Ouverture Paris : début de séance timide

Ouverture Paris : début de séance timide©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 juin 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le rebond est assez modeste ce matin sur le marché parisien où le CAC40 s'adjuge +0,30% à 5.250 points. Les échanges et l'évolution des marchés devraient demeurer assez timides aujourd'hui à la veille du rendez-vous de la banque centrale américaine sur ses taux. Une décision qui ne fait cependant guère de doute, puisqu'une écrasante majorité d'économistes anticipe un nouveau tour de vis sur les taux américains, conformément à la stratégie adoptée par la Fed. La principale statistique du jour sera allemande, avec l'annonce à 11h00 du ZEW de juin, l'indice qui prend le pouls des financiers outre-Rhin.

WALL STREET

La semaine a commencé à New York sous le signe de l'aversion au risque, les investisseurs continuant de se dégager du secteur technologique, déjà attaqué vendredi. Wall Street vivra ces prochains jours sous l'influence des décisions de politique monétaire de la Fed, et des annonces de sa présidente, Janet Yellen. Les investisseurs s'attendent à un nouveau tour de vis sur les taux de la Fed, et le suspense porte surtout désormais sur la suite du calendrier de la banque centrale, et sur la réduction de son bilan. Lundi, l'indice Dow Jones a reculé de 0,17% à 21.235 points, après avoir franchi vendredi un nouveau sommet historique, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,1% à 2.429 pts, et que le Nasdaq Composite a lâché 0,52% en clôture, à 6.175 pts, après avoir plongé de 1,8% vendredi dernier. Les grandes valeurs technologiques ont une nouvelle fois reflué, mais dans des proportions moindres que vendredi dernier.

ECO ET DEVISES

L'emploi salarié en France, départements d'Outre-mer inclus, a progressé de 0,4% au premier trimestre 2017, l'économie française se trouvant en situation de créations nettes d'emploi pour le huitième trimestre consécutif, indique mardi l'Insee.

A suivre, le sondage ZEW allemand de juin (11h00). Aux Etats-Unis, c'est aujourd'hui que débute la réunion de la Fed qui aboutira demain à une décision sur les taux. Le dernier indice des prix à la production sera publié à 14h30.

La parité euro / dollar atteint 1,1193 ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,47$ et le WTI 46,47$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.266$ (+0,02%).

VALEURS EN HAUSSE

* Plastivaloire (+3% à 23,&4 Euros) : continue sa progression après son envolée de plus de 7% la veille dans le sillage d'une excellente publication semestrielle. Suite à cette annonce, Portzamparc rehausse ses estimations 2017 et 2018 ainsi que son objectif de cours qui passe de 26 à 28,5 euros. L'upside et les perspectives à court et moyen terme amène la maison de bourse à passer de "renforcer" à "acheter" sur le dossier.

* Lagardère (+0,75% à 27,95 Euros) : le groupe aurait mis en vente le siège de sa filiale 'Europe 1', située rue François 1er, à deux pas des Champs Elysées, selon 'Le Figaro'. Il espère en tirer entre 280 et 300 ME. LVMH "serait intéressé".

* Crédit Agricole (+0,85% à 14,14 Euros) : la banque aurait changé son fusil d'épaule concernant l'avenir de sa filiale en Arabie Saoudite. Contrairement à ses intentions initiales de céder la totalité de sa participation, la banque française pourrait ne vendre qu'une fraction des 31% détenus dans Saudi Fransi, selon les informations de Bloomberg, qui avait déjà révélé les rumeurs initiales.

* Altice (+0,77% à 118,05 Euros) : la filiale américaine lance son introduction en bourse en proposant près de 47 millions de titres dans une fourchette indicative allant de 27 à 31$. Le produit d'opération doit permettre le remboursement de certaines obligations, ainsi que le financement d'éventuelles acquisitions.

* Rémy Cointreau (+1,65% à 101,05 Euros) : Orpar, l'actionnaire de contrôle, a lancé une émission d'obligations convertibles en actions existantes Rémy Cointreau, dont l'échéance est fixée à juin 2024, pour un montant nominal d'environ 200 ME. En parallèle, le holding a prévu une offre de rachat portant sur les obligations échangeables 2019, à hauteur de 170 ME, via une construction de livre inversée.

* Ingenico (+0,60% à 79,50 Euros) : le groupe lorgne le marché américain, dominé par son rival Verifone. "Les Etats-Unis sont un marché sur lequel on souhaite être le plus complet possible", a expliqué le PDG, Philippe Lazare, dans le cadre d'une interview accordée à Reuters. Le dirigeant cherche une porte d'entrée outre-Atlantique, plus précisément un "gateway" comme il l'indique à l'agence, c'est-à-dire une plate-forme informatique transférant une transaction du compte d'un consommateur à celui d'un commerçant.

* Europcar (+0,20% à 11,94 Euros) : le groupe a pris une participation de 20% dans Snappcar, start-up spécialisée dans la location de véhicules entre particuliers. Deuxième plus grand acteur international de la location de véhicules entre particuliers en Europe, la société néerlandaise compte plus de 250.000 membres.

VALEURS EN BAISSE

* Recylex (-5,80% à 8,70 Euros) : les mouvements erratiques se poursuivent sur le titre, plus forte baisse du jour sur le SRD.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : début de séance timide
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]