Mi-séance Paris : le CAC40 reste en perte de vitesse

Mi-séance Paris : le CAC40 reste en perte de vitesse©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 12h00

LA TENDANCE

La bourse de Paris continue à perdre quelques points, le CAC40 enchaînant sa quatrième séance de très légère baisse, à 5.330 points vers la mi-journée (-0,1%). Les volumes de transaction sont très faibles, les places boursières anglo-saxonnes étant closes pour un jour férié, le "Memorial Day" aux Etats-Unis et le "Spring Bank Holiday" au Royaume-Uni. Vendredi à New York, les indices S&P 500 et Nasdaq ont tous deux terminé sur des records historiques, tandis que le DJIA a fini stable à 21.080 points en clôture, à moins de 0,3% de son propre record.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Carrefour gagne 1,6% à 23,5 Euros Le prochain patron serait Alexandre Bompard. Le PDG de Fnac-Darty, dont le nom revenait fréquemment ces dernières semaines dans les médias pour succéder à Georges Plassat, rencontrerait aujourd'hui même le comité des nominations du distributeur. L'information émane du 'JDD', qui estime que Carrefour tient son nouveau dirigeant, "sauf coup de théâtre".

* Spie gagne 1,3% à 24,67 Euros. Le dividende de 0,53 euro par action sera mis en paiement à compter du 31 mai 2017.

* Onxeo reste en hausse de 9% à 4,63 Euros. Le groupe a indiqué mardi dernier que le DSMB (comité indépendant chargé d'évaluer tous les 6 mois la sécurité d'une étude clinique) avait pour la dixième fois d'affilé, donné unanimement son feu vert pour la poursuite de l'étude de phase III Relive évaluant son principal actif Livatag dans le cancer primitif du foie sans demande de modification de l'étude, ni de remarque particulière.

VALEURS EN BAISSE

L'éventualité d'un départ d'Alexandre Bompard de Fnac-Darty pèse sur le titre qui reste sous pression avec une quatrième séance consécutive dans le rouge et un cours de bourse qui revient dans la zone des 61 Euros, en baisse de 2,7%.

* EDF (-1% à 9,52 Euros) : l'antitrust européen devrait valider dès aujourd'hui la prise de contrôle de la branche réacteurs d'Areva par EDF, révèle le Financial Times en s'appuyant sur deux sources proches du dossier. La date ne fait pas débat : Bruxelles avait annoncé que la décision serait rendue d'ici au 29 mai. Le contenu de l'autorisation sera plus intéressant, même si rien ne laisse penser, à ce stade, que le régulateur formulera des demandes particulières.

* Airbus (-0,2% à 73,76 Euros) : le groupe sera capable en fin d'année prochaine de produire, ou plutôt d'assembler, des hélicoptères en Chine. L'industriel européen a posé au cours du week-end la première pierre de sa ligne d'assemblage final, une installation connue sous l'acronyme "FAL", de Qingdao, dans la province du Shandong. L'installation permettra d'assembler des hélicoptères H135, en vertu du contrat-cadre signé en 2016 pour une centaine d'appareils. La FAL de Qingdao pourra produire 18 hélicoptères chaque année, dont le premier sortira de la ligne mi-2019.

* Une seule baisse supérieure à 1% sur le CAC40 : Nokia cède 1,1% à 5,68 Euros.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : le CAC40 reste en perte de vitesse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]