Ouverture Paris : électroencéphalogramme plat

Ouverture Paris : électroencéphalogramme plat©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 05 mai 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 a bien du mal à rebondir ce matin à l'ouverture, même si les indicateurs avancés laissaient entrevoir un démarrage plus positif. Ailleurs en Europe, les indices sont un peu mieux disposés, avec des gains de l'ordre de 0,3% à Londres ou à Francfort. Depuis quelques jours, le moral n'y est plus vraiment et les investisseurs sont rendus nerveux par le moindre soubresaut économique. Ils pourront tester leurs nerfs demain avec les données sur l'emploi aux Etats-Unis en avril. Aujourd'hui, ils devront se contenter de deux indicateurs américains, ciblant eux aussi le marché du travail, l'étude Challenger sur l'emploi et les données hebdomadaires sur le chômage.

En Europe, Finmeccanica, Gamesa, Rolls Royce, Sage, Morrisson, Smith & Nephew ou Repsol ont publié leurs comptes. Ascension ou pas, une nouvelle série d'une trentaine d'entreprises américaines est encore programmée, en particulier Jacobs Engineering, Merck, Cablevision, Regeneron et Chesapeake Energy avant l'ouverture puis Kellogg, Discovery, Motorola Solutions, News Corp et Activision Blizzard post-clôture.

WALL STREET

Pour la 2ème séance consécutive, les craintes d'une croissance mondiale chancelante ont plombé la Bourse américaine, ainsi que les autres places mondiales. Le dollar a regagné un peu de terrain et le pétrole a tenté un rebond sans conviction.

Mercredi, l'indice Dow Jones a fini en baisse de 0,56% à 17.651 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,59% à 2.051 points et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs" a abandonné 0,79% à 4.725 points. Les marchés européens ont aussi clôturé en baisse, l'indice EuroStoxx 50 reculant de 1,2% après -1,9% mardi.

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, l'étude Challenger concernant les destructions de postes en avril (13h30) précèdera les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1472 ce matin. Le baril de Brent se négocie 45,65$ et le WTI 45,57$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.278$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Poxel (+9,7% à 12,88 euros) : la société a publié ce matin une position de trésorerie sans surprise au terme du premier trimestre 2016. La veille, elle avait fait part de sa volonté de cotations aux États-Unis.

* Hi-Media (+5% à 6,49 euros) : rebond technique pour la société de Cyril Zimmermann, dont le titre a été sévèrement attaqué hier après sa reprise de cotation dans le sillage d'un arrangement entre le dirigeant et son opposant Benjamin Jayet sur le partage des détentions entre Hi-Media et HiPay.

* CGG (+2,9% à 0,72 euro), Maurel et Prom (+2% à 3,16 euros), Vallourec (+1,1% à 3,86 euros), Technip (+1,1% à 47,36 euros) : les pétrolières et les parapétrolières rebondissent en matinée, alors que le baril de brut se tient un peu mieux qu'en début de semaine.

* Korian (+2,6% à 27,77 euros) : le marché salue un début d'exercice robuste et sans grande surprise de la part du spécialiste de la prise en charge de la dépendance.

* STMicroelectronics (+1% à 4,90 euros) : le titre est bien orienté en matinée. UBS a relevé hier de 4,70 à 5 euros sa valorisation sur le dossier, en restant "neutre".

* Onxeo, Nanobiotix, Nexans, Adocia et TF1 sont aussi aux avant-postes en début de séance.

VALEURS EN BAISSE

* Veolia (-1,2% à 19,80 euros) : Mediobanca a confirmé ce matin son avis négatif sur le titre, malgré un objectif relevé de 17 à 18 euros.

* Bourbon (-1,1% à 11,90 euros) : le titre perd une partie du chemin gagné hier. La société a beau faire le dos rond, elle souffre d'un contexte très difficile pour les sous-traitants de l'industrie pétrolière.

* Coface (-1,1% à 6,82 euros) : les chiffres dévoilés hier soir pour le début d'exercice sont médiocres. Les revenus sont en baisse et la sinistralité a été élevée.

* Air France KLM (-1% à 7,292 euros) : le titre perd encore du terrain après avoir chuté hier de plus de 4% après la publication de ses trimestriels. La SocGen a abaissé de 11,50 à 11 euros son objectif, en restant à l'achat.

* AB Science, Prologue, Egide et Albioma affichent des baisses supérieures à 2%.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : électroencéphalogramme plat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]