Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse

Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 février 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Sans évolution hier, la bourse de Paris repart de l'avant au-dessus des 4.800 points pour cette dernière séance de la semaine. Le CAC40 progresse de 0,7% en fin de matinée à 4.827 points. Les investisseurs continuent à évoluer au rythme des sorties fracassantes de Donald Trump. Des mesures de régulation du secteur financier décidées par l'administration Obama en réponse à la crise de 2008 devraient en faire les frais aujourd'hui, a fait savoir la Maison Blanche. Wall Street a opté pour un prudent statu quo : sur 5 des 6 dernières séances, l'indice S&P500 n'a pas varié de plus de 0,09% à la hausse ou à la baisse en clôture.

VALEURS EN HAUSSE

* Total (+1,4% à 47,1 Euros) : satisfecit pour la société, avant même la publication des résultats 2016 le 9 février prochain. Car si "l'année 2016 n'a pas été meilleure que la précédente", a expliqué hier soir le PDG Patrick Pouyanné au micro de France Info, "les résultats 2016 sont bons. Ils sont parmi les meilleurs des majors pétrolières".

* La semaine boursière de Michelin s'annonce faste, après l'annonce d'un double relèvement de ses tarifs de pneumatiques. Le titre avait gagné plus de 3% mercredi, après un premier communiqué annonçant une hausse de prix conséquente aux Etats-Unis. Ce matin, l'action progresse de 2,6% additionnels, tout près des 105 Euros, dans le sillage d'une seconde annonce tarifaire concernant cette fois l'Europe. La double communication rassure les analystes sur la capacité à compenser l'inflation du coût des matières premières. L'action évolue tout près de ses records historiques, qui avaient été touchés en clôture le 12 décembre 2016, à 106,90 euros. La capitalisation du groupe clermontois dépasse désormais 19 milliards d'euros

* Renault (+0,3% à 85,2 Euros) : l'usine commune bâtie au Mexique par Nissan et Daimler, qui doit produire ses premiers véhicules cette année, pourrait subir un gros bouleversement de programme. Initialement, le site, qui a nécessité 1 MdE d'investissements, devait produire la nouvelle génération de véhicules compacts haut de gamme de la marque Infiniti de Nissan ainsi que des compactes Mercedes utilisant la même plateforme dès 2018. Or le CEO de Daimler Dieter Zetsche a révélé hier en marge de la publication des résultats annuels de son groupe à Stuttgart que le choix de la plateforme commune ne sera finalement peut-être pas conservé. "Nous sommes actuellement en train de choisir entre une plateforme ou des composants communs ou pas", a-t-il expliqué.

* Areva (+3% à 4,65 Euros) : des étapes décisives ont été franchies dans l'optique de la recapitalisation d'Areva. Décalage horaire oblige, ce sont les groupes japonais impliqués dans l'opération qui ont communiqué les premiers dans la nuit. Mitsubishi Heavy Industries s'est engagé à prendre une part minoritaire de "NewCo", l'entité qui hébergera les actifs de la filière du combustible nucléaire qui naîtra des ruines d'Areva. MHI va acquérir 5% du tour de table pour 250 ME, ce qui permet de confirmer que "NewCo" est valorisée 5 milliards d'euros. Son compatriote JNF va mettre également 250 ME.

* Solocal (+13% à 2,7 Euros) : première publication post-remous liés à la nouvelle restructuration pour Solocal ce matin. Le groupe a terminé son exercice sur un chiffre d'affaires en baisse de -7% à 812 millions d'euros. L'EBITDA récurrent de 229 ME sur l'exercice 2016, est inférieur de 15% à celui de 2015. Cette année, le management vise 3 à 5% de croissance du chiffre d'affaires internet et un EBITDA de 210 à 225 ME, soit légèrement inférieur à celui de 2016.

VALEURS EN BAISSE

* Air France (-1,2% à 4,89 Euros) : dans une étude sur le secteur aérien européen, Oddo a dégrad éle titre de la compagnie franco-hollandaise de "neutre" à "alléger" en raison de l'absence de visibilité sur l'orientation des coûts...

* EDF perd 2% à 9,19 Euros. Mitsubishi Heavy Industries a par ailleurs précisé qu'il est également en négociations pour entrer au capital d'Areva NP, la division centrée sur les réacteurs qui va être rachetée par EDF.

* Pas de baisses significatives sur le CAC40.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]