portent un intérêt de 4,35% (le coût pour l'émetteur sera de 4% grâce à un contrat de swap en euros).

* Société Générale perd 0,6%. Alors que la situation de la banque italienne Monte dei Paschi di Siena inquiète, le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, s'est voulu rassurant ce lundi. "Vous avez un système bancaire dans lequel la plupart des institutions bancaires sont saines et vous avez aussi d'autres banques qui sont prêtes à faire des efforts et la Commission européenne se tient à leurs côtés", a-t-il déclaré au micro de 'France Info'. "Il n'y a pas et il n'y aura pas de crise bancaire italienne et il n'y aura pas de crise financière européenne à partir de l'Italie", a-t-il ajouté.

 
0 commentaire - Clôture Paris : très légère baisse pour le CAC40
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]