Mi-séance Paris : tendance hésitante

Mi-séance Paris : tendance hésitante©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 juillet 2016 à 12h00

LA TENDANCE

La semaine commence sur une note hésitante après le rebond rapide de la semaine dernière (+4%) qui a permis de reprendre une bonne partie de la baisse provoquée par le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union Européenne. Après un début de séance en hausse, le CAC40 cède 0,3% en fin de matinée autour de 4.260 points. Les volumes de transactions assez élevés observés la semaine dernière ne semblent plus d'actualité avec une nette baisse des montants négociés sur le CAC40 aujourd'hui. Les valeurs pétrolières sont bien orientées pendant que le baril poursuit sa remontée proche des 50 dollars pour le WTI. A l'inverse les valeurs bancaires restent sous pression alors que les taux obligataires ont touché de nouveaux planchers, à 0,17% pour l'OAT 10 ans.

VALEURS EN HAUSSE

* Onxeo flambe de 22% à 3,13 Euros. La société a reçu la notification de délivrance d'un brevet américain portant notamment sur son candidat médicament AsiDNA. Ce nouveau brevet renforce considérablement le portefeuille de propriété industrielle d'ONXEO autour du programme AsiDNA en protégeant les différentes compositions et formulations pharmaceutiques, ainsi que ses utilisations pour le traitement des cancers. Le brevet expirera mi-2031 et la durée de protection pourrait être étendue jusqu'en 2036 via le système de certificat complémentaire de protection en vigueur aux Etats Unis.

* CGG reprend 4,6% à 0,68 Euros, Vallourec 3% à 3,37 Euros et Technip 0,7% à 50,4 Euros.

* Areva (+3,3% à 3,54 Euros) et le groupe industriel Mirion Technologies, Inc. (Mirion) ont annoncé la réalisation de la cession de Canberra, une filiale d'Areva spécialisée dans les instruments de détection et de mesure de radioactivité qui emploie environ 1.000 salariés, à Mirion. Comme annoncé par Areva en décembre 2015, Mirion a été sélectionné par Areva à l'issue d'un processus concurrentiel. Les deux parties ont ensuite conclu un contrat de cession portant sur l'intégralité du capital de Canberra.

* Peu de hausses significatives sur le CAC40. Engie gagne quand même 1,4% à 14,6 Euros. Engie affichait déjà en juin le meilleur parcours de l'indice parisien avec 4,8% de hausse. L'énergéticien s'est lancé dans la phase concrète de son plan stratégique, ce qui a été apprécié par les analystes.

VALEURS EN BAISSE

* Après un bon parcours vendredi, le secteur automobile ferme la marche sur le CAC40 avec quatre valeurs parmi les plus fortes baisses. Valeo perd près de 4% à 40,6 Euros. Peugeot et Renault reculent de près de 3% et Michelin de 1,5% à 86,5 Euros.

* Société Générale, valeur bancaire la plus affectée par le Brexit, reperd 1,3% à 28 Euros. BNP Paribas et Crédit Agricole cèdent environ 0,5%.

* Air France-KLM perd 1,5% à 5,86 Euros. Jean-Marc Janaillac, le nouveau patron de la compagnie aérienne à compter de ce lundi 4 juillet, a du pain sur la planche. Une nouvelle menace de grève pèse sur la compagnie française dès la fin du mois. Les syndicats d'hôtesses et stewards d'Air France ont en effet refusé un nouvel accord collectif proposé par la direction et ont confirmé leur préavis de grève de sept jours reconductibles du 27 juillet au 2 août.

* Sopra Steria (-4,4% à 90,8 Euros) reste pénalisé par le vote britannique en faveur de la sortie de l'Union Européenne, compte tenu de sa forte exposition au Royaume-Uni (27% des revenus). Dans une note sectorielle, Bryan Garnier réitère son conseil "acheter" sur le dossier mais abaisse son objectif de cours de 130 à 127 Euros.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : tendance hésitante
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]