Ouverture Paris : le CAC40 marque une pause

Ouverture Paris : le CAC40 marque une pause©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40, qui vient d'aligner trois séances de progression, marque une pause ce jeudi. Après 30 minutes d'échanges, l'indice parisien cède 0,31% à 5.202 points. La grosse actualité de la journée est à chercher du côté du Royaume-Uni où la décision de la Banque d'Angleterre est très attendue. Les pronostics sont néanmoins en faveur d'un statu quo à sept voix contre deux, les deux mêmes voix qui réclament depuis plusieurs réunions que les taux remontent.

A Paris, Hermès International est victime de prises de bénéfices après sa publication semestrielle. A l'inverse, le secteur automobile est encore bien orienté alors que se tient le salon de Francfort.

ECO ET DEVISES

La hausse des prix en août est confirmée par l'Insee ce matin. L'indice des prix à la consommation s'est bien redressé de 0,5% après un recul de 0,3% en juillet, indique l'Institut. Sur un an, les prix à la consommation accélèrent à +0,9% après +0,7% le mois précédent. L'évolution de l'ICPH (l'inflation calculée aux normes européennes) est également confirmée à +0,6% sur un mois après -0,4% en juillet. En glissement annuel, l'inflation ressort à +1,0% après +0,8% le mois antérieur.

La décision de politique monétaire la Banque d'Angleterre est attendue à 13h00. Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation (14h30) et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30) sont en vue.

La parité euro / dollar atteint 1,1879 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,02$ et le WTI 49,21$. L'once d'or se traite 1.322$ (-0,01%).

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec (+9% à 49,7 euros). Le groupe a lancé une première ligne de production de plaques de silicium sur isolant totalement déplétées (FD-SOI, Fully Depleted Silicon-On-Insulator) dans son usine de Singapour. Ce lancement est la première étape vers la fabrication de plaques de FD-SOI à Singapour et l'approvisionnement du marché mondial des semi-conducteurs en substrats FD-SOI à partir de différents sites de production.

* Synergie (+2,4% à 42,4 euros) après ses résultats semestriels.

* IGE+XAO (+1,4% à 107 euros), sur de nouveaux sommets historiques. Le flux acheteur est à mettre en perspective avec le chiffre d'affaires annuel de bonne facture publié par l'éditeur de logiciels hier soir. La croissance du quatrième trimestre est ressortie à +7,8% en glissement annuel, en accélération par rapport au rythme des neuf premiers mois de 2016-2017, portant les revenus annuels à 29,44 ME (+4,7%).

* Peugeot (+0,7% à 18,9 euros). Les immatriculations de véhicules neufs ont progressé de 5,6% en Europe en août, a fait savoir l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA) ce matin. Les deux constructeurs français ont encore tiré leur épingle du jeu.

VALEURS EN BAISSE

* Korian (-3,3% à 28,8 euros). La publication semestrielle de la société marquée par un léger tassement des marges entraîne une baisse assez nette du titre à l'ouverture. Le groupe a malgré tout confirmé ses objectifs annuels et vise une croissance des revenus d'un peu plus de 5% pour une marge d'EBITDA d'environ 13,7%, proche de la marge normalisée 2016.

* Hermès (-2,1% à 423,3 euros). Les résultats semestriels ont encore progressé, mais la direction tient à souligner qu'ils ont profité d'un impact favorable des couvertures de change, qui ne se reproduira pas forcément. Ce coup de pouce permet quoi qu'il en soit à la marge opérationnelle d'atteindre un nouveau record. Le groupe confirme un objectif de croissance de l'activité "ambitieux", mais sans le chiffrer.

* Kering (-1,4% à 325,4 euros) dans le sillage d'Hermes.

* Worldline (-0,7% à 34,2 euros), victime d'une note de la toujours très influente Goldman Sachs. La banque a dégradé la valeur d''achat' à 'neutre' avec un objectif maintenu à 39 euros. Si le broker ne remet pas en cause les solides fondamentaux du dossier, il base son choix sur la nette surperformance du titre par rapport au secteur. GS a d'ailleurs pris la même décision pour Indra et Infineon.

 
3 commentaires - Ouverture Paris : le CAC40 marque une pause
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]