Ouverture Paris : EDF en tête !

Ouverture Paris : EDF en tête !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 16 février 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 continue d'avancer dans un volume conséquent ce matin, où plus de 300 Millions d'Euros échangés propulsent l'indice parisien à 4.140 points (+0,65%). La tendance est toutefois logiquement plus lourde, après deux séances de vif rebond (+2,52% vendredi, +3,01% hier). Les publications du jour ne sont pas particulièrement recherchées, hormis EDF qui grimpe de 4% malgré la baisse du dividende. Les investisseurs apprécient que les objectifs aient été atteints. Wall Street rouvre à nouveau aujourd'hui après un jour férié et guidera vraisemblablement la tendance de fin de séance.

WALL STREET

Fermé lundi pour la "journée des présidents", Wall Street pourrait profiter mardi du rebond des autres bourses mondiales, après des propos volontaristes tenus par les patrons des banques centrales chinoise et européenne pour mettre fin aux turbulences actuelles.

ECO ET DEVISES

En Europe, les immatriculations de véhicules neufs du mois de janvier (08h00) précéderont l'indice des prix à consommation britanniques de janvier (10h30 : consensus -0,7% m/m) et le sondage ZEW allemand de février (11h00 : consensus attentes 0). Aux Etats-Unis, place à l'indice Empire State de la Fed de New York (14h30 : consensus -10,5) et à l'indice du marché de l'immobilier américain de la NAHB en février (16h00 : consensus 60).

La parité euro / dollar atteint 1,1151 ce matin. Le baril de Brent se négocie 34,77$ et le WTI 33,19$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.192$ (-1,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Peugeot (+0,75% à 12,85 Euros) : le marché européen a poursuivi son ascension au mois de janvier, selon les données publiées ce matin par l'association européenne des constructeurs (ACEA). Les immatriculations de véhicules particuliers ont en effet progressé de 6,2% à 1,061 million d'unités. Dans l'Union européenne, PSA Peugeot Citroën a enregistré une croissance de 3,9%, soit 112.332 immatriculations en janvier. Comme PSA, Renault fait moins bien que le marché, avec une très légère croissance de 0,7% pour les immatriculations du groupe en janvier, à 96.095 unités.

* Orange (+1,25% à 15,54 Euros) : les résultats 2015 sont supérieurs aux attentes, confirmant l'embellie opérationnelle dont profite le groupe. Ceux qui attendaient du nouveau sur Bouygues Télécom devront repasser : les dirigeants de l'opérateur historique ont expliqué qu'il faudrait encore plusieurs semaines avant d'aboutir à un accord, si accord il devait y avoir.

* EDF (+4,30% à 10,75 Euros) : parmi les résultats des quatre entreprises du CAC 40 programmés ce matin, ceux d'EDF sont sans doute les plus attendus. Dans son communiqué, le groupe souligne que tous ses objectifs annuels ont été atteints. EDF propose un dividende de 1,10 euro par action, après 1,25 euro au titre de 2014. EDF suit la feuille de route qui lui permet de confirmer l`ambition d`atteindre un cash-flow positif après dividendes en 2018.

* Michelin (+3% à 84,15 Euros) : la société est parvenue à améliorer ses résultats, notamment sa marge opérationnelle, tout en dégageant un cash-flow libre supérieur aux attentes du marché. Cela va permettre au groupe de distribuer un dividende un peu plus élevé que prévu.

* Biosynex (+11,50% à 3 Euros) : le titre a pris jusqu'à 20% dans les premiers échanges suite à l'annonce du lancement de son auto-test sur le VIH, après obtention du marquage CE.

VALEURS EN BAISSE

* Air Liquide (-2,35% à 94,22 Euros) : le groupe a publié des résultats annuels relativement proches des attentes, même si le marché pourrait se montrer déçu par un dividende un peu chiche. Il vise pour la nouvelle année une croissance de son résultat net, hors impact de l'acquisition d'Airgas.

* Ipsen (-4,90% à 46,34 Euros) : le conseil va dissocier les fonctions de président et de directeur général. Le laboratoire a lancé le processus de recrutement de son futur directeur général. En parallèle, Ipsen fait part du départ de Christel Bories, la directrice générale déléguée, qui ne postulera donc par à la nouvelle fonction. "Le conseil d'administration et Christel Bories ont récemment fait le constat de désaccords au plan stratégique", indique la société. Les objectifs financiers 2015, confirmés le 29 octobre 2015, et les perspectives financières 2020, annoncées le 2 juillet 2015, demeurent inchangés.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : EDF en tête !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]