Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant

Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 23 août 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Après l'échec de la tentative de rebond de la veille, la bourse de Paris repart de l'avant. Le CAC40 gagne cette fois 0,7% de retour sur les 4.420 points. Le palmarès reste peu animé et ce sont les banques qui continuent à combler leur retard estival dans des proportions modestes. Les pétrolières résistent malgré la consolidation du baril avec un WTI de retour sur les 47 dollars. Wall Street s'est d'ailleurs affiché sur une note relativement stable lundi soir, toujours proche de ses sommets, et encore soutenu par l'actualité des fusions et acquisitions dominée par les dossiers Syngenta et Pfizer / Medivation, et ce malgré la rechute du pétrole.

VALEURS EN HAUSSE

* Société Générale, BNP Paribas et Axa font partie des plus fortes hausses du CAC40 sur des gains de 1% à 1,5%. Les valeurs bancaires avaient finalement raté leur rebond hier.

* Schneider Electric (+1,6% à 61,3 Euros) pourrait récupérer 1,5 Md$ (environ 1,32 MdE) en vendant sa filiale DTN, qui fournit des données en temps réel sur la météorologie, l'agriculture et les matières premières. Le groupe n'avait pas spécialement l'intention de se séparer de cette branche qui ne fait certes pas partie de son coeur de métier, mais qui affiche de solides performances financières. Cependant, les informations obtenues par Bloomberg laissent penser que Schneider a reçu une offre spontanée qui l'a amené à envisager la vente, même si le processus n'en est qu'à un stade préliminaire.

* Metabolic Explorer flambe de 20% à 2,3 Euros et Technip reste en hausse de 0,5% à 53 Euros. Les deux groupes ont signé un accord afin d'évaluer une technologie combinée de polymères, à partir de leurs produits PDO et PTT respectifs. Il comprendra un volet technique et un volet commercial, visant à la vente d'une solution commune au travers d'accords de licence.

* Teleperformance poursuit sur sa lancée, en hausse de 3% à 92,7 Euros, sur de nouveaux plus hauts historiques, après son envolée de 9% hier. Le titre du spécialiste des prestations de télémarketing et de télé-services reste porté par l'acquisition de la société américaine LanguageLine Solutions et par plusieurs notes favorables d'analystes.

VALEURS EN BAISSE

* Renault perd 1,6% à 72,7 Euros. Le rapport gouvernemental sur les émissions de polluants par les constructeurs automobiles a-t-il sciemment ménagé Renault ? C'est la thèse développée ce matin par le 'Financial Times', qui affirme que trois des dix-sept membres de la commission Royal chargée de faire la lumière dans ce dossier après la découverte des trucages de Volkswagen lui ont indiqué que des éléments avaient été retirés du rapport final. Rien qui ne prouve quoi que ce soit à ce stade, mais des éléments troublants, qui font rappeler au 'FT'... que l'Etat français détient 20% de Renault.

* Sanofi cède 0,5% à 69,2 Euros. Le titre n'est guère affecté après s'être fait rafler la société de biotechnologies Medivation sous le nez par Pfizer.

* Pas d'autres baisses significatives sur le CAC40.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 repart de l'avant
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]