Ouverture Paris : le CAC40 toujours plus haut ?

Ouverture Paris : le CAC40 toujours plus haut ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 09 décembre 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 veut aller plus haut... La hausse l'emporte à nouveau ce matin en Bourse de Paris alors que l'appétit du risque ne se dément pas à la Bourse de New York, où les trois principaux indices ont une nouvelle fois franchi jeudi des records historiques. A Paris, le CAC40, dans le vert depuis l'ouverture, ralentit cependant le mouvement par rapport aux quatre dernières séances qui l'ont propulsé au plus haut annuel et en territoire positif depuis le 1er janvier. Il gagne toutefois encore +0,10% à 4.740 points à 9h30. Hier, les éléments donnés par la BCE ont été plutôt bien perçus par les investisseurs, même si le montant des rachats mensuels du programme de 'QE' va diminuer de 20 MdsE. Par ailleurs, une hausse des taux de la Fed, le 14 décembre prochain, semble être totalement anticipée par les investisseurs, donc rien ne s'oppose à la poursuite de la bonne tendance actuelle sur les marchés.

WALL STREET

L'appétit du risque ne se dément pas à la Bourse de New York, où les trois principaux indices ont une nouvelle fois franchi jeudi des records historiques. A l'approche des bilans de fin d'année, les gérants de portefeuilles poussent le plus loin possible l'élan donné par l'élection de Donald Trump, il y a un mois jour pour jour. Par ailleurs, les annonces du jour de la BCE ont été plutôt bien perçues, dans la mesure où son soutien aux marchés européens est prolongé jusqu'à la fin 2017. Une hausse des taux de la Fed, le 14 décembre prochain, semble en outre être totalement anticipée par les investisseurs.

Jeudi, l'indice Dow Jones a gagné 0,33% en clôture à 19.615 points, signant donc un nouveau record, le 21ème depuis le début de l'année et le 13ème depuis l'élection de Donald Trump à la Maison Blanche. L'indice large S&P 500 a gagné 0,22% pour terminer 2.246 pts, un nouveau record, tandis que le Nasdaq Composite a gagné 0,44% à 5.417 pts, là aussi un niveau jamais atteint. L'indice Nasdaq des biotechs, le NBI, a repris 0,7%, après sa chute de 2,9% mercredi, après que Donald Trump a annoncé qu'il allait "faire baisser les prix des médicaments".

ECO ET DEVISES

En octobre 2016, la production française a poursuivi son recul dans l'industrie manufacturière (-0,6% après -1,4%). Elle décroît légèrement dans l'ensemble de l'industrie (-0,2% après -1,4%), rapporte l'Insee. Les économistes s'attendaient à un rebond après les chiffres de septembre. Les industries agroalimentaires et les autres produits industriels (produits mécaniques, chimie) sont en net recul. Les autres industries, dans le transport, les biens d'équipement et le raffinage sont en revanche en progression, comme les industries extractives, liées à l'énergie ou à l'eau.

Aux Etats-Unis, les investisseurs vont prendre connaissance de l'indice du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan (16h00) et des stocks et ventes de grossistes (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0606 ce matin. Le baril de Brent se négocie 53,82$ et le WTI 51,87$ pour l'échéance de février. L'once d'or se traite 1.167$ (-0,3%).

VALEURS EN HAUSSE

* Pernod Ricard (+0,85% à 99,22 Euros) : le groupe a pris une part majoritaire dans Smooth Ambler Spirits Co., une distillerie basée en Virginie Occidentale, aux Etats-Unis, productrice de Smooth Ambler Contradiction Bourbon ou de Old Scout Single Barrel Bourbon, des spiritueux hauts de gamme. Le PDG en place continuera à exercer son rôle. La transaction devrait être finalisée début 2017.

* Gemalto (+3,20% à 50,80 Euros) : le prétendant éconduit de Morpho, qui lui a été soufflé par Oberthur, est allé se consoler ailleurs. Gemalto a annoncé cette nuit le rachat de l'activité biométrique de l'américain 3M, pour 850 millions de dollars. Une transaction qui devrait être bouclée au cours du premier semestre 2017. Les activités vont apporter 215 millions de dollars de revenus et un résultat des activités opérationnelles de 58 M$ (27% de marge).

* Elior (+4,30% à 20,40 Euros) : le groupe a légèrement amélioré ses marges au terme de l'exercice clos le 30 septembre dernier, conformément à ce qui avait été annoncé. Le management se dit en avance sur son plan stratégique 2020. Il a proposé un dividende un peu plus élevé que ce que prévoyait le marché.

* Altice (+0,75% à 118,05 Euros) : la maison-mère de SFR planche sur une entrée en bourse de sa division américaine. Le groupe a fait part hier soir de ses intentions dans un bref communiqué, en prenant soin de rappeler que rien n'est encore acquis concernant une telle opération, pas plus la réalisation effective que le calendrier. Le holding précise uniquement qu'une part minoritaire du capital d'Altice USA serait concernée.

VALEURS EN BAISSE

* Orange (-0,90% à 13,62 Euros) : "si Canal+ était à vendre, c'est certain qu'Orange s'y intéresserait". C'est ce qu'a déclaré jeudi soir Stéphane Richard, le PDG de l'opérateur télécoms, depuis le Maroc, en marge d'une conférence de presse consacrée à sa filiale locale Meditel. Le dirigeant a aussi souligné en réponse aux rumeurs récentes que Vincent Bolloré ne lui a jamais fait part de son désir de devenir actionnaire d'Orange.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : le CAC40 toujours plus haut ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]