Ouverture Paris : calme plat

Ouverture Paris : calme plat©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2015 à 09h30

LA TENDANCE

Peu d'évolution pour le marché parisien en cette fin de semaine avec un CAC40 en hausse de 0,03% à 4.917 points après 30 minutes d'échanges. Il faut dire que l'actualité des entreprises est assez faible et que l'agenda macroéconomique n'est guère plus garni. Le compte-rendu de la dernière réunion de la BCE dévoilé hier, a confirmé que l'Institution devrait assouplir davantage sa politique monétaire le mois prochain, même si les outils qui seront employés (baisse de taux, hausse de la taille du QE...) ne sont pas encore connus.

La fin de séance en Europe et aux Etats-Unis pourrait donner lieu à un peu de volatilité puisque nous sommes le troisième vendredi du mois, qui marque l'arrivée à expiration de plusieurs types de contrats, pour ce que l'on appelle communément la journée des trois sorcières.

ECO ET DEVISES

L'agenda est très allégé aujourd'hui avec l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Kansas City de novembre aux Etats-Unis comme seul indicateur (17h00 : consensus 0).

La parité euro / dollar atteint 1,0715 ce matin. Le baril de Brent se négocie 44,34$ et le WTI 41,96$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.083$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Deinove (+10% à 7 euros) après avoir réussi à produire de l'éthanol 2G avec de très bonnes performances en fermenteur de 300 litres. Les essais ont été menés au VTT, partenaire de longue date de Deinove, qui dispose des infrastructures nécessaires pour réaliser et évaluer ce type d'opération pilote. La matière première utilisée est un mélange de glucose (sucre à 6 atomes de carbone - C6) et de xylose (C5), les principaux composants obtenus par hydrolyse de la biomasse non alimentaire utilisée dans la production de biocarburants 2G.

* LDLC (+5,5% à 22,75 euros), porté par une solide publication semestrielle. Pour l'exercice 2015-2016, le groupe a confirmé viser une croissance à deux chiffres avec une amélioration de la rentabilité opérationnelle.

* OSE Pharma (+2,7% à 9,1 euros). Suite à l'avis favorable des autorités européennes, le groupe a franchi une étape supplémentaire dans son développement pharmaceutique avec la fabrication de son produit Tedopi dans un site de production qualifié en Europe et aux Etats-Unis. Ces premiers lots cliniques de Tedopi ont été réalisés par Baccinex, une société spécialisée dans la production de lots cliniques et commerciaux. Ces produits stériles seront utilisés par voie sous-cutanée dans l'essai clinique pivot de Phase 3 dans le cancer du poumon dit non à petites cellules.

* Sanofi (+0,6% à 82,9 euros). Le groupe et AstraZeneca ont échangé directement 210.000 molécules issues de leurs chimiothèques exclusives respectives. Les laboratoires parlent d'un "nouveau modèle d'innovation ouverte". L'échange ne fait l'objet ni d'un paiement initial ni de paiements d'étape dans l'éventualité où les molécules concernées aboutiraient à un candidat clinique. Chaque entreprise peut étudier les molécules qu'elle recevra sans restriction quant aux domaines thérapeutiques visés.

VALEURS EN BAISSE

* Parrot (-3,8% à 31 euros). Les choses n'ont pas traîné pour Parrot, qui avait annoncé lundi sa volonté de procéder à une grosse augmentation de capital pour accélérer son expansion dans les drones, à la surprise des investisseurs devant l'ampleur du projet. Le groupe a annoncé cette nuit les modalités d'une levée de fonds de 300 millions d'euros. L'augmentation de capital démarrera dès le 23 novembre pour s'achever le 4 décembre inclus. Elle prend la forme d'une émission d'actions à bons de souscription d'actions (ABSA) e à 17 euros pièce.

* Zodiac Aerospace (-2,3% à 24,375 euros), dans des volumes assez étoffés. Le titre pâtit de l'abaissement de l'avis de la Société Générale, qui recommande désormais à ses clients de vendre l'action, alors qu'elle préconisait jusque-là de "conserver". L'objectif de cours a été ramené de 23,50 à 22 euros. L'action de l'équipementier aéronautique a repris plus de 25% sur ses plus bas récents, touchés le 29 septembre dernier à 19,40 euros.

* CGG (-2% à 3,1 euros), pénalisé par une note d'analyste. Selon nos informations, la SocGen a dégradé la valeur d'"acheter" à "conserver".

 
0 commentaire - Ouverture Paris : calme plat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]