Mi-séance Paris : tendance indécise avec Thanksgiving

Mi-séance Paris : tendance indécise avec Thanksgiving©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 24 novembre 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Le marché parisien rebondissait ce matin jusqu'à 4.550 points mais reperd son avance à la mi-journée, pour ne plus progresser que de 0,15% à 4.535 points. Les volumes de transaction sont réduits et il ne faudra pas compter sur les investisseurs américains aujourd'hui. Wall Street sera fermé pour la fête de Thanksgiving et les marchés américains rouvriront demain, mais seulement pour une demi-séance qui s'annonce assez calme, les américains étant accaparés par le "Black Friday", la journée qui lance traditionnellement la ruée sur les cadeaux de Noël. La parité euro / dollar faiblit encore pour se rapprocher des 1,05. Le baril de pétrole WTI reste sur les 48 dollars.

VALEURS EN HAUSSE

* Peugeot (+0,8% à 14,1 Euros) renouvelle sa 301, voiture développée exclusivement pour les pays à la recherche d'une berline tricorps statutaire.

* Essilor reprend 1,8% à 98 Euros. UBS vient de ramener son objectif de cours à 130 euros sur le champion des verres correcteurs, soit 9 euros de moins que sa valorisation précédente. La recommandation reste à l'achat.

* Vinci remonte de 1% à 60 Euros ce qui permet de quasiment effacer le repli consécutif à l'affaire des faux communiqués de presse. Le groupe a porté plainte contre X et en profite pour confirmer le démenti de ces "allégations mensongères" et réitère ses objectifs.

* Figeac Aéro gagne 2,4% à 21 Euros après une solide publication semestrielle et la confirmation des objectifs annuels.

* Eurotunnel gagne 2% à 8,21 Euros, profitant d'un avis favorable d'analyste. Selon nos informations, RBC capital est passé d'une opinion "performance sectorielle" à une recommandation "surperformance", tout en laissant inchangé son objectif de cours à 10 Euros. Malgré le rebond du jour, le titre Eurotunnel affiche encore un recul de près de 30% depuis le 1er janvier, nettement pénalisé par le Brexit.

VALEURS EN BAISSE

* Pernod Ricard perd 1,6% à 98,4 Euros. Le groupe de spiritueux est victime de la nouvelle politique du gouvernement indien pour lutter contre la corruption. Alors que New Dehli a décidé de supprimer les billets de 500 et 1.000 roupies le 8 novembre, le pays est confronté à une pénurie de cash, ce qui pénalise la vente de l'ensemble des biens de consommation. Dans un note, JP Morgan rappelle que l'Inde est le troisième marché de Pernod Ricard en terme de profits après les Etats-Unis et la Chine et le numéro deux au niveau des revenus. De quoi inquiéter les investisseurs même si à moyen/ long terme, l'industrie des spiritueux devrait bénéficier de transactions plus transparentes.

* Pas d'autres baisses supérieures à 1% sur le CAC40. Les banques restent en léger retrait dans une ambiance prudente avant le référendum italien (le 4 décembre) qui pourrait remettre en lumière la faiblesse de certaines banques italiennes.

 
0 commentaire - Mi-séance Paris : tendance indécise avec Thanksgiving
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]