Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant

Les cotations des entreprises sont annoncées sur des écrans au siège d'Euronext

Boursier.com, publié le mercredi 08 février 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Après deux séances de correction, le CAC40 rebondit ce mercredi et récupère le terrain perdu la veille malgré un secteur bancaire toujours délaissé. La bourse de Paris gagne 0,5% en fin de matinée à 4.780 points, à l'image des autres places européennes et de Wall Street qui a grappillé quelques points en clôture hier soir, suffisamment pour que le Nasdaq signe un nouveau sommet historique. Beaucoup de publications d'entreprises sont à suivre aujourd'hui. En Europe avec Vinci, ABB, Sanofi, Carlsberg, Swisscom, GlaxoSmithKline, SBM offshore ou Vestas, mais aussi aux Etats-Unis où sont attendus Goodyear, Time Warner et Allergan avant l'ouverture puis Prudential Financial et Dun & Bradstreet post-clôture...

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40 on trouve Vinci (+4,5% à 68,2 euros). Les résultats 2016 ont vivement progressé malgré la baisse du chiffre d'affaires. Cette année, le groupe vise une progression de son chiffre d'affaires consolidé, de son résultat opérationnel et de son résultat net. Il pronostique la reprise du BTP en France. Le coupon annuel a été fixé à 2,10 euros (+14%).

* Sanofi gagne 2,3% à 77,6 euros. Le laboratoire a publié des résultats annuels proches des attentes, confirmant que le groupe est en phase de transition. Les perspectives 2017 paraissent en première lecture conformes à ce qui était attendu, c'est-à-dire prudentes. Un dividende en hausse sera proposé, pour la 23ème année consécutive.

* Renault gagne 1,5% à 83,9 euros. L'Alliance Renault-Nissan, qui inclut désormais Mitsubishi Motors depuis que Nissan a acquis une participation de 34% dans le constructeur japonais à l'automne dernier, représente près de 10 millions de véhicules vendus à travers le monde sur l'année 2016 (9,96 millions). Mitsubishi a contribué à hauteur d'un peu moins de 1 million de ventes. Le premier débouché commercial des trois partenaires reste les Etats-Unis grâce à la position incontournable qu'y occupe Nissan. La Chine arrive en deuxième position devant la France.

* Airbus (+1,5%). Marwan Lahoud, le directeur général délégué en charge de l'international, de la stratégie et des affaires publiques quittera le groupe à la fin février. Il avait passé plus de vingt ans dans le groupe et dix ans à son comité exécutif.

* AccorHotels s'adjuge 2% à 39,2 euros. Quelques jours après avoir soldé ses participations dans Edenred et Carrefour, le fonds Colony met aussi fin à l'aventure AccorHotels. Colday, le véhicule qui portait les titres du groupe hôtelier pour le compte du fonds, a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse le seuil de 5% des droits de vote en date du 31 janvier, pour ne plus détenir aucune action. Le concert avec Eurazeo a par conséquent pris fin.

* Air France KLM (+4% à 5 euros) a transporté 6,9 millions de passagers en janvier, soit 7,5% de plus que sur le même mois de 2016. La compagnie a amélioré son coefficient d'occupation global à 85,6%, car le trafic a progressé de 5,3%, un rythme supérieur à celui des capacités (+4,7%).

VALEURS EN BAISSE

* Les banques constituent encore les plus fortes baisses du CAC40 même si les replis sont aujourd'hui modérés. BNP Paribas qui a quelque peu déçu hier avec ses résultats, reperd 1,3% à 56,4 euros.

* Société Générale abandonne 1% à 43,15 euros. Les comptes annuels seront dévoilés demain.

* Hermès International cède 1,6% à 396 euros. Le groupe aura finalement dégagé un chiffre d'affaires annuel de 5,2 MdsE en 2016, un niveau en ligne avec les attentes de la place. La gérance a prévu de procéder au paiement d'un acompte sur dividende de 1,50 euro par action, avec détachement du coupon le 22 février et paiement le 24. Conformément à ce qui avait été annoncé en juillet, la rentabilité opérationnelle 2016 devrait être légèrement supérieure à celle de l'année précédente.

* TF1 cède 0,3%. La filiale Newen a pris le contrôle de Tuvalu Media Group, premier producteur indépendant aux Pays-Bas, présent à la télévision, en fiction et sur Internet. Les modalités financières n'ont pas été communiquées.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]