Mi-séance Paris : en légère baisse malgré la remontée du baril

Mi-séance Paris : en légère baisse malgré la remontée du baril

Le Rig de forage West Phoenix en attente à proximité de la plateforme d'Elgin

Boursier.com, publié le lundi 15 mai 2017 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris évolue en légère baisse en ce début de semaine, le CAC40 reculant de 0,3% à 5.390 points. La baisse serait d'ailleurs plus prononcée sans le secteur pétrolier qui profite de la remontée du baril, dopé par la prolongation de l'accord de réduction de la production entre l'Arabie saoudite et la Russie jusqu'en mars 2018. Le WTI pour livraison juin grimpe actuellement de 2,6% à 49,1 dollars sur le New York Mercantile Exchange et le baril de Brent de mer du Nord avance de 2,5% à 52,1 dollars. En Europe, les opérations capitalistiques se poursuivent avec la prise de participation de Conforama dans Showroomprivé et l'OPR de Fimalac à 131 Euros.

VALEURS EN HAUSSE

* Plus forte hausse du CAC40, Total gagne 1% à 48,5 Euros. Une autre valeur pétrolière est bien placée : TechnipFMC avec 0,8% de progression. Vallourec prend aussi 3% à 6,3 Euros.

* PSA Groupe gagne 0,6% à 19 Euros. C'est donc à bord d'une voiture de pré-série que le nouveau président de la République, Emmanuel Macron, a décidé de défiler ce week-end pour son investiture. Emmanuel Macron est apparu dans une DS7 Crossback, le nouveau modèle de la marque DS (PSA Groupe). Dévoilée en mars dernier au salon de Genève, cette DS7 Crossback est le premier modèle de la seconde génération de la gamme DS mais elle ne sera commercialisée qu'en janvier 2018.

* Air France KLM (+1,40% à 9,34 Euros) : la direction est déterminée à mener à lancer son plan "Boost" durant l'hiver, comme elle l'a réaffirmé vendredi lors de sa journée investisseurs. Boost est une nouvelle compagnie qui doit exploiter, à bas coûts, certaines des lignes déficitaires du transporteur, sans quoi elles seront fermées. Il faut encore convaincre le personnel navigant.

* Showroomprivé gagne 4% à 26 Euros. Moins de deux ans après son arrivée en bourse, le groupe de vente en ligne, bouleverse encore une fois son capital pour accueillir un hôte de poids, Conforama. L'enseigne d'ameublement va racheter des actions représentant 17% du capital et près de 13% du droit de vote à 27 euros pièce.

VALEURS EN BAISSE

* Renault (-0,50% à 87,82 Euros) : en France, le groupe est la victime la plus médiatique de la vaste cyberattaque qui a frappé le monde entier vendredi. Mais sera-t-elle la plus pénalisée ? Le constructeur automobile a dû fermer plusieurs de ses sites de production par précaution. Tous devaient rouvrir ce matin, à l'exception de Douai, où des opérations additionnelles seront encore nécessaires pour sécuriser la reprise du travail.

* Safran (-0,5% à 76,7 Euros) : le premier B737 MAX de Boeing sera bien livré avant la fin du mois de mai. Le problème qui affecte les moteurs du dernier-né de la gamme des monocouloirs de l'avionneur américain est en passe d'être réglé. La compagnie indonésienne Malindo, qui fait partie du groupe Lion Air, devrait recevoir le tout premier B737 MAX de l'histoire le 22 mai, avec quatre jours de décalage seulement sur la date prévue initialement.

* Vivendi (-0,5% à 19,16 Euros) : Bruxelles jugerait trop faible la concession proposée dans le cadre de sa prise de contrôle de fait de Telecom Italia. Une source proche du dossier citée par l'Agence Reuters a laissé entendre que l'engagement de vendre Persidera ne suffira pas à apaiser les craintes de l'antitrust.

* Nexans cède 1,4% à 49,1 Euros. Le dividende de 0,5 Euro par action sera détaché demain et mis en paiement vendredi.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : en légère baisse malgré la remontée du baril
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]