Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse avec le pétrole

Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse avec le pétrole©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 avril 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Poussée par le franc rebond des cours du pétrole, la bourse de Paris repart de l'avant ce vendredi, ce qui permet de limiter le recul des indices sur la semaine. Le CAC40 reprend 0,6% en fin de matinée à 4.270 points et n'abandonne plus que 1,2% depuis lundi. Les volumes de transaction restent faibles, à peine 800 millions d'euros échangés sur le CAC40 ce matin. Le baril de WTI est actuellement en hausse de près de 4% à 38,6 dollars. La matinée a été marquée par une forte volatilité du titre Vallourec après l'annonce des modalités de son augmentation de capital qui sera lancée dès la semaine prochaine.

VALEURS EN HAUSSE

* BNP Paribas (+1% à 41,7 Euros) pourrait lancer début juin l'introduction en Bourse de First Hawaiian Bank. Selon le "Wall Street Journal", qui cite des personnes proches du dossier, la filiale américaine de la banque de la rue d'Antin espère lever un milliard de dollars dans le cadre de cette opération qui la valoriserait entre 4 et 5 Mds$.

* Société Générale (+1,8% à 30,6 Euros) a lancé des poursuites judiciaires en diffamation à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon, le co-fondateur et dirigeant du Parti de gauche, et de l'ancien trader de la banque Jérôme Kerviel. Les deux hommes ont accusé la banque de mensonges à la suite des révélations des "Panama papers".

* Total profite de la hausse du baril pour revenir à 39,2 Euros (+1,6%). CGG et Maurel&Prom gagnent aussi 3%.

* Air France KLM progresse de 2,8% à 8,13 Euros. Sur la totalité du périmètre, soit Air France, KLM, Hop! et Transavia, le trafic a progressé de 3,2% pour des capacités en hausse de 1,3% en mars, ce qui améliore mécaniquement le coefficient d'occupation à 85,3%. Le groupe a transporté 7,2 millions de passagers au cours du mois, soit une progression de 4,6% en glissement annuel. Les recettes unitaires baissent toujours dans le fret et le passage.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, LafargeHolcim recule de 1,2% à 41,3 Euros. Berenberg recommande à ses clients de vendre LafargeHolcim, alors que l'analyste préconisait jusque-là de conserver les positions. L'objectif de cours a été ramené de 53 à 38 francs suisses. Le bureau d'études craint que la chute du titre depuis la fusion ne soit pas qu'une simple sur-réaction, mais bien une tendance de fond sur la valorisation. Il s'interroge notamment sur la valorisation qui a été utilisée pour Lafarge dans le cadre du rapprochement, qu'il juge trop élevée, ce qui pose la question du goodwill.

* Sanofi cède 0,7% à 74,2 Euros. Le laboratoire a dévoilé ce matin son désormais traditionnel bilan pré-publication trimestrielle, qui comprend des éléments destinés à permettra à la communauté financière de mieux appréhender les comptes à venir.

* En hausse ce matin, Vallourec perd désormais 1,5% à 6,2 Euros. Le début de l'augmentation de capital est programmé dès lundi prochain (11 avril). Les droits préférentiels de souscription (DPS) seront détachés lundi matin avant l'ouverture, à raison de 1 DPS pour 1 action détenue ce vendredi après la clôture. Jusqu'au vendredi 22 avril, 5 DPS permettront la souscription à titre irréductible de 8 actions nouvelles au prix de 2,21 euros. Les souscriptions à titre réductible seront admises. Comme dans le cas récent de l'augmentation de capital de CGG, ce prix de souscription de 2,21 euros fait apparaître une très forte décote, supérieure à 60% dans les cours actuels. Comme dans le cas de CGG également, la valeur du DPS sera importante. Sa valeur théorique était estimée à 2,28 euros sur la base du cours de l'action Vallourec le 6 avril, soit 5,917 euros. Le montant de cette augmentation de capital porte finalement sur 480 millions d'euros via l'émission de 217.101.488 actions nouvelles. Le nombre d'actions va ainsi être augmenté de 160%.

* Orange reste en baisse de 0,4% à 14,2 Euros et perd 8% sur la semaine avec la poursuite des ajustements liés à l'échec des négociations pour la reprise de Bouygues Telecom.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : fin de semaine en hausse avec le pétrole
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    mais c'est ça la bourse : on achète au plus bas en espérant revendre opportunément au plus haut , ou inversement on vend au plus haut en espérant racheter opportunément au plus bas ! par contre ma banque adorée qui m'avait bien vu arriver en tant que profane en l'année 1999 , elle m'avait sciemment fourgué au plus cher payé , caque 40 bien nommé a + de 6500 points (a contrario de la logique de tous les marchés) un placement avec contrat en actions en me faisant miroiter que l'affaire allait toujours grimper , alors que certains savaient pertinemment bien que la fete n'allait pas durer , que tout allait se casser le nez , et c'est bien ce qui est arrivé ! ma banque qui est gouvernée par des véreux ou surtout EX ne se comporte jamais comme une bande de voleurs mais comme le camionneur qui feint d'ignorer la nature qu'il transporte dans ses conteneurs : c'est a dire comme de vrais receleurs ! c'est une boutique systemique un vrai DANGER public capable de vous mettre en faillite , pour moi c'est byebye + de 3000 euros de mon fric , j'aime mon écureuil a en perdre la raison !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]