Mi-séance Paris : rebond avorté pour le CAC40

Mi-séance Paris : rebond avorté pour le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 juillet 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Le CAC40 a joué aux montagnes russes durant une bonne partie de la matinée, pour finalement perdre du terrain à la mi-journée. L'indice parisien recule de -0,4%, à 4.355 points. Au meilleur de la séance, il avait brièvement accroché les 4.400 points. Les financières, qui avaient un temps soutenu la hausse, ont finalement piqué du nez, entraînant l'indice avec elles. Les choses avaient pourtant plutôt bien commencé ce matin, surtout au regard des événements tragiques intervenus en France vendredi dernier et au coup d'État avorté qui a eu lieu durant le week-end en Turquie. La tendance a notamment été soutenue par l'annonce de l'acquisition du britannique ARM Holdings par le japonais Softbank pour 29 milliards d'euros (24,3 milliards de livres), qui a relancé la spéculation dans le compartiment technologique en général et les semiconducteurs en particulier.

Les indicateurs avancés américains sont en légère hausse à midi.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur aujourd'hui, l'indice NAHB du marché immobilier américain (16h00) : le consensus attend un indice inchangé à 60 points pour le mois de juillet.

La parité euro / dollar atteint 1,1045 à la mi-journée, sur une légère progression du billet vert. Le baril de Brent se négocie 47,62$ et le WTI 46,63$ pour l'échéance de septembre, très près de l'équilibre. Quant à l'once d'or, elle baisse de -0,7% à 1.328$.

VALEURS EN HAUSSE

* bioMérieux (+6% à 127,15 euros) : après un début de séance en hausse modérée, le titre a accéléré dans le sillage d'une solide publication semestrielle, qui démontrent que la croissance visée pour l'exercice 2016 pourrait être dépassée, comme le pressentaient certains analystes. Suite à cette annonce, Liberum réitère son conseil "acheter" et sa fair value de 122 euros.

* Sequana (+5,7% à 2,61 euros) : le rebond se poursuit, alimenté par la décision d'un tribunal britannique qui a rejeté une partie des prétentions de BAT Industries dans un litige qui opposent les deux sociétés sur la licéité de la distribution de dividendes effectués en faveur de Sequana.

* Virbac (+3,7% à 173 euros) : après trois jours de baisse, l'action se reprend à l'approche de la publication ce soir après la clôture du chiffre d'affaires du premier semestre 2016. Les analystes sont relativement confiants, en espérant un redressement de l'activité aux États-Unis, avant une accélération au cours du second semestre.

* STMicroelectronics (+1,4% à 5,47 euros) et Soitec (+3% à 0,69 euro) : les deux dossiers profitent de la spéculation née du rachat d'ARM par Softbank dans le secteur. Leurs modèles et leurs spécialités sont différentes de ceux du britannique, mais la transaction devrait animer le secteur pendant plusieurs jours.

* Jacquet Metal Service, Direct Energie, Guerbet et Parrot gagnent plus de 2%.

VALEURS EN BAISSE

* Avenir Telecom (-16,7% à 0,05 euro) : le sévère plan d'amaigrissement lancé par la société pour assurer sa survie se poursuit. Le groupe marseillais a obtenu un renouvellement pour six mois de la période d'observation de son redressement judiciaire, qui porte l'échéance au 4 janvier 2017. Une bonne nouvelle, qui ne masque pas totalement l'autre information fournie ce matin par le management dans un communiqué : le passif financier ne pourra être apuré par la seule activité, ce qui induit pour Avenir Telecom la nécessité de trouver des solutions additionnelles pour faire face à ses échéances.

* Nokia (-1,4% à 5,28 euros) : le finlandais affiche la plus forte baisse du CAC40, victime collatérale de son concurrent Ericsson, après des révélations sur de possibles manipulations de comptes du suédois. Ce dernier a démenti, mais son titre chute à Stockholm.

* BNP Paribas, Crédit Agricole, Natixis et Société Générale : les bancaires, qui ont tenté un rebond en début de matinée, perdent 0,5 à 1% à la mi-journée.

* Neopost, Solocal, Mauna Kea et Zodiac perdent plus de 1%.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : rebond avorté pour le CAC40
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]