Mi-séance Paris : le CAC40 ne fait que se stabiliser

Mi-séance Paris : le CAC40 ne fait que se stabiliser©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 02 septembre 2015 à 12h00

LA TENDANCE

Malgré un démarrage en hausse ce matin, la bourse de Paris ne parvient pas à rebondir, le CAC40 se stabilisant autour de 4.540 points vers la mi-journée. Un CAC40 qui était même reparti à la baisse un peu plus tôt jusqu'à 4.518 points. Cette prudence reste liée à la déroute des autres places boursières, Wall Street ayant reperdu 3% hier tandis que Shanghai ou Tokyo n'ont pas confirmé leur rebond ce matin avec des clôtures en légère baisse. Une grande volatilité reste observée sur le cours du pétrole avec un retour à 44 dollars pour le WTI, 4 dollars de moins qu'en début de semaine. Les investisseurs sont toujours préoccupés par une crise de croissance dans les pays émergents, que les nations occidentales ne sauraient compenser.

VALEURS EN HAUSSE

* Alstom gagne 2,2% à 28 Euros. La Commission européenne a prévu de se prononcer d'ici au 11 septembre sur le rachat des actifs énergétique d'Alstom par General Electric. Mais une annonce pourrait avoir lieu avant cette date, selon une bonne source obtenue par l'Agence Bloomberg. GE aurait négocié la cession à Ansaldo d'un périmètre comprenant des activités de service et de vente de turbines, mais également des actifs de propriété intellectuelle.

* Saint-Gobain (+0,3% à presque 40 Euros) bénéficie d'une victoire juridique importante pour le groupe en Suisse, où le tribunal administratif fédéral a confirmé la validité de la clause des statuts de Sika dispensant Saint-Gobain de lancer une offre publique obligatoire. Le projet de prise de contrôle suscite toujours l'ire des dirigeants et de certains actionnaires.

* Peugeot reprend 1,3% à 15,3 Euros. Peugeot présentera au salon automobile de Francfort un très séduisant concept de coupé-cabriolet électrique urbain. Baptisé "Fractal", ce concept se veut une étude prospective ou un laboratoire d'idée de la marque au lion. Il ne faut donc pas s'attendre à apercevoir ce magnifique coupé-cabriolet sur nos routes mais plus probablement à retenir de nouvelles inspirations pour les futures voitures Peugeot.

* Sanofi (+0,9% à 86,8 Euros) et Regeneron annoncent la présentation de nouvelles données positives de phase 3 pour Praluent (alirocumab) au Congrès 2015 de l'ESC. Une nouvelle analyse groupée des données de patients atteints d'hypercholestérolémie familiale hétérozygote (HeFH) inclus dans le programme d'essais cliniques Odyssey démontre que Praluent (alirocumab) a significativement réduit le taux de mauvais cholestérol ou cholestérol à lipoprotéines de faible densité (LDL-C).

VALEURS EN BAISSE

* Les pétrolières CGG et Vallourec reperdent environ 1,5%. Total cède 0,5% sur les 40 Euros.

* Pas de baisses prononcées sur le CAC40 mais Bouygues perd quand même 1,3% à 33 Euros. La ministre de la Culture Fleur Pellerin a de nouveau évoqué ce matin une extension de la redevance télévisuelle aux box internet, tout en précisant que rien n'avait encore été tranché à ce stade. Intervenant sur France Info, elle a indiqué que "des arbitrages seront pris dans les prochains jours". Ces derniers jours, de nombreuses rumeurs ont filtré sur les intentions du gouvernement, qui cherche de nouvelles sources de financement pour l'audiovisuel public. Au niveau boursier, ces bruits de couloir ne sont pas particulièrement favorables aux opérateurs de télécommunication.

* Les équipementiers automobiles Faurecia, Valeo et Plastic Omnium reculent de 1 à 2%, les investisseurs continuant à fuir leur exposition à la Chine.

* Haulotte Group chute de 10% à 14,4 Euros. La société affiche sur la première moitié de l'année 2015 un chiffre d'affaires à peine stable de 207 ME (-8% à taux de change constant). Le résultat opérationnel est en croissance de 33% à 17,9 ME, tiré par des effets de change très positifs. Le résultat opérationnel courant, hors gains et pertes de change, qui s'établit à 5,2% du chiffre d'affaires, est cependant en recul de 31% hors gains et pertes de change. Le bénéfice net augmente fortement de 67% à 17,2 ME. Le groupe confirme pour l'année une croissance de son chiffre d'affaires proche des 5% et une marge opérationnelle courante voisine de celle de 2014.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 ne fait que se stabiliser
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]