Mi-séance Paris : le CAC40 reste en hausse

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en hausse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 15 novembre 2016 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris reste en hausse et progresse dans les mêmes proportions que la veille : +0,45% autour de 4.530 points. C'est le sursaut du pétrole, le baril WTI remonte vers les 45 dollars, qui apporte aujourd'hui son coup de pouce. Les valeurs pétrolières Total et Technip sont en effet en tête du palmarès sur le CAC40. Les bancaires sont cette fois en léger retrait alors que les marchés obligataires tendent à se calmer avec des OAT 10 ans de retour sur les 0,72%. Au Japon, les taux à 10 ans japonais sont quand même repassés en territoire positif. Cette flambée des taux depuis l'élection de Trump reste cependant difficile à interpréter puisqu'elle peut signifier une bonne nouvelle pour les valeurs financières mais fait planer des risques si le mouvement venait à s'intensifier (krach obligataire).

VALEURS EN HAUSSE

* Total (+2,6% à 43,2 Euros) va équiper 5.000 de ses stations-service en panneaux solaires, dont 800 en France, sur une période de 5 ans. L'investissement global nécessaire atteint 300 millions de dollars. Le groupe disposera à la fin du déploiement d'une puissance installée de 200 MW. Les panneaux photovoltaïques seront fournis par SunPower, la filiale californienne de Total.

* Technip progresse encore de 1,6% et retrouve ses meilleurs niveaux de l'année sur les 65 Euros.

* Vallourec (+1,5% à 4,9 Euros) a finalisé l'acquisition d'une part majoritaire de la société chinoise Anhui Tianda Oil Pipe Company à hauteur de 50,61%, portant ainsi sa participation totale à 70,07%. Cette étape intervient concomitamment au lancement d'une offre publique d'achat obligatoire portant sur le reste des intérêts minoritaires. Le montant total des deux transactions se monte à près de 175 millions de dollars.

* Teleperformance gagne 5,4% à 90,3 Euros. Les investisseurs saluent les bons chiffres du troisième trimestre 2016. Le groupe de services de télémarketing a fait état de revenus de 910 ME sur la période juin-septembre, en croissance organique de 9,7% sur un an. Cette performance montre une accélération par rapport au 1er semestre 2016 où le rythme était de 6,8%.

* Airbus grappille 0,1% à 56,4 Euros. La Malaysian Airlines veut commander des appareils modernes, a expliqué son CEO au micro de Bloomberg. Pour le moment, le coeur de la compagnie balance entre l'A330, l'A350 et le B787. Le contrat pourrait porter sur 25 gros porteurs, car le transporteur "manque de ces appareils", a indiqué Peter Bellew. Une décision devrait être prise dans le courant du second semestre 2017.

VALEURS EN BAISSE

* Plus forte baisse du CAC40, Nokia perd 5,6% à 3,74 Euros. Le groupe a dévoilé ce matin quelques perspectives de moyen terme en amont d'une journée investisseurs. Il table par exemple sur une marge opérationnelle dans sa division réseaux comprise entre 8 et 10% l'année prochaine, mais signale également que les revenus de cette branche sont appelés à se contracter, ce qui ne réjouit pas vraiment les analystes, même si la mention d'un marché en baisse de 0 à 5% en 2017 avait déjà été faite. Le groupe a également indiqué que sa projection de marge de long terme se situait entre 10 et 15% pour la division réseaux et que son marché principal ne devrait connaître qu'une croissance organique annuelle de 5% au cours des cinq prochaines années.

* Société Générale reperd 1% à 40 Euros. Après plusieurs semaines de réflexion, l'administration fiscale aurait finalement tranché. Selon des informations publiées lundi soir par le site internet des 'Echos', Bercy a décidé de contester la déduction d'impôts dont a bénéficié la Société Générale, suite aux agissements frauduleux de son ex-trader Jérôme Kerviel. Il s'agit de récupérer tout ou partie des 2,2 MdsE de crédit d'impôts dont la banque a bénéficié entre 2009 et 2010.

* Seb cède 0,2% à 127,3 Euros. Le groupe va émettre 150 millions d'euros d'obligations à option de remboursement en numéraire et/ou en actions existantes (ORNAE) à échéance novembre 2021, pour refinancer partiellement l'acquisition du groupe allemand WMF, réalisée en mai dernier. Seb profite de conditions qui sont encore favorables pour améliorer le profil de sa dette.

* Bolloré (-4% à 2,77 Euros) a vu ses revenus du 3ème trimestre chuterde 10% (8% en données constantes) à 2,4 MdsE. Cette évolution résulte principalement du recul de 20% de l'activité logistique pétrolière consécutif à la baisse des volumes et des prix des produits pétroliers.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 reste en hausse
  • avatar
    Mdr -

    4600 points,une résistance majeure difficile a franchir ! surtout avec une croissance économique pas loin d'etre atone,mais bon au café du commerce le sujet de conversation n'est pas a l'ordre du jour......Un observateur averti.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]