Mi-séance Paris : fin de semaine toujours soutenue par les publications semestrielles

Mi-séance Paris : fin de semaine toujours soutenue par les publications semestrielles©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 31 juillet 2015 à 12h00

LA TENDANCE

Les publications semestrielles continuent à animer le palmarès de la bourse de Paris et entretiennent une légère hausse. Le CAC40 gagne 0,4% à 5.066 points en fin de matinée, cette quatrième hausse consécutive permettant de gommer la forte baisse de lundi dernier. Airbus, BNP Paribas, Natixis ou Arkema se démarquent parmi les hausses contrairement à Vallourec et Mersen. De façon générale, notamment en raison des propos récents de la Fed, la tendance de fond reste solide sur les marchés actions. Il n'y avait pas de tendance claire à Wall Street jeudi soir après l'annonce de chiffres mitigés du PIB américain du second trimestre, accompagnés toutefois d'une révision en hausse concernant le 1er trimestre 2015.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Airbus gagne 3,3% à 64,5 Euros. le groupe a amélioré de 6% à la fois son chiffre d'affaires (à 28,9 milliards d'euros) et son EBIT ajusté (à 1,88 MdE) au terme du premier semestre 2015. L'EBIT est supérieur aux attentes. Les objectifs sont confirmés.

* BNP Paribas (+2,7% à 59,2 Euros) a publié des résultats en vive amélioration au second trimestre 2015, les plus élevés depuis au moins la crise financière sur un seul trimestre. La base de comparaison donne du relief aux chiffres dans la mesure où l'établissement avait comptabilisé l'énorme amende américaine au second trimestre 2014.

* Carrefour (+0,5% à 31,1 Euros), dont les revenus semestriels sont connus depuis la mi-juillet, publiait ce matin ses comptes de la période sans grande surprise. Les perspectives 2015 sont maintenues. Le management avait confirmé, mi-juillet, être à l'aise avec le consensus 2015 de résultat opérationnel (2,51 à 2,53 MdsE).

* Vinci gagne 2,6% à 57,5 Euros après ses comptes semestriels. Les résultats 2015 seront meilleurs que prévu, en dépit d'un chiffre d'affaires qui devrait légèrement reculer sur l'année. Le groupe pense que le second semestre marquera un point bas pour les commandes.

* Arkema (+6% à 70,5 Euros) bénéficie de résultats meilleurs que prévu au second trimestre. Le chimiste tient un discours plutôt rassurant sur sa visibilité, en visant un EBITDA de plus d'1 MdE sur l'année, en intégrant Bostik.

* Lagardère (+0,5% à 27,1 Euros) est légèrement bénéficiaire au 1er semestre. Le groupe a relevé son objectif de Résop annuel, qui devrait progresser en 2015 d'environ 7% par rapport à 2014 contre +5% précédemment, à change constant et hors effet de la cession éventuelle d'activités de LS distribution.

VALEURS EN BAISSE

* Vallourec chute de 7% sous les 15 Euros. Dans un contexte marqué par le gel des investissements des grands groupes pétroliers et une sévère guerre des prix, le chiffre d'affaires a chuté de 23% au premier semestre, tandis que le résultat d'exploitation est tombé dans le rouge à hauteur de 228 ME. Il ne devrait pas y avoir d'embellie au second semestre, si bien que l'EBITDA de l'exercice est attendu négatif. Seule éclaircie dans ce marasme, le groupe est parvenu à préserver un flux de trésorerie disponible légèrement positif au premier semestre, et pense être en mesure de dégager un cash-flow disponible positif en 2015.

* Mersen perd 6% à 22 Euros. Le groupe se fixe désormais comme objectifs pour l'année une croissance organique autour de 0 et une marge opérationnelle courante autour de 8,6%. Le groupe avait précédemment communiqué sur des objectifs de croissance organique entre 0 et 4% et de marge opérationnelle courante entre 8,6% et 9,4%.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : fin de semaine toujours soutenue par les publications semestrielles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]