Mi-séance Paris : coup dur pour le Brexit

Mi-séance Paris : coup dur pour le Brexit©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 03 novembre 2016 à 12h00

LA TENDANCE

La tendance est plus favorable ce midi sur les marchés, alors que la justice britannique a tranché : le gouvernement de Sa Majesté ne pourra pas conduire le Brexit en toute liberté puisque le Parlement devra se prononcer sur l'exercice de l'article 50 du Traité de Lisbonne, qui régit le retrait de l'Union. L'exécutif a la possibilité d'interjeter appel, lequel serait examiné entre le 5 et le 8 décembre. Le CAC40 remonte de 0,6% à 4.455 pts ce midi.
En revanche, comme anticipé par les marchés, la Réserve fédérale américaine a décidé d'attendre le résultat de l'élection présidentielle aux États-Unis avant de concrétiser son intention clairement énoncée de rehausser les taux d'intérêt et qu'attend le marché pour la réunion de décembre. A noter aussi que le calendrier macroéconomique est bien garni aux Etats-Unis aujourd'hui...

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, le programme est donc particulièrement dense avec l'étude Challenger concernant les destructions de postes (12h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (13h30), la productivité trimestrielle (13h30), l'indice Markit PMI des services (14h45), les commandes industrielles (15h00) et l'ISM des services (15h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1080 ce midi. La livre remonte à 1,2445/$. Le pétrole pointe à 47,20$ le Brent.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale : +6,5%. La banque rouge et noire a publié des bénéfices plutôt supérieurs aux attentes au 3ème trimestre, tout en hissant son ratio CET1 à 11,4%. Le directeur général Frédéric Oudéa a fait part de sa confiance dans les perspectives de son groupe et dans le succès de son plan de transformation.

* Sopra Steria : +6%. La SSII n'a pas, à ce stade, souffert des conséquences du Brexit, puisque sa croissance organique est restée positive outre-Manche durant l'été, selon le communiqué diffusé ce matin. En bourse, le titre est secoué depuis plusieurs semaines parce que les investisseurs considèrent la société informatique comme l'un des acteurs les plus exposés à la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. La publication du jour devrait un peu les rassurer.

* Air France KLM : +5%. La compagnie aérienne a dévoilé des comptes trimestriels en repli, mais légèrement supérieurs aux attentes des analystes et présenté son nouveau plan stratégique "Trust Together". Ce dernier est marqué par la création d'une nouvelle compagnie moyen et long courrier pour lutter contre ses concurrentes du Golfe. La nouvelle compagnie, qui disposera de 10 avions long-courriers d'ici 2020, exploitera environ 30% de lignes nouvellement créées avec des pilotes d'Air France sur la base du volontariat, permettant en outre de rouvrir des lignes fermées car non rentables et en conservant des lignes menacées.
Le groupe vise pour 2020 un chiffre d'affaires d'environ 28 milliards d'euros avec 100 millions de passagers transportés et une flotte de 435 appareils, hors avions régionaux. Le transporteur compte également réduire ses coûts unitaires de plus de 1,5% par an sur la période 2017-2020 et investir entre 1,7 et 2,2 milliards d'euros par an.
Parmi les premières réactions d'analystes, Liberum évoque des résultats trimestriels en ligne avec les attentes, la baisse reflétant les coûts de la grève et la pression continue sur les recettes unitaires. La détérioration des recettes unitaires par rapport au premier semestre était attendue, mais ne reflète que partiellement les effets de la grève et met en évidence les conditions commerciales difficiles actuelles dans l'industrie. Concernant le nouveau plan stratégique, le broker estime, à première vue, qu'il est trop axé sur la croissance des revenus plutôt que sur les bénéfices, les marges ou les rendements...

* Ingenico : remonte de 3% avec CGG

* Peugeot : +2% avec Renault

* Casino : +2% suivi de Carrefour, Natixis, Vallourec, Crédit Agricole

* Hermès International : +1%. Le sellier a réalisé un chiffre d'affaires de 1,257 MdE au cours du troisième trimestre 2016, en croissance organique de 8,8% et en progression de 10% en publié en glissement annuel. C'est un peu plus dynamique que ne le prévoyaient les analystes interrogés par Bloomberg (7% en moyenne en organique). Le groupe confirme son objectif de croissance des ventes à taux constant qui devrait être inférieure à 8% cette année, pour une rentabilité opérationnelle qui sera légèrement supérieure à celle de l'année 2015, grâce à l'impact favorable des couvertures de change.

VALEURS EN BAISSE

* Veolia -5%. Le groupe ne parviendra pas à faire progresser ses revenus cette année. C'est le principal enseignement de la publication du chiffre d'affaires du groupe sur neuf mois. Les résultats s'apprécient mais la croissance organique peine à s'imposer, comme le craignaient certains analystes.

* Ubisoft : -3% avec Archos

* Trigano : -2% avec Areva et Eramet

* Engie -0,5%. Le groupe va fermer comme prévu la centrale charbon d'Hazelwood en Australie, ainsi que la mine attenante. L'opération sera effective dès mars 2017. L'énergéticien cherche en parallèle preneur pour la centrale charbon de Loy Yang B et la centrale gaz de Kwinana, également en Australie.

* Arkema : stable. Le groupe de chimie a finalisé la cession de son activité Charbons Actifs et Agents de Filtration au groupe américain Calgon Carbon. La transaction est réalisée sur la base d'une valeur d'entreprise de 145 ME (9,5 fois l'EBITDA). Avec un chiffre d'affaires d'environ 93 ME, cette activité emploie plus de 300 salariés.

 
3 commentaires - Mi-séance Paris : coup dur pour le Brexit
  • avatar
    lugin -

    Arrêtons cette spéculation qui nuit gravement au petits épargnants. Hier, les banques baissaient, aujourd'hui elles sont en hausse. Pour quelles raisons. Aucune, si ce n'ait que prise de bénéfices la veille et rachat le lendemain!!!!

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    pour moi et pour tant d'autres Brexit ou pas par le biais de la bourse ce sera la restitution d'une vraie monnaie de singe ! c'était la banque POUR VOUS ETRE UTILE qui m'avait attiré , une belle journée , remarquez sa petite sœur obligés ADDITIONNER LES FORCES POUR MULTIPLIER LES CHANCES c'est pas mal aussi ... bien évidemment pour le maxi nous en taper !

  • avatar
    Patdix -

    Tiens tiens , voudraient-ils léser les britanniques qui ont voté pour le Brexit?
    Tout ceci n'était -t-pas une mascarade sachant pertinemment qu'il y avait dans le traité
    une carte à jouer pour annuler le Brexit ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]