Mi-séance Paris : la baisse se fait plus pesante

Mi-séance Paris : la baisse se fait plus pesante©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 05 juillet 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Après 0,9% de repli hier, la baisse se fait plus pesante aujourd'hui avec un repli de 1,6% pour le CAC40 autour de 4.165 points vers la mi-journée. Le retour de la volatilité se confirme donc après le rebond rapide qui avait gommé une bonne partie du repli post-Brexit. Depuis hier, la baisse se fait cependant sans volumes puisque les montants négociés sur le CAC40 sont très faibles. Le retour des investisseurs américains, absents hier pour cause de jour férié outre Atlantique, pourrait quand même dynamiser la séance du jour. A Wall Street, la saison des publications trimestrielles des entreprises va reprendre dès la semaine prochaine avec les chiffres du groupe minier Alcoa.

VALEURS EN HAUSSE

* Une seule hausse significative sur le CAC40 : Legrand gagne 0,5% à 46,2 Euros.

* A contre-tendance des autres banques, BNP Paribas reprend 0,3% à 39,3 Euros. Depuis le référendum britannique du 23 juin, BNP Paribas perd encore près de 18%.

* Orpea (+0,8% à 75 Euros) a annoncé l'acquisition du groupe espagnol de maisons de retraite, Sanyres, et l'émission d'un financement Schuldschein pour 277 ME. Créé en 2002, Sanyres, reconnu pour la qualité de sa prise en charge, développe un réseau de 3.300 lits, répartis sur 18 établissements, correspondant parfaitement aux critères d'ORPEA.

* Sopra Steria reprend 0,8% à 90,7 Euros. Le titre de la société informatique a été très pénalisé jusqu'ici par le vote britannique en faveur de la sortie de l'Union Européenne, compte tenu de sa forte exposition au Royaume-Uni (27% des revenus).

VALEURS EN BAISSE

* Le secteur automobile reste vendu. Peugeot reperd 3% sous les 11 Euros.

* Renault perd 2,4% à 67,5 Euros. L'alliance Renault Nissan a annoncé avoir atteint l'an dernier 4,3 milliards d'euros de synergies, un montant qui n'était attendu initialement qu'en 2016 et qui dépasse de 500 millions d'euros les synergies estimées en 2014 (3,8 MdsE). Au niveau de l'ingénierie des véhicules, l'architecture modulaire mise en place au sein de l'Alliance, Common Module Family (CMF), est une source de synergies en constante progression. CMF permet à Renault et Nissan de produire une vaste gamme de véhicules avec un ensemble de pièces et composants commun. Cette architecture CMF devrait confirmer à l'avenir son rôle moteur en matière de synergies puisqu'elle devrait concerner 70% des véhicules d'ici 2020. La production croisée dans des usines communes à Renault et Nissan, en particulier sur les marchés émergents, apporte d'autres sources de synergies et les deux constructeurs misent à l'avenir sur le développement de technologies comme la conduite autonome et la connectivité. L'alliance évoque désormais au moins 5,5 milliards d'euros de synergies en 2018.

* Société Générale lâche 2,8% à 27 Euros. Depuis le référendum britannique du 23 juin, Société Générale abandonne plus de 25%.

* Nicox (-4,4% à 12,7 Euros) a conclu un accord avec GHO Capital, un investisseur européen spécialisé dans le domaine de la santé, en vue du transfert de ses opérations commerciales européennes et internationales pour une valeur maximale de 26 millions d'euros, à une société nouvellement créée pour la commercialisation de produits ophtalmiques en Europe. En échange de ces actifs, et sous réserve de la finalisation de la transaction, Nicox recevra 9 millions d'euros en numéraire et 12 millions d'euros sous forme d'actions et d'obligations portant intérêt. Nicox pourrait également recevoir jusqu'à 5 millions d'euros additionnels sous forme d'obligations en cas d'atteinte d'étapes commerciales et d'un plan d'affaires préalablement définis.

* Sanofi (-0,6% à 74,6 Euros) et Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé que le ministère japonais de la Santé, du Travail et de la Protection sociale a délivré l`autorisation de fabrication et de mise sur le marché de Praluent (alirocumab) dans le traitement de l`hypercholestérolémie à lipoprotéines de faible densité (LDL-C) non contrôlée chez certains patients adultes atteints d`hypercholestérolémie, à haut risque cardiovasculaire.

* Vallourec rechute de près de 5% à 3,28 Euros avec CGG (-3% à 0,65 Euro), dans le sens du baril de pétrole qui redonne près de 3% à 47,5 dollars pour le WTI.

 
2 commentaires - Mi-séance Paris : la baisse se fait plus pesante
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    a la direction de ma banque des foireux des chiasseux des véreux des mafieux des bonimenteurs des magouilleurs des racoleurs , remarquez jamais des voleurs mais comme le camionneur qui fait mine d'ignorer la nature du contenu de ses conteneurs de vrais receleurs , des branleurs profiteurs du labeur de la sueur des travailleurs , pourtant a la direction certains gros cochons multimillionnaires sont devenus des élus décorés grands officiers de la Légion d'Honneur , des oiseaux de malheur de dangereux prédateurs voici présentée une banque qui se dit "utile" dans toute sa splendeur !

  • avatar
    Barbetorte -

    Les foireux de la finance ont encore des vapeurs ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]