Mi-séance Paris : difficile d'aller plus haut

Mi-séance Paris : difficile d'aller plus haut©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 10 août 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Difficile d'aller plus haut en bourse de Paris après quatre séances précédentes de progression pour le CAC40 et un niveau pré-Brexit à nouveau retrouvé. L'indice parisien évolue sensiblement en baisse vers la mi-journée autour de 4.450 points (-0,3%) dans des volumes de transactions qui continuent à faiblir. Grandes perdantes de cet été 2016, les banques continuent légèrement leur rattrapage alors que les pétrolières se distinguent aussi. La volatilité du baril de pétrole reste d'actualité avec un WTI revenant sur les 42 dollars.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec bondit de 9% à 3,8 Euros grâce au soutien de Morgan Stanley qui a relevé sa recommandation de pondération en ligne à "surpondérer", pour un objectif de 7 Euros contre 4 jusque-là. Le bureau d'études a perçu des frémissements sur le marché des tubes pétroliers aux Etats-Unis, ce qui est de bon augure compte tenu du levier financier et opérationnel dont dispose Vallourec. Si la tendance se confirme, l'Ebitda pourrait revenir dans le vert dès l'année prochaine et décoller en 2018.

* CGG et Technip en profitent pour progresser de 2%.

* Airbus (+0,8% à 51,5 Euros) reste favorisé par le contrat du Koweït pour 30 hélicoptères lourds Caracal. Ce contrat, qui avait été annoncé par l'Elysée voilà plusieurs semaines, a été signé hier dans l'Emirat en présence du ministre de la défense Jean-Yves Le Drian. Initialement, un nombre de 24 hélicoptères avait été évoqué. L'appareil équipera l'armée de l'air et la garde nationale du Koweït. Il pourra mener à bien des missions de combat, de recherche, navales, d'évacuation médicale et de transport militaire.

* Crédit Agricole et Société Générale se maintiennent en légère hausse. D'après une enquête réalisée en juillet par Toluna pour la société de marketing relationnel Affinion International, 22% des Français posséderaient déjà un compte bancaire en ligne. En ajoutant ceux qui ont l'intention d'en ouvrir un, la proportion monte à 50%. Ce sondage révèle donc que si la moitié des Français se refusent toujours à faire appel aux services d'une banque en ligne, l'autre moitié a au contraire un avis favorable.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, Sanofi recule de 1,3% à 72,1 Euros. Plus de 10.000 femmes enceintes auraient pris l'antiépileptique Dépakine de Sanofi entre 2007 et 2014 alors que les dangers pour les enfants à naître étaient connus, affirme 'Le Canard Enchaîné' sur la foi d'une étude dont le ministère de la santé aurait décalé la sortie au regard de la teneur des résultats. Le ministère, qui s'est défendu d'avoir voulu cacher des éléments du rapport transmis mi-juillet, précise qu'une réunion est prévue le 24 août avec l'association d'Aide aux parents d'enfants souffrant du Syndrome de l'Anti-Convulsivant (APESAC). Le laboratoire a pour sa part précisé ne pas avoir connaissance de ces données et par conséquent ne pas être en mesure de les commenter. Le dossier Dépakine est un sujet sensible depuis longtemps. Le médicament est ancien mais a été largement prescrit compte tenu de son efficacité dans le traitement de l'épilepsie. Il provoque en revanche des malformations et des retards chez le foetus.

* Euro Disney se stabilise à 1,24 Euro. La société a accumulé les handicaps au cours du dernier trimestre, et cela se voit dans son chiffre d'affaires. Grèves, pluies incessantes, inondations, craintes terroristes... tout cela a pesé lourdement sur la fréquentation, qui a chuté de -11% entre avril et juin 2016 par rapport à la même période de 2015. Les résultats seront affectés.

* Nicox cède 0,8% à 10,38 Euros. Le centre de gravité de Nicox s'est largement déplacé vers les Etats-Unis avec la signature des accords de vente de ses actifs européens à une société européenne créée à cet effet et spécialisée dans l'ophtalmologie. Exit donc l'infrastructure commerciale européenne et internationale et son portefeuille associé de produits à un stade de développement avancé. L'opération permettra à Nicox de percevoir 9 ME en numéraire de GHO Capital. Le groupe recevra aussi 12 ME d'actions et obligations et jusqu'à 5 ME additionnels en cas de respect de certains jalons de développement et de performance financière.

* SFR Group reperd 2,5% 22,3 Euros après avoir bondi de presque 10% hier avec la publication des résultats semestriels.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : difficile d'aller plus haut
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]