Mi-séance Paris : peu de mouvements

Mi-séance Paris : peu de mouvements©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 17 juillet 2017 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 qui a débuté la séance ce matin en très légère hausse recule désormais de 0,25% à 5.223 pts ce midi, dans une ambiance encore calme. La multiplication des publications semestrielles prévues des deux côtés de l'Atlantique dans les prochains jours rend globalement prudents les intervenants...

ECO ET DEVISES

L'économie chinoise a progressé à un rythme plus tonique qu'attendu au deuxième trimestre, sur fond de chiffres plus optimistes de la production industrielle, de la consommation, et de l'investissement.
Le PIB chinois a ainsi enregistré une croissance de 6,9% sur un an au deuxième trimestre, un rythme identique à la croissance du premier trimestre, montrent les données publiées lundi par le Bureau national de la statistique.
La croissance de l'économie chinoise a battu le consensus, sur fond de reprise des exportations et de maintien de la construction immobilière.
Le gouvernement vise un objectif de croissance autour de 6,5% sur l'exercice 2017, en deçà des 6,7% enregistrés en 2016, quand la progression de l'économie chinoise avait touché un plus bas de 26 ans. Le PIB a progressé de 1,7% en rythme trimestriel d'avril à juin, conformément aux anticipations. Au premier trimestre, le PIB s'était avancé de 1,3% par rapport au trois derniers mois de 2016.
Sur les devises, l'euro campe sur les 1,14 (1,1460/$), tandis que le pétrole consolide sous les 47$ le baril WTI.

VALEURS EN HAUSSE

* Vallourec : reprend 2,7% avec Vilmorin et Highco

* Renault : +2% après un très bon premier semestre pour le groupe automobile. La firme a vu ses ventes mondiales progresser de 10,4% sur les six premiers mois de l'année avec 1,88 million de véhicules écoulés. Une performance nettement supérieure à celle du marché (+2,6%) et à celle de PSA (+2,31%). Les ventes ont notamment bondi de 50,5% dans la région Asie-Pacifique et de 19,3% dans la région Afrique-Moyen-Orient-Inde mais elles ont aussi augmenté de 5,6% en Europe (dont +1,8% en France) et de 14,6% en Amériques.
Par marque, Renault affiche une progression de 9,7%, Renault Samsung Motors de 12,5%, Dacia de 11,8% et Lada de 12,2%.
Renault a confirmé ses objectifs commerciaux de l'année 2017, soit une progression des ventes et parts de marché en Europe et à l'international.

* STM : +1,5% suivi de Rubis et de Bourbon

* Ubisoft : +1% avec Coface et Solocal

* OL Groupe : +0,5%. L'Olympique Lyonnais annonce que le défenseur Marcelo sera présenté aux médias ce lundi 19 juillet à 15h45, à l'auditorium du Groupama OL Training Center, en présence de Jean-Michel Aulas, Bruno Genesio et Florian Maurice.
Le défenseur central brésilien de Besiktas vient de signer un contrat de 3 ans avec l'O.L. Le montant du transfert s'élève à 7 ME et pourrait être complété par un maximum de 500.000 euros d'incentives...

* Faurecia : stable avec Solocal

VALEURS EN BAISSE

* Atari : -2,5% sur des prises de profits après son envolée récente. Le groupe rend public de nouveaux visuels de l'Atari box et annonce la sortie de jeux de simulation pour tablettes et smartphones pour 2018. Dans le cadre du développement de l'Atari box, Atari entend communiquer régulièrement avec sa communauté et s'appuyer sur ses retours pour affiner son projet. Les visuels publiés sont disponibles notamment sur Facebook et Twitter.
Fort du succès du jeu mobile RollerCoaster Tycoon Touch, qui a généré plus de 8 millions de téléchargements dans les 5 mois suivants son lancement, Atari capitalise sur sa technologie exclusive et son expertise des jeux de simulation pour élargir son portefeuille. Les jeux à venir à ce stade en 2018 sont : RollerCoaster Tycoon Touch pour consoles portables ; un nouveau jeu de simulation de transport pour tablettes et smartphones, qui sera suivi d'une sortie sur consoles portables ; et Atari Flashback Classics adapté pour consoles portables.

* Mersen : -1,5% avec Gl Events et Sequana

* Vivendi : -1% suivi de Neopost, Transgene et Airbus

* Worldline: -0,5%. Le groupe a signé un accord définitif avec Digital River concernant l'acquisition de 100% du capital de Digital River World Payments (DRWP), un leader des services de paiements en ligne. Filiale suédoise de Digital River, DRWP emploie environ 120 personnes dans le monde. La société a réalisé en 2016un chiffre d`affaires brut d`environ 37 millions d'euros. DRWP offre une gamme complète de solutions d`acceptance et d`optimisation de paiements en ligne à des acteurs internationaux de premier plan, actifs dans des secteurs d`activité variés tels que le transport, la distribution, la vente directe ou les biens numériques. La plateforme globale de DRWP avec sa couverture géographique étendue, supporte les devises et les schémas de paiements internationaux dans 175 pays, avec un large éventail de marques et de méthodes de paiement locales et plus de 40 connexions avec des banques acquéreurs dans le monde.
Cette fusion permettra de mettre en place des fonctionnalités produits de DRWP dans les 22 pays où le Groupe opère, entraînant ainsi la création de synergies commerciales et technologiques substantielles et permettra à Worldline d`obtenir ses premières positions opérationnelles en Suède, aux USA et au Brésil. De même, l`accélération du développement de DRWP sera poursuivie dans le cadre de la coopération commerciale entre Worldline et sa maison mère Atos. Worldline, et à travers elle Atos, auront accès à une base de clients de grande qualité, constituée de marques et de commerçants internet de premier plan. De plus, Digital River, Inc. restera un partenaire stratégique pour DRWP et les deux sociétés signeront un partenariat commercial de 5 ans au moment de la finalisation de l`opération.
La finalisation de la transaction est attendue au plus tard à la fin du troisième trimestre de 2017. La transaction est conditionnée à la mise en oeuvre des processus d`information et de consultation des représentants du personnel d`Atos et de Worldline, à l`obtention des autorisations réglementaires et de la concurrence et à d`autres conditions de clôture usuelles.
Les modalités financières de l'opération n'ont pas été dévoilées.

* IPSOS : -0,2%. Les autorités égyptiennes ont ordonné la fermeture de la filiale locale d'Ipsos, invoquant des violations de normes de sécurité et d'hygiène au travail.
Cette fermeture est prévue par un décret du ministère du Travail en date du 20 juin dernier dont les médias égyptiens ont fait état samedi... Ipsos Egypt for Consulting Services effectue des mesures d'audience pour les chaînes de télévision égyptiennes et fournit les résultats aux agences publicitaires. L'an dernier, le ministère égyptien de l'Intérieur a mis en garde les Egyptiens contre le fait de participer à des enquêtes effectuées par des sociétés étrangères, y voyant une menace à la sécurité nationale.

 
1 commentaire - Mi-séance Paris : peu de mouvements
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]