Mi-séance Paris : le rebond se profile

Mi-séance Paris : le rebond se profile©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 15 juin 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Après cinq séances de baisse d'affilée et un repli supérieur à 7%, la bourse de Paris s'oriente vers un rebond qui se limite à 1,2% en fin de matinée autour de 4.180 points. Les volumes de transactions, faibles début juin, continuent de s'étoffer. Malgré le répit du jour sur les marchés, l'hypothèse d'un Brexit britannique prenant chaque jour plus de crédibilité, les investisseurs sont de plus en plus nerveux. La décision de la Fed sur les taux ce soir, qui sera suivie d'un discours de Janet Yellen, sera aussi scrutée de près. L'environnement de taux négatif ajoute à la nervosité ambiante avec des conséquences inquiétantes pour la rentabilité des banques et des assureurs. Le Bund allemand à 10 ans, passé négatif cette semaine, reste d'ailleurs proche de 0. Le baril de pétrole poursuit sa consolidation avec un WTI sous les 48 dollars.

VALEURS EN HAUSSE

* Zodiac Aerospace (+9%) repasse au-dessus des 20 Euros. Le groupe a généré une croissance de +5,9% de son chiffre d'affaires pour les 9 premiers mois de son exercice fiscal 2015/2016, à 3,841 milliard d'euros (+0,4% à périmètre et taux de change constants). Zodiac maintient son objectif d'un résultat opérationnel courant pour l'ensemble de l'exercice proche de celui de l'exercice précédent.

* Durement affectées cette semaine par l'environnement de taux négatif, les banques Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas rebondissent d'environ 2%.

* Schneider gagne 3% à 54,2 Euros. La seconde phase de négociations entre Schneider et Aveva n'a pas été plus fructueuse que la première. Les deux groupes ont encore échoué à s'entendre sur un rachat du britannique par le français, comme cela avait déjà été le cas en décembre dernier, après plusieurs mois de négociations. Aveva l'a officialisé dans un communiqué diffusé ce matin. La reprise des pourparlers avait été éventée par le 'Financial Times', si bien qu'Aveva avait dû demander la suspension de son cours de bourse.

* Neopost (+4% à 20,45 Euros) a annoncé la signature d'un accord en vue d'acquérir la société allemande icon Systemhaus, spécialiste des solutions de Gestion de la Communication Client. Employant actuellement environ 100 personnes, icon cible en priorité les sociétés évoluant dans les secteurs des services financiers et de l'assurance, principalement en Allemagne, en Autriche et en Suisse. L'entreprise bénéficie en particulier d'un fort positionnement dans le secteur de l'assurance, et compte 75% des 30 premières compagnies allemandes parmi ses clients.

* Technip (stable à 46,5 Euros) a racheté à BP Chemicals la technologie Hummingbird, qui permet de produire de l'éthylène à partir d'éthanol. Hummingbird est désormais fournie sous licence par le centre de Technip de Milton Keynes au Royaume-Uni. Les modalités financières n'ont pas été communiquées.

* Eurazeo gagne 0,5% à 54,6 Euros. Les fameuses écoles hôtelières suisses font rêver jusqu'aux sociétés de portefeuille. Le groupe français vient ainsi de racheter les écoles de gestion hôtelière Glion Institute of Higher Education et Les Roches International School of Hotel Management sur la base d'une valeur d'entreprise de 380 MCHF, dont un débours de 248 MCHF pour 100% du capital.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, Michelin(-1,4% à 86 Euros). Les indications fournies hier soir par le groupe sur la situation du marché au mois de mai ont confirmé un certain nombre d'éléments négatifs, comme le ralentissement du marché du remplacement en Amérique du Nord. "La demande de pneumatiques tourisme sur le marché du remplacement était faible en mai, pour le second mois consécutif en dépit d'un effet calendaire positif", explique le bureau d'études Barclays, qui met cette situation au passif de stocks élevés que Michelin explique par un démarrage plus tardif que d'habitude de la saison d'été.

 
3 commentaires - Mi-séance Paris : le rebond se profile
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    non je ne vendrai jamais , jusqu'au bout de la vie je serai toujours "client" chez eux mais ce sera un client pour sans relache les gangréner un vrai clou rouillé ! ils m'auront fait "la totale" : boire le calice jusqu'à la lie ces pourris : en me conseillant a abandonner un P.E.L. sans histoire pour me reporter sur de plus grands espoirs en l'occurrence un contrat dépendant de la bourse devenue une sale histoire ! "mais c'est la lutte du pot de terre contre le pot de fer" et bien pas forcément vous connaissez l'histoire de la présence du petit grain de sable dans le moteur qui peut avoir un effet dévastateur et la mauvaise rumeur c'est bien leur terreur ! déjà pour vous faire une idée tapez : la caisse d'épargne enregistre le plus grand nombre de plaintes et de réclamations - avis sur caisse d'épargne - caisse d'épargne les 17 meilleurs banques - et puis pigeonxxl avec ses commentaires enflammés vous le retrouverez sur plus de 200 blogs ! un bon conseil a vous donner n'allez jamais dans cette banque ou si vous le pouvez quittez la , quand vous ete prit dans l'infernal engrenage boursier pour en ressortir il faut choisir : soit vous couper le bras soit etre complètement broyé un véritable DANGER !

  • avatar
    Barbetorte -

    En attendant le prochain pet de travers d'un quidam quelconque ou une crise de peur panique injustifiée de la part de ces parasites.

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    a cette heure il reprend des couleurs mais la journée n'est pas encore terminée , un coup de théatre peut encore arriver , et puis les charognards ne vont tout de meme pas couper la branche ou ils se sont positionnés , en pensant que personnellement c'est plutôt la faillite de mon placement "caisse d'épargne" Nuances 3d dynamique + qui se profile !

    avatar
    bebert1 -

    Si votre placement est étroitement lié au marché des actions, oui mais NE PAS VENDRE A LA BAISSE !
    Moi, j'ai 4 placements à la Caisse d'Epargne : Après une belle montée, 2/4 perdent : SICAV peu de perte, liés aux actions un peu de pertes mais - que l'année dernière avec les problèmes financiers de la Grèce puis... de la Chine !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]