Ouverture Paris : calme plat

Ouverture Paris : calme plat©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 25 novembre 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 pourrait aligner ce soir une douzième séance consécutive sans variation de plus de 1%. Une probabilité d'autant plus forte que les investisseurs américains ne seront là que pour une demi-séance au lendemain d'un jour férié pour Thanksgiving. Peu avant 9h30, l'indice phare parisien cède 0,24% à 4.532 points. Sur le front des valeurs, peu d'évolutions conséquentes à noter donc, même si Remy Cointreau se distingue, soutenu par plusieurs notes d'analystes suite à la publication de résultats semestriels solides

ECO ET DEVISES

L'indice de confiance des ménages, calculé par l'Insee, se maintient à 98 en novembre. Il reste ainsi au-dessous de sa moyenne de longue période (100). Une évolution en ligne avec les attentes du marché. L'indice sera suivi d'une dernière lecture du PIB britannique du 3ème trimestre (10h30). Aux Etats-Unis, l'indice flash PMI des services américains sera dévoilé à 15h45.

La parité euro / dollar atteint 1,0565 ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,62$ et le WTI 47,64$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.177$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Rémy Cointreau (+2,6% à 77,3 euros), après avoir progressé de 1,4% la veille dans le sillage de la publication de résultats semestriels solides. Plusieurs analystes ont refait leurs comptes en publiant ce matin des études plutôt positives, émaillées de quelques relèvements d'objectifs de cours. Le curseur est désormais placé en moyenne à 79,53 euros, légèrement au-dessus de son niveau prépublication. Raymond James a par exemple porté de 84 à 86 euros son objectif en restant à "surperformance".

* LDLC (+2,2% à 35,7 euros). Les investisseurs saluent la solide publication semestrielle de la société qui a vu son chiffre d'affaires intermédiaire bondir de 54%. Le résultat opérationnel s'inscrit à 7,8 ME, en hausse de 29%. Le résultat net part du Groupe de l'exercice s'établit à 4,6 ME, en croissance de 27%.

* Soitec (+1% à 0,95 euro) en cette séance de "Black Friday". Dans une note d'analyse, Natixis vient de revaloriser le fabricant de semiconducteurs pour prendre en compte la nouvelle donne sur le marché des changes, avec une parité euro/dollar nettement favorable au manufacturier isérois. Le nouvel objectif de cours du broker ressort à 0,80 euro, contre 0,55 euro dans le viseur précédemment. Malgré tout, la banque reste "neutre" sur la valeur. Pour Natixis, le retour probable à la rentabilité au 1er semestre devrait redonner de la crédibilité au groupe. Mais le broker préfère rester prudent face à l'incertitude sur le potentiel réel et le rythme de montée en puissance du FD-SOI.

* ArcelorMittal (+0,9% à 7,3 euros) en début de séance, alignant une cinquième séance consécutive de progression. Le titre du sidérurgiste est soutenu par une note d'analyste. RBC Capital est en effet passé de "performance sectorielle" à "surperformance" sur la valeur pour un objectif relevé de 6,50 à 8,20 euros.

* EDF (+0,5% à 10,1 euros). Le groupe hausse le ton après la plainte déposée par Greenpeace, qui s'appuie sur une étude d'AlphaValue. L'énergéticien attaque le cabinet d'études dont il "conteste vigoureusement les prétendues analyses comptables et financières". Une plainte pénale a été déposée "pour tirer les conséquences de ces allégations mensongères et de ces informations trompeuses".

VALEURS EN BAISSE

* Solocal (-2,7% à 3,04 euros). Les résultats du 3ème trimestre sont en baisse mais le groupe confirme ses prévisions 2016. En revanche, les doutes sur la restructuration pèsent et décalent de six mois les objectifs 2018. La situation est toujours très tendue.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : calme plat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]