Mi-séance Paris : léger retour en arrière

Mi-séance Paris : léger retour en arrière©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 10 septembre 2015 à 12h00

LA TENDANCE

Léger retour en arrière pour la bourse de Paris qui rend 0,4% autour de 4.645 points vers la mi-journée. Après l'envolée du Nikkei de 7,7% hier, il faut dire que l'ambiance est retombée ce jeudi avec un indice japonais en repli de 2,51%. En Chine, la bourse reperdait aussi du terrain comme à Wall Street hier soir où l'approche de la réunion de la Fed la semaine prochaine alimente la nervosité. Quelques prises de bénéfices sont donc à nouveau observées sur le secteur automobile et d'autres valeurs exposées à la Chine qui avaient nettement rebondi hier mais c'est surtout l'exposition à l'Amérique Latine qui est sanctionnée aujourd'hui après la décision de Standard & Poor's de dégrader la note souveraine du Brésil.

VALEURS EN HAUSSE

* Peugeot reste en hausse de 0,8% à 15,9 Euros avant le salon de Francfort la semaine prochaine.

* Veolia progresse de 1% à 20,25 Euros alors que Oddo reste à l'achat en visant un cours de 23 Euros suite à un roadshow.

* Elior gagne 1,6% à 17,9 Euros. C'est Elior qui sera le restaurateur officiel de la 21e conférence des parties sur les changements climatiques ("COP21"), qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 sur le site de Paris-Le Bourget. Le contrat représente la restauration des 45.000 participants quotidiens. La société a mis l'accent sur des offres variées, basées sur des approvisionnements responsables pour le plus grand événement diplomatique jamais organisé par la France.

VALEURS EN BAISSE

* La dégradation de la note souveraine brésilienne par Standard & Poor's a des répercussions sur le marché boursier français. Deux des valeurs les plus exposées à l'économie sud-américaine, Edenred (-4,3% à 16,94 Euros) et Casino (-3,3% à 53 Euros) peuvent en témoigner. S&P a abaissé la note souveraine brésilienne de " BBB-" à "BB+", soit l'échelon le plus élevé de la catégorie spéculative, ce qui se traduira par une hausse du coût de l'emprunt pour le gouvernement et les entreprises implantées dans le pays.

* Cela constitue aussi une mauvaise nouvelle pour le secteur automobile avec Renault (-0,6%) et Valeo -(1,3%) et pour le secteur pétrolier très présent sur cette zone. Vallourec
tombe ainsi sous les 10 Euros (-2,6%) et Technip perd 1,2%.

* Carrefour en fait aussi les frais avec une baisse de 1,5% à 28,1 Euros.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : léger retour en arrière
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]