Mi-séance Paris : toujours aucun signe de rebond

Mi-séance Paris : toujours aucun signe de rebond©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 14 juin 2016 à 12h00

LA TENDANCE

Malgré quatre séances consécutives de baisse, le CAC40 ne donne aucun signe de rebond et continue même sur une nette baisse, abandonnant à nouveau 1,4% à 4.167 points vers la mi-journée. La baisse cumulée est proche de 7% sur cinq jours et les volumes de transactions sont un peu plus importants aujourd'hui. Le rachat de Linkedin par Microsoft hier, pour 26 milliards de dollars, n'a pas déridé les marchés et les sondages sur le "Brexit" relèguent quasiment la réunion de la banque centrale américaine au second plan. La Fed, qui démarre aujourd'hui sa rencontre périodique, ne changera vraisemblablement pas ses taux demain soir, selon une grande majorité d'économistes, ce qui contribue à atténuer le poids de l'événement. En revanche, le referendum du 23 juin passionne, d'autant que les quatre derniers sondages mettent le départ de l'Union en tête et que le plus gros tirage de la presse britannique, le "Sun", a appelé au Brexit.

VALEURS EN HAUSSE

* Seule hausse sur le CAC40, Danone progresse de 0,6% à 60,8 Euros. Le groupe a relevé sa prévision d'évolution de marge opérationnelle courante 2016 ce matin, dans un communiqué diffusé à 7h15. La prévision est affinée puisque le groupe visait jusque-là une "progression solide", et désormais une "hausse de 50 à 60 points de base". Il table toujours sur une hausse de 3 à 5% de son chiffre d'affaires en données comparables.

* CGG rebondit de 1,5% à 0,67 Euro pendant que les autres valeurs pétrolières poursuivent leur baisse.

VALEURS EN BAISSE

* Schneider perd 1,9% à 53 Euros. Le conseil d'administration du groupe britannique Aveva a confirmé avoir reçu une nouvelle approche de Schneider, en vue de combiner son activité avec la division logiciels de Schneider, qui serait rémunéré en actions nouvelles Aveva. La transaction comprendrait en outre une part importante de numéraire à distribuer aux actionnaires actuels. Schneider détiendrait la majorité du capital d'Aveva, qui resterait coté à Londres.

* Vinci (-1,3% à 62,8 Euros) a vendu ses derniers 24,6% dans son ancienne division parkings, Indigo (ex-Vinci Park), à Ardian et Crédit Agricole Assurances. Les modalités financières n'ont pas été communiquées. L'opération, soumise à l'approbation des autorités de la concurrence, devrait être finalisée au 3e trimestre 2016.

* Vallourec reste en baisse de 5,6% à 3,17 Euros et Technip de près de 3% à 46,6 Euros. Total cède 2% à 40,6 Euros. Finalement stable hier, le baril de pétrole WTI reperd un peu plus de 1% à 48,2 dollars.

* Peugeot et Renault abandonnent près de 3%.

* Wendel (-2% à 94,2 Euros) a racheté 400 ME sur deux souches obligataires, ce qui permettra d'améliorer le profil de sa dette. En parallèle, la société a annulé une ligne de crédit bancaire avec appels de marge non tirée, de 350 ME et de maturité décembre 2019.

 
2 commentaires - Mi-séance Paris : toujours aucun signe de rebond
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    ils sont marrants l'un de son doigt qui montre la trappe et l'autre aurait-il ramasser une tuile sur la tete ? une indication le C.A.C 40 pour nous la grande armée des pigeons c'est la plus sale invention , a l'inverse pour certains gros cochons de patrons c'est une vraie mine d'or a disposition : 1988 l'année d'introduction : 1000 points - 03.12.1999 l'année ou par le biais de ma "caisse d'épargne" adorée j'y ai mis les pieds : 5700 points - le point culminant de son histoire : année 2000 + 6 mois 6600 points ! ce qui signifie que ces pourris attiraient toujours les gens dans ce monstrueux traquenard financier encore fin novembre 2015 , exactement a l'inverse de la logique de tous les marchés , bien entendu achetés au moins cher payés mais eux c'était bien entendu au plus cher payés , en nous faisant miroiter l'idée qu'ils allaient toujours monter , une chance a ne pas laisser passer , alors qu'en réalité ces daubés n'étaient pas sans savoir qu'ils n'allaient pas tarder a se casser le nez et avec ces 3 belles casseroles qu'ils trainent aux pieds 1999 - 2001 - 2006 c'est bien ce qui est arrivé , dans ces conditions le jeu boursier c'est très facile a assimiler : tout est question pour certains de dégueulasses opportunités !

  • avatar
    tonio34 -

    MERCI HOLLANDE.............!!!!!!!!!!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]