Ouverture Paris : le CAC40 revient tester les 4.900 points

Ouverture Paris : le CAC40 revient tester les 4.900 points©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 20 février 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Wall Street étant fermé ce lundi pour cause de journée des présidents, les volumes devraient s'en ressentir en Bourse de Paris. Ce n'est pas le cas pourtant puisque 275 ME ont changé de mains à l'approche de 9h30. Le CAC40 a brièvement franchi les 4.900 points, mais se tient à une encablure après la première demi-heure de cotations (+0,40% à 4.885 points). Une centaine de sociétés présentes sur l'indice STOXX 600 Europe doivent publier leurs résultats cette semaine, dont plusieurs françaises comme AccorHotels, Atos, Vallourec et Airbus mercredi et Orange, Bouygues, Axa, Saint-Gobain, TechnipFMC et Peugeot jeudi, puis Safran et Solvay vendredi.

WALL STREET

Wall Street s'est montré hésitant vendredi en clôture, en consolidant de nouveau proche de ses sommets. Les opérateurs ont été tentés par quelques prises de bénéfices, malgré une actualité des fusions et acquisitions toujours fournie, comme en témoigne l'offre (rejetée) de plus de 140 Mds$ de Kraft sur Unilever. Le DJIA a gagné 0,02% à 20.624 pts, alors que le S&P500 a pris 0,17% à 2.351 pts. Le Nasdaq a grimpé à 5.838 pts, en hausse de 0,41%. Les investisseurs attendent d'en savoir plus concernant les plans économiques et fiscaux de l'administration Trump avant un long week-end, Wall Street étant fermé lundi pour la Journée des Présidents.

ECO ET DEVISES

Les prix allemands à la production ont augmenté de 0,7% en janvier, soit davantage que la hausse de 0,3% anticipée par les analystes. En glissement annuel, les prix ont progressé de 2,4% contre +2% de consensus et +1% au mois précédent.

La parité euro / dollar atteint 1,0616 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,85$ et le WTI 53,82$ pour l'échéance d'avril. L'once d'or se traite 1.234$ (-0,00%).

VALEURS EN HAUSSE

* Eutelsat (+5,60% à 18,17 Euros) : C'est Morgan Stanley soutient le dossier, après avoir relevé de pondération en ligne à "surpondérer" sa recommandation, au motif qu'il est sous-valorisé. Le bureau d'études estime que le marché surestime l'impact des changements structurels qui pèsent sur la spécialité.

* Groupe PSA (+0,10% à 18,55 Euros) : le projet de rachat d'Opel par Groupe PSA est resté au cours du week-end l'un des principaux sujets traités par la presse économique européenne. La principale pierre d'achoppement sera évidemment l'emploi en Allemagne et au Royaume-Uni. Un prix de 2 Mds$ a été évoqué, mais le contenu reste encore flou. Les parties espéreraient avoir quelque chose à annoncer lors des résultats de PSA jeudi.

* Inside Secure (+7,90% à 2,73 Euros) : retour à une marge opérationnelle positive pour la société après le recentrage. Cette année, le groupe mise sur la poursuite de la hausse du chiffre d'affaires des nouvelles licences et le maintien d'une solide discipline sur les dépenses d'exploitation.

VALEURS EN BAISSE

* Euronext (-1% à 41,40 Euros) : le groupe veut absolument LCH.Clearnet SA, même si le mariage entre Deutsche Boerse et le London Stock Exchange tombe à l'eau. A défaut, d'autres pistes pourraient être suivies. Pourquoi pas celles qui mènent à BME (l'opérateur des marchés espagnols) et SIX (celui des marchés suisses) ? Rien de concret ne circule sur les marchés mais les deux noms reviennent quand il s'agit de trouver un partenaire à Euronext.

* CGG (-0,75% à 9,30 Euros) : le groupe avait besoin du feu vert des créanciers de son prêt à terme B et de ses porteurs d'obligations pour faire nommer un mandataire ad hoc pour assister le groupe dans sa restructuration financière, sans que cela constitue un défaut de paiement. La direction a reçu des autorisations de la part de la plupart de ses créanciers, qui ont majoritairement soutenu la requête. Manque à l'appel l'aval des porteurs d'obligations 2017, avec qui les tractations vont se poursuivre jusqu'au 22 février prochain à 17h00 heure de New York City.

* Wavestone (-1,80% à 83,50 Euros) : le management avait concédé fin janvier que ses objectifs annuels seraient difficiles à tenir. Il confirme ce matin que le chiffre d'affaires n'atteindra pas les 340 millions d'euros escomptés fin mars. En revanche, la rentabilité sera au rendez-vous avec un résultat opérationnel courant qui sera supérieur à 34 ME, soit une marge opérationnelle courante à deux chiffres.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : le CAC40 revient tester les 4.900 points
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]