Ouverture Paris : calme plat avant Yellen

Ouverture Paris : calme plat avant Yellen

bourse

Boursier.com, publié le mercredi 20 septembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Sauf coup de théâtre, le marché ne devrait pas beaucoup évoluer ce mercredi. Dans l'attente du discours de la patronne de la banque centrale américaine, Janet Yellen, qui aura lieu en soirée (20h30 heure de Paris), les opérateurs devraient en effet limiter les prises de risques. La banquière centrale devrait donner des indications sur les projets de la Fed en matière de relèvement des taux directeurs et de réduction de son bilan. L'outil FedWatch du CME assigne 98,6% de probabilité à un statu quo sur les taux ce soir, aussi l'enjeu se situe-t-il sur la réunion du 13 décembre prochain: le curseur est actuellement placé à 58,3% en faveur d'un resserrement monétaire. Ce pourcentage pourrait varier en fonction de la teneur des déclarations de Yellen...

Après 30 minutes de négociations, le CAC40 progresse de 0,08% à 5.242 points.

ECO ET DEVISES

En Europe, les ventes de détail britanniques d'août sont attendues à 10h30. Aux Etats-Unis, les reventes de logements existants (16h00) et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) précèderont le communiqué monétaire de la Fed à l'issue du FOMC et les nouvelles prévisions de l'institution (20h00), avant la conférence de presse de Janet Yellen qui débutera à 20h30.

La parité euro / dollar atteint 1,2007 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,39$ et le WTI 49,78$. L'once d'or se traite 1.312$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec (+7% à 54,21 euros) remonte vers ses plus hauts récents à la Bourse de Paris. Hier, l'entreprise basée à Bernin a annoncé un accord de livraison en volume de FD-SOI avec le fondeur Global Foundries. "Cet accord consacre l'engagement à long terme d'un client stratégique majeur", s'est réjoui Christophe Maleville, le patron de la division Digital Electronics de Soitec.

* Abivax (+4,5% à 12,97 euros). L'ANSM a validé le lancement de l'étude de phase IIa de preuve de concept du candidat ABX464 d'Abivax dans la colite ulcéreuse active d'intensité modérée à sévère. L'essai démarrera au cours du 4ème trimestre 2017, pour des résultats attendus "d'ici le second semestre 2018".

* CBO Territoria (+2,6% à 3,96 euros). La foncière a réalisé une excellente première partie d'exercice, améliorant fortement sa rentabilité. Sur les six premiers mois de l'année, le résultat opérationnel bondit de 84% à 14,3 ME pour un chiffre d'affaires global de 31,8 ME, en progression de 16%. Le résultat des activités augmente de 37% à 6,4 ME. Après prise en compte d'une charge d'impôts de 4,9 ME, le résultat net Part du Groupe ressort en hausse de 110% à 7,7 ME.

* Maisons France Confort (+1,6% à 63,5 euros), porté par une solide publication semestrielle. Louis Capital Markets Midcap Partners évoque des résultats en ligne avec ses attentes. Le broker surveillera de près les annonces du gouvernement concernant la nouvelle loi Logement qui sont attendues pour aujourd'hui.

* ArcelorMittal (+0,9% à 22,6 euros). Après plusieurs mois de tractations, ThyssenKrupp et Tata Steel sont parvenus à trouver un terrain d'entente pour marier leurs activités européennes. L'allemand et l'indien ont annoncé tôt ce matin la signature d'un protocole d'accord prévoyant une co-entreprise 50/50, qui deviendra le numéro deux européen incontesté derrière ArcelorMittal.

* Carrefour (+0,2% à 16,9 euros).Le nouveau patron, Alexandre Bompard, a dévoilé aux syndicats les grandes lignes de son plan de transformation. Des fermetures de magasins non rentables ont été évoquées, notamment une vingtaine d'hypermarchés. Des ouvertures dominicales sont également proposées.

VALEURS EN BAISSE

* ESI Group (-14,6% à 43,5 euros). Les dégagements opérés sur le titre sont à mettre en perspective avec la dégradation des résultats de l'éditeur de logiciels sur la première partie de l'année. Les revenus sont ressortis à 53,7 ME, en baisse de 4%. La perte opérationnelle courante est aggravée de 3,6 ME, à -5,5 ME. Le Résultat Net part du Groupe ressort à -5,9 ME contre -3,5 ME l'an dernier. Suite à cette contre-performance financière, Midcap Partners Louis Capital Markets passe de "neutre" à "vendre" sur ESI Group, pour un objectif ramené de 50 à 40 euros.

* Alten (-4% à 75 euros). Les résultats semestriels de la société reçoivent un accueil glacial à la Bourse de Paris. Si le chiffre d'affaires de la première moitié de l'année était dynamique, les marges sont sous pression, puisque la rentabilité opérationnelle baisse à 9,4% du chiffre d'affaires, contre 10,2% au premier semestre 2016. Le management a expliqué que l'effet calendaire défavorable et une dynamique plus importante sur des activités à moindre marge avaient pesé. Certains analystes ajoutent ce matin que la pression sur les prix est forte dans l'automobile et les télécoms. La baisse de rentabilité était attendue, mais les résultats souffrent de la comparaison avec ceux d'Altran, dont le levier apparaît clairement supérieur à l'heure actuelle. Cet arbitrage défavorable pèse aujourd'hui sur Alten, comme il a pu peser sur son rival par le passé, lorsque les dynamiques étaient inversées.

* Suez (-2,3% à 15,9 euros). Crédit Suisse a abaissé de neutre à "sousperformance" sa recommandation sur le dossier en visant 13,10 euros contre 14,50 euros précédemment.

 
3 commentaires - Ouverture Paris : calme plat avant Yellen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]