Ouverture Paris : gros rebond pour le CAC40

Ouverture Paris : gros rebond pour le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 mai 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Gros rebond pour le marché parisien en cette fin de semaine. Le CAC40 grimpe de 1,42% à 4.343 points après 30 minutes d'échanges dans une actualité marquée par de nombreuses opérations financières : acquisitions pour Total, Elior et Ingenico, levée de fonds pour Altarea Cogedim, cession pour Inside Secure et relèvement du prix d'OPA de Vivendi sur Gameloft. Par ailleurs, le scénario d'un relèvement des taux directeurs américains dès le mois de juillet, voire même en juin, fait petit à petit son chemin dans les salles de marchés. Après la publication des minutes de la dernière réunion de la Fed mercredi soir, les investisseurs sont en effet de plus en plus nombreux à envisager ce scénario même si la probabilité d'une hausse de taux plafonne à 30%, si l'on se fonde sur les tendances du marché obligataire...

ECO ET DEVISES

Pour la première fois en un an, les prix allemands à la production ont légèrement augmenté, affichant une hausse de 0,1% en avril. Le consensus tablait néanmoins sur une augmentation supérieure de 0,2%. En glissement annuel, les prix reculent encore de 3,1%.

Les reventes de logements existants aux Etats-Unis en avril (16h00) sont également au programme ce vendredi.

La parité euro / dollar atteint 1,1207 ce matin. Le baril de Brent se négocie 49,24$ et le WTI 49,21$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.255$ (+0,04%).

VALEURS EN HAUSSE

* Foncière de Paris (+12,4% à 152,9 euros) pour sa reprise de cotation après la contre-offre surprise de Gecina. La société visée a pris acte de l'annonce mais n'a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. Elle s'est contentée, via un communiqué, de rappeler les conditions de l'offre de Gecina. Son Conseil doit se réunir dans les prochains jours pour examiner cette proposition.

* Gameloft (+10,7% à 7,95 euros). À une semaine de la date de clôture de l'OPA, Vivendi a décidé de relever son offre sur l'éditeur de jeux vidéo à 8 euros par action. Il détient 29,37% du capital et 26,47% des droits de vote de la société.

* Total (+1,7% à 42,8 euros). Le groupe va renforcer ses positions en Papouasie Nouvelle-Guinée, via le rachat de certains actifs d'InterOil. Cette transaction aura lieu une fois que le rachat d'InterOil par Oil Search, annoncé hier, aura été mené à bien. La major pétrolière française va ainsi récupérer 60% des intérêts d'InterOil dans le permis PRL 15 et 62% de ses intérêts dans les autres permis d'exploration locaux. Par ailleurs, le groupe pourrait discuter avec le Mexicain Pemex en amont des enchères pour des blocs en aux profonds dans le Golfe du Mexique.

* Elior (+1% à 19,2 euros). La société va racheter à Autogrill la division qui détient les restaurants Autogrill dans les gares en France, dont le chiffre d'affaires avoisine 50 ME annuels. Une exclusivité de discussions a été signée jusqu'au 31 juillet 2016.

* EDF (+0,9% à 11,7 euros). On devrait parler aujourd'hui du "grand carénage" des centrales nucléaires d'EDF, qui doit accroître leur durée de vie. Un article du 'Figaro' évoque en effet le chantier "pharaonique", qui dépasse 50 milliards d'euros sur les prochaines années. Ce montant est connu mais il suscite la polémique à l'heure où l'énergéticien est à la croisée des chemins.

VALEURS EN BAISSE

* Solocal (-10% sous les 4 euros) peu après l'ouverture du marché parisien, après avoir publié, hier soir, ses résultats du premier trimestre 2016, et annoncé un projet de nouvelle restructuration financière. Le management a précisé ne pas encore avoir abouti concernant son refinancement, mais a laissé entendre que les actionnaires seront dilués, ce qui signifie sans doute qu'il y aura un moment ou à un autre une forme d'échange dette contre actions. Les bons connaisseurs du dossier ne seront pas surpris : le groupe gagne de l'argent au niveau opérationnel mais pas suffisamment pour couvrir ses frais financiers. Le décollage de ses résultats aurait pu permettre d'assainir progressivement la situation, mais force est de constater qu'il n'a toujours pas eu lieu, du moins pas dans les proportions nécessaires.

* Eiffage (-2,3% à 66,3 euros). Bpifrance va encore réduire la voilure au capital. La banque publique a lancé hier la vente d'environ 6,76% du capital, via un placement privé à destination des investisseurs institutionnels. Le groupe de BTP va en profiter pour racheter 1,02% de ses propres titres. Selon nos informations, les titres ont été placés à 66,20 euros pièce, ce qui représente un montant brut de 439 millions d'euros pour Bpifrance et une décote modeste de 2,5% sur le dernier cours coté (67,90 euros).

 
1 commentaire - Ouverture Paris : gros rebond pour le CAC40
  • avatar
    pigeonxxl38 -

    un gros rebond : ah ah ah laissez moi rire de plaisir ou plutôt croasser comme un corbeau moi le beau pigeon de ma banque adorée !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]