Ouverture Paris : le CAC40 démarre fort

Ouverture Paris : le CAC40 démarre fort©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 19 septembre 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 s'octroie un joli rebond ce matin dans les premiers échanges de la séance, progressant de 1,20% à 4.385 points à l'approche de 9h30. Pour autant, le rattrapage, par rapport à la semaine passée, nettement dans le rouge, est plus que jamais soumis à la réunion de la banque centrale américaine sur ses taux qui se tient mardi et mercredi. La nervosité ne risque pas de disparaître d'ici là, comme le confirme l'indice CBOE de la volatilité sur les marchés américains, à ses plus hauts niveaux en près de deux mois. Vendredi après-midi, les traders ne prévoyaient plus qu'une probabilité de 15% que la Fed relève ses taux.

WALL STREET

La Bourse américaine s'apprête à vivre une nouvelle semaine volatile, alors que la Réserve fédérale américaine se réunira mardi et mercredi. Une grande majorité des investisseurs s'attendent à un statu quo sur les taux directeurs, mais une surprise n'est pas exclue compte-tenu des divisions affichées récemment par les membres du conseil de la Fed concernant le calendrier de la hausse des taux. Vendredi, Wall Street a fini en légère baisse, dans de gros volumes liés à des échéances cruciales pour les marchés à terme ('Journée des 4 Sorcières'). Les grands indices sont cependant parvenus à inscrire une hausse sur l'ensemble de la semaine, malgré une chute de 6% des cours du pétrole et les incertitudes sur la Fed.

L'indice Dow Jones a cédé 0,49% à la clôture, à 18.124 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fléchi de 0,38% à 2.139 points et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a lâché 0,1% à 5.244 points. Sur la semaine, les trois indices ont progressé respectivement de 0,2%, 0,5% et 2,3%. L'action Apple s'est distinguée par un vif rebond hebdomadaire de 11%, après des informations faisant état de très fortes précommandes pour l'iPhone 7. Dès le premier jour de vente, vendredi, certains modèles du nouveau smartphone étaient déjà en rupture de stock.

ECO ET DEVISES

L'indice du marché immobilier américain en août sera connu à 16h00.

La parité euro / dollar atteint 1,1168 ce matin. Le baril de Brent se négocie 46,55$ et le WTI 44,42$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.314$ (+0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Airbus (+0,70% à 52,96 Euros) : l'industrie aéronautique, qui a connu un long "supercycle" de croissance, n'est pas immunisée contre la nécessité de se réorganiser. Et ses leaders non plus, si l'on en croit le 'Financial Times', qui révèle qu'Airbus prépare un plan de restructuration. Le président du groupe européen Tom Enders aurait prévu de dévoiler en octobre une série de mesures de réduction des coûts, afin de compenser le dérapage de certains programmes et les pertes de l'A380.

* LafargeHolcim (+2% à 45,86 Euros) : le management a une nouvelle fois évoqué la possibilité d'une réduction de la présence mondiale du cimentier. "Nous serons sans doute à l'avenir présents dans un nombre plus restreint de pays", a expliqué le président Beat Hess au 'SonntagsZeitung'. L'évaluation pays par pays, LafargeHolcim est présent dans plus de 90 Etats, durera jusqu'en 2018. Hess a aussi regretté la lenteur du processus d'intégration, qui aurait dû être mené plus rapidement et surtout avec plus de conviction. Pour favoriser le sentiment d'identification, il pense qu'un changement de nom serait intéressant.

* Sanofi (+0,75% à 69,53 Euros) : hausse la voix contre Merck aux Etats-Unis. Le laboratoire français a attaqué son rival en contrefaçon de dix brevets devant le tribunal de district du Delaware. L'action vient en réaction à la notification reçue de Merck début août, dans laquelle le laboratoire américain déclarait avoir déposé une demande d'approbation de nouveau médicament pour une insuline glargine auprès de l'agence américaine du médicament (FDA). Une demande d'approbation comprenant un volet de contestation de dix brevets de Sanofi répertoriés dans l'Orange Book de la FDA pour les produits Lantus et Lantus SoloStar.

* Casino (+2,30% à 43,65 Euros) : le distributeur a scellé une alliance avec Conforama dans les achats. La centrale d'achats non-alimentaire, baptisée "Mano", sera opérationnelle dès 2017. Elle permettra d'optimiser les achats en France auprès des fournisseurs de produits électroménagers et électrodomestiques (Blanc, Brun, Gris), pour les marques Conforama, Cdiscount, Géant, Monoprix et Supermarché Casino. Les deux groupes précisent qu'ils continueront à "animer chacun indépendamment leurs points de vente et leurs sites Web marchands".

* Publicis (+0,85% à 66,22 Euros) : après la perte de plusieurs contrats symboliques au cours des derniers mois, le groupe a de bonnes nouvelles à annoncer. Coty a décidé de désigner Zenith (Publicis Media) comme son agence média principale dans le monde. Sa mission concernera les marques Coty actuelles plus celles héritées du rachat de Procter & Gamble Beauté, dont la finalisation est prévue en octobre.

VALEURS EN BAISSE

* Areva (-2,90% à 6,03 Euros) : plus forte baisse sur le SRD ce matin.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : le CAC40 démarre fort
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]