Ouverture Paris : EDF, la chute

Ouverture Paris : EDF, la chute

Drapeau union européenne

Boursier.com, publié le lundi 07 mars 2016 à 09h30

LA TENDANCE

En attendant le rendez-vous de la BCE de jeudi, les investisseurs restent prudents dans les premières minutes de cotations : le CAC40 est quasi stable (-0,05% à 4.450 points). Le début de séance est marqué par le fort recul d'EDF dont l'action revient sur les 10 Euros, alors qu'on a appris ce matin le départ surprise du Directeur Financier, Thomas Piquemal. L'énergéticien a nommé provisoirement Xavier Girre avec effet immédiat pour lui succéder. Il a notamment occupé le poste de directeur financier du groupe La Poste de 2011 à 2014, après un passage chez Veolia. Il évoluait chez EDF comme directeur financier pour la France depuis 2015. Les investisseurs restent par ailleurs sceptiques suite aux mesures des autorités chinoises, rendues publiques ce week-end, et censées doper la croissance du pays ou en tout cas la maintenir sur ses niveaux actuels jusqu'en 2020.

WALL STREET

Et de trois ! En trois semaines consécutives de hausse, Wall Street a regagné entre 8% et 10% depuis son plus bas annuel inscrit le 11 février. Depuis cette date, le vif rebond du pétrole (+33% en 3 semaines !), ainsi que des signes positifs envoyés par les autorités monétaires chinoises, ont contribué à ramener un peu le goût du risque sur les marchés d'actions. Par ailleurs, les dernières statistiques américaines, parfois inégales, semblent cependant écarter le risque de récession aux Etats-Unis, tant redouté dans les premières semaines de 2016.

Vendredi, l'indice Dow Jones a terminé au-dessus de 17.000 points, à 17.006 points, inscrivant un puissant rebond de 8,5% depuis son plus bas annuel du 11 février. L'indice large S&P 500 a fini au seuil des 2.000 points (1.999,90 pts), un rebond de 9,4% depuis le 11 février. Il a clôturé au-dessus de sa moyenne mobile à 100 jours pour la première fois de l'année. Enfin, le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a fini la semaine à 4.717 points, et a repris 10,5% depuis le 11 février.

ECO ET DEVISES

Au programme, trois événements aux Etats-Unis : l'indice des conditions du marché du travail (16h00), l'intervention de Stanley Fischer, vice-président de la Fed, à Washington. (20h30) et les données sur le crédit à la consommation (21h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0989 ce matin. Le baril de Brent se négocie 39,46$ et le WTI 38,47$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.259$ (+0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Vinci (+0,60% à 64,35 Euros) : un consortium emmené par le groupe français aurait décroché le contrat de construction d'un tunnel sous-marin bimodal entre l'Allemagne et le Danemark, pour 4 milliards d'euros.

* ArcelorMittal (+2,60% à 4,70 Euros) : dans un entretien accordé au 'Financial Times', Lakshmi Mittal a réaffirmé sa conviction d'une reprise du marché de l'acier, tandis que la Chine devrait réduire sa production.

* Vilmorin (+0,70% à 64,49 Euros) : le semencier a essuyé les plâtres des publications d'entreprises de la semaine, avec des résultats semestriels déficitaires, saisonnalité de l'activité oblige, et des objectifs annuels confirmés, mais soumis à quelques aléas.

VALEURS EN BAISSE

* EDF (-6,50% à 10,15 Euros) : le directeur financier Thomas Piquemal jette l'éponge. C'est Bloomberg qui a lancé la rumeur hier soir : "Le directeur financier d'EDF, Thomas Piquemal, a démissionné la semaine dernière car il était en désaccord avec le projet de calendrier du groupe concernant le programme nucléaire Hinkley Point C", a expliqué l'agence, sur la foi d'une bonne source. Piquemal se serait élevé contre le choix d'annoncer une décision finale d'investissement dès avril, car il estime que cela pourrait peser sur la situation financière de l'énergéticien.

* Vivendi (-0,50% à 19,07 Euros) : les rumeurs se poursuivent concernant le flirt entre Vivendi et Mediaset. 'La Stampa' a révélé la tenue d'une réunion commune à Paris il y a quelques jours, pour évoquer la création d'une plateforme de création de contenu commune. En revanche, l'hypothèse d'un rachat de Mediaset Premium par le français pour renforcer Canal+ semble perdre du crédit, car les positions des deux groupes sont encore assez éloignées.

* Eurosic (-0,25% à 38,75 Euros) a signé des accords couvrant le rachat de 79% du capital de Foncière de Paris. L'objectif est de créer un nouvel acteur de référence de l'immobilier tertiaire avec un patrimoine combiné supérieur à 5 MdsE. Une offre publique aura lieu sur la base d'un montant de 136 euros (coupon de 9 euros détaché), avec possibilité d'offre alternative sous forme d'OSRA.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : EDF, la chute
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]