Ouverture Paris : début de séance sans relief

Ouverture Paris : début de séance sans relief©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 21 novembre 2016 à 09h30

LA TENDANCE

La hausse est bien timide ce matin en Bourse de Paris où le CAC40 s'octroie à peine +0,10% dans les premières minutes de cotations, se maintenant ainsi au-dessus du seuil des 4.500 points dans des volumes relativement faibles... La semaine ne sera, a priori, pas très dynamique avec peu de statistiques économiques et Thanksgiving fête durant laquelle les Etats-Unis seront à l'arrêt à Wall Street jeudi. Côté valeurs, peu de mouvements sur la cote parisienne, hormis Engie qui essaie de rebondir suite à l'annonce que ses actifs de production pourraient faire l'objet d'une offre du fonds Neptune Oil & Gas à hauteur de 4 Mds$.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en léger recul vendredi, mais les trois principaux indices ont progressé sur la semaine, et ils se trouvent à moins de 0,5% de leurs records historiques. Si l'effet Trump s'est quelque peu dissipé cette semaine, les investisseurs ont poursuivi la réorganisation de leurs portefeuilles en fonction d'une politique de relance budgétaire espérée de la part du nouveau président-élu. La hausse du dollar et des taux s'est amplifiée, d'autant que la présidente de la Fed a confirmé jeudi que la banque centrale américaine était sur le point de relever ses taux directeurs, compte-tenu de la bonne santé de l'économie américaine.

Vendredi, l'indice Dow Jones a cédé 0,19% à 18.868 points à la clôture, à seulement 0,3% de son dernier record historique de mardi (18.923 pts), tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,24% à 2.182 pts, finissant à 0,35% de son record du 15 août dernier (2.190 pts). Le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a lâché 0,23% à 5.321 points, à seulement 0,34% de son record du 22 septembre dernier (5.339 pts). Sur la semaine, le Dow Jones a progressé de 0,1%, le S&P 500 a gagné 0,8% et le Nasdaq a bondi de 1,6%.

ECO ET DEVISES

Un seul indicateur important aujourd'hui, l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,0595 ce matin. Le baril de Brent se négocie 47,45$ et le WTI 46,93$ pour l'échéance de janvier. L'once d'or se traite 1.210$ (+0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* Engie (+0,65% à 11,33 Euros) : les actifs de production pourraient rejoindre le portefeuille du fonds Neptune Oil & Gas, monté par CVC et Carlyle et dirigé par l'ancien patron de Centrica, Sam Laidlaw. Des négociations exclusives entre le fonds et les banques conseil de l'énergéticien français, Goldman Sachs et Bank of America Merrill Lynch, seraient en cours, a appris le 'Sunday Times'. Le périmètre pourrait valoir 4 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros). Le nom de Neptune a déjà été cité mi-octobre, par Bloomberg.

* Elior (+2% à 19,21 Euros) : le groupe poursuit son expansion internationale avec ses cinquième et sixième acquisitions de l'année, qui marquent son entrée sur le marché indien. Le groupe a en effet racheté MegaBite Food Services et CRCL, qui servent 135.000 repas par jour et emploient 3.500 personnes. Les modalités financières n'ont pas été communiquées, conformément à la politique du groupe. La finalisation des transactions devrait avoir lieu au premier trimestre 2017.

VALEURS EN BAISSE

* Société Générale (-0,20% à 40,15 Euros) : l'établissement songerait à vendre sa filiale italienne de crédit à la consommation, Fiditalia, selon les informations du quotidien 'Il Sole 24 Ore' relayées par Bloomberg. Morgan Stanley pourrait jouer les intermédiaires pour le compte de la banque française. Si la volonté de la SG n'est pas encore arrêtée, le journal évoque l'éventualité d'un adossement à un acteur du secteur mais aussi l'éventualité d'un investisseur financier.

* Havas (-0,65% à 7,41 Euros) : un rapprochement entre Vivendi et Havas pourrait "avoir du sens", a déclaré vendredi le PDG du groupe de publicité, Yannick Bolloré, à l'agence 'Reuters'. Dans une interview, il a toutefois précisé qu'aucune discussion formelle n'est en cours actuellement.

 
2 commentaires - Ouverture Paris : début de séance sans relief
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]