Mi-séance Paris : le CAC40 reste au-dessus des 4.500 points

Mi-séance Paris : le CAC40 reste au-dessus des 4.500 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 mai 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Après une matinée de prises de bénéfices, la bourse de Paris parvient à se teinter de vert autour de 4.515 points (+0,05%), ce qui laisse près de 4% de hausse sur la semaine. Le palmarès ne peut plus compter sur le baril de pétrole WTI qui consolide sous les 49 dollars après son grand retour au-dessus des 50 dollars cette semaine. Le point d'orgue de la journée sera le discours de Janet Yellen à Harvard, mais il sera prononcé postérieurement à la clôture des marchés européens (19h15 heure de Paris). Les investisseurs chercheront à percer dans l'intervention de la patronne de la banque centrale américaine ses intentions concernant une éventuelle hausse de taux lors de la réunion du 16 juin. Environ 33% des économistes (23 sur 70) interrogés par Bloomberg anticipent une hausse des taux, ce qui signifie aussi que 67% tablent sur un statu quo. La proximité du référendum britannique sur une sortie de l'Union européenne (le 23 juin) fait aussi pencher pour cette dernière hypothèse. Le G7 s'est d'ailleurs officiellement alarmé, cette nuit, des conséquences d'un "Brexit".

VALEURS EN HAUSSE

* Peu de hausses significatives sur le CAC40. LVMH gagne 1% à 145,3 Euros mais progresse à peine sur la semaine.

* Axa (+0,2% à 22,61 Euros) poursuit le recentrage de ses activités au Royaume-Uni, en cédant à Phoenix Group ses activités locales de gestion de patrimoine, d'épargne retraite et de prévoyance en direct (SunLife). En parallèle, l'assureur a annoncé des modifications dans son organisation managériale,
dans le cadre de l'arrivée de Thomas Buberl aux commandes.

* Pernod-Ricard (+0,6% à 99,3 Euros) renforce la position de sa dette en catégorie d'investissement, puisque Moody's l'a relevée hier soir de "Baa3" à "Baa2", pour une perspective stable. L'agence pense que le numéro deux mondial des spiritueux va poursuivre son désendettement au cours des 12 à 18 prochains mois, tout en maintenant une politique financière prudente et en disposant du profil de liquidité nécessaire pour mener à bien ses efforts. Les métriques crédits devraient légèrement s'améliorer au cours de l'exercice 2016-2017, en profitant de la reprise graduelle du marché américain et de moindres éléments exceptionnels influant sur la génération de cash-flow libre

* L'enseigne de décoration et d'ameublement Maisons du Monde progresse pour son premier jour de négociations en bourse de Paris. Le prix d'introduction a été fixé hier soir à 17 Euros, dans le bas de la fourchette indicative de prix qui allait de 16,50 à 22,50 Euros. Le titre s'échange autour de 18 Euros en fin de matinée soit une progression de près de 6%.

VALEURS EN BAISSE

* SES chute de 14% à 19 Euros. Le groupe va lancer une augmentation de capital pour financer le rachat d'O3b, après avoir annoncé son renforcement de 49,1% à 50,5% du tour de table, ce qui lui confère le contrôle. L'opérateur luxembourgeois a en effet décidé d'exercer immédiatement l'option qui lui permet de passer de 50,5 à 100% du capital, pour un montant de 710 millions de dollars. Une opération qui supprime de facto les velléités d'entrée en bourse du conseil d'O3b. SES estimes que la transaction sera finalisée au second semestre, rappelle qu'il ne prévoit pas de modification dans le management de sa future filiale. La dette de 1,2 Md$ contractée par O3b sera consolidée dans les comptes de SES. Comme son coût moyen est de 9,5%, l'acquéreur estime que les synergies pour la réduire seront importantes. Pour financer la transaction, SES va émettre 39.857.600 FDR au profit d'investisseurs institutionnels, chacun représentatif d'une action de classe A. Ce placement fait partie d'une augmentation de capital qui passera également par l'émission de 19.928.800 actions de classe B. Le groupe a prévu d'utiliser 730 M$ du produit d'augmentation de capital pour honorer la transaction et 300 M$ pour désendetter O3b.

* Elior (-0,7% à 19,6 Euros) a publié des comptes semestriels en phase avec ses objectifs annuels ce matin. Les prévisions ont été réitérées et une grosse acquisition a été annoncée aux Etats-Unis, celle de Preferred Meals.

* Zodiac aligne une troisième séance de baisse (-2,7% à 20,6 Euros).

* Renault (-1,2% à 84,3 Euros) ouvrira la semaine prochaine les commandes de la silhouette break de la nouvelle Mégane (Estate) qui voit son volume de coffre atteindre 580 litres. Ce modèle arrivera ensuite dans les concessions de la marque au losange début septembre.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 reste au-dessus des 4.500 points
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]