Ouverture Paris : début de semaine dans le rouge

Ouverture Paris : début de semaine dans le rouge©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 25 avril 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le marché parisien débute la semaine dans le rouge avec un CAC40 en repli de 0,61% à 4.542 points après 30 minutes d'échanges. Les prochains jours s'annoncent chargés avec pas moins de 130 résultats de sociétés du S&P500 prévus aux Etats-Unis cette semaine alors que la Fed rendra son verdict sur les taux directeurs le 27 avril. A Paris, les dernières annonces d'EDF et d'Eramet passent mal avec deux titres en très forte baisse ce matin. A l'inverse, Trigano et Eurofins sont recherchés après leurs derniers résultats.

ECO ET DEVISES

En Europe, l'indice Ifo du climat des affaires allemand d'avril (10h00) est le seul indicateur majeur en vue. Aux Etats-Unis, les ventes de logements neufs (16h00) précéderont l'indice manufacturier de la Fed de Dallas (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1242 ce matin. Le baril de Brent se négocie 44,62$ et le WTI 43,14$ pour l'échéance de juin. L'once d'or se traite 1.234$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* OL Groupe (+4,9% à 2,6 euros). Le titre de la holding de l'Olympique Lyonnais gagne du terrain après la nouvelle victoire du club rhodanien à Toulouse samedi. La seconde place, synonyme de qualification directe pour la Ligue des Champions, se précise...

* Trigano (+4,6% à 54,5 euros). Le marché apprécie logiquement les résultats semestriels publiés ce matin par le groupe, dont les ventes de la période, dévoilées dès le mois de mars, avait déjà été saluées. Les analystes sont particulièrement satisfaits, à l'image de Portzamparc, qui évoque des chiffres de très bonne facture. "Bien que la valorisation soit plus exigeante, nous pensons que le titre conserve tout son potentiel au regard des perspectives favorables et de la génération de cash à attendre", indique le bureau d'études, qui conseille à ses clients d'acheter le titre, en visant 71,90 euros.

* Eurofins Scientific (+3,3% à 327 euros) dans les premiers échanges de la semaine, les investisseurs saluant la nouvelle solide publication trimestrielle du groupe. La direction estime que le bon début d'année conforte son objectif d'atteindre 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2016. Elle souligne que les États-Unis représentent désormais près du tiers des revenus du groupe (32% exactement), grâce à une croissance organique bien supérieure à la moyenne du groupe. Le curseur de moyen terme est toujours fixé à 4 MdsE de chiffre d'affaires et 800 ME d'EBITDA à l'horizon 2020, un objectif sur lequel le management se dit très optimiste.

VALEURS EN BAISSE

* Eramet (-8% à 28,9 euros) après lapublication de son activité trimestrielle vendredi soir. Le groupe minier a accusé un nouveau repli de 14% de son chiffre d'affaires (à 666 millions d'euros) sur les trois premiers mois de l'année. Pénalisé par la chute des cours du nickel et du manganèse, due au ralentissement chinois et à une offre excédentaire, Eramet anticipe une aggravation de sa perte opérationnelle courante au premier semestre par rapport à celle de 70 ME essuyé un an plus tôt. La société va par ailleurs racheter les parts de Mitsubishi dans Strand Minerals, le holding du projet Weda Bay Nickel en Indonésie.

* EDF (-5,9% à 11,5 euros). Le groupe a annoncé vendredi une série de mesures pour renforcer sa structure financière, dont une augmentation de capital de quatre milliards d'euros, mais reporté sa décision sur son investissement dans le coûteux projet nucléaire britannique d'Hinkley Point. "En choisissant de repousser sa décision finale d'Investissement sur le projet Hinkley Point C une partie des risques perçus sur EDF devraient diminuer", estime Oddo Securities ce matin. L'analyste pense en outre que l'augmentation de capital de 4 MdsE devrait in fine être bien perçue, malgré la dilution qu'elle engendre. Natixis est satisfait que des décisions aient été adoptées, mais continue à pointer du doigt les nombreuses incertitudes du dossier. Les deux bureaux d'études conservent une opinion "neutre" du dossier.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : début de semaine dans le rouge
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]