Ouverture Paris : le rebond se poursuit

Ouverture Paris : le rebond se poursuit©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 13 janvier 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Aucune baisse sur les valeurs du CAC40 ce matin dans les premières minutes de cotations : le marché poursuit son rebond entamé hier. L'indice parisien revient à 4.400 points à la faveur d'un gain de +1,20%, après celui de +1,53% hier. Les chiffres en provenance de Chine, avec des exportations chinoises en contraction de 1,4% sur un an en décembre et des importations de 7,6%, toutes deux meilleures qu'attendu par les économistes, redonnent le moral aux investisseurs qui craignent un possible "hard landing" de l'économie chinoise. Pour autant, les Bourses chinoises n'ont pas réussi à conserver leurs gains de début de séance et l'indice composite de Shanghai a fini la journée sur un nouveau recul de plus de 2%. Les investisseurs font fi du pétrole, descendu sous les 30$ hier soir.

WALL STREET

Wall Street a vécu une nouvelle séance hésitante mardi, avant de s'orienter en hausse en fin de séance. Les investisseurs ont peiné à trouver des raisons d'agir en l'absence de publications décisives ce mardi. Le pétrole a poursuivi sa descente aux enfers, tombant sous 30$ en séance, au plus bas depuis la fin 2003. Paradoxalement, les valeurs pétrolières ont rebondi en fin de journée, sous l'effet de rachats de ventes à découvert ou d'achats à bon compte. Les valeurs technologiques comme Apple, ainsi que le secteur de la santé, ont progressé.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,72% à 16.516 points, tandis que le S&P 500 a repris 0,78% à 1.939 points, et que le Nasdaq a regagné 1,03% à 4.686 points.

ECO ET DEVISES

L'indice des prix à la consommation a progressé de 0,2% en décembre après avoir enregistré une baisse équivalente le mois précédent. Corrigé des variations saisonnières, il reste inchangé sur un mois, après -0,1 % en novembre. Sur un an, les prix à la consommation croissent de 0,2%, après une stabilité en novembre. Le consensus tablait sur une hausse de 0,1%. L'augmentation des prix en décembre résulte des hausses saisonnières de certains services et produits manufacturés. Elles sont en partie compensées par un nouveau recul des prix de l'énergie et des produits alimentaires frais, précise l'Insee.

En Europe, la production industrielle de la zone euro en novembre (11h00 : consensus -0,2% m/m).

Aux Etats-Unis, place au rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains (16h30), au Livre Beige économique de la Fed (20h00) et à la balance budgétaire de décembre (20h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0831 ce matin. Le baril de Brent se négocie 31,10$ et le WTI 30,87$ pour l'échéance de février. L'once d'or se traite 1.084$ (-0,2%).

VALEURS EN HAUSSE

* EDF (+1,10% à 12,09 Euros) : le groupe a réagi suite à la chute de son cours de bourse, consécutive à un chiffrage de l'Andra sur le coût de gestion à long terme des déchets radioactifs évalué à 34,5 MdsE, contre 20,8 MdsE projetés dans les modélisations comptables de l'énergéticien, et 20 MdsE selon sa dernière estimation. Le management reste "convaincu que des optimisations doivent permettre de réduire le coût global du projet Cigéo par rapport au coût estimé par l'Andra dans son dossier provisoire de chiffrage".

* Orange (+1% à 15,99 Euros) : l'opérateur a va racheter les filiales de Bharti Airtel en Sierra Leone et au Burkina Faso, qui ont réalisé ensemble quelque 275 ME. En revanche, il renonce à celles du Congo Brazzaville et du Tchad, pour lesquelles les négociations n'ont pas abouti.

* L'Oréal (+1,85% à 153 Euros) : la licence des parfums Dolce & Gabbana, qui va quitter Procter & Gamble, suscite la convoitise de plusieurs groupes internationaux. Les informations du 'Figaro' laissent penser que L'Oréal, Puig et Beauté Prestige International (Shiseido, qui vient de perdre Jean-Paul Gaultier au profit de Puig) sont sur les rangs, mais que LVMH, Estée Lauder ou Interparfums ne sont pas intéressés.

* Sodexo (+0,80% à 89,53 Euros) : le chiffre d'affaires du 1er trimestre fiscal est en hausse interne de 4,7%, dont la moitié grâce aux contrats de la coupe du monde de rugby. Le groupe marseillais confirme son objectif de croissance interne du chiffre d'affaires de l'ordre de 3% sur l'exercice, pour une progression du résultat opérationnel proche de 8%, hors effet de change et avant exceptionnels.

VALEURS EN BAISSE

* Eos Imaging (-4% à 3,09 Euros) : toujours malmené, le titre est la plus forte baisse sur le SRD ce matin. La semaine dernière, la société avait dévoilé un chiffre d'affaires de 21,8 millions d'euros (+9%), ressorti nettement sous les attentes en raison d'une fin d'année catastrophique.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : le rebond se poursuit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]