Ouverture Paris : le rebond tourne court !

Ouverture Paris : le rebond tourne court !©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 16 juin 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Le rebond tourne court! Le CAC40, qui avait déjà connu un petit accès de faiblesse à la clôture hier, à l'issue d'une séance de vif rebond, repart dans le rouge ce matin, et abandonne 0,75% à 4.140 points à l'approche de 9h30. L'ouverture était plus inquiétante avec un repli de -1,32%... Le climat reste donc morose à l'approche du référendum britannique sur une sortie de l'Union européenne. Les sondages soufflent le chaud et le froid et l'incertitude semble totale pour le moment. Par ailleurs, le discours de la patronne de la Fed, Janet Yellen, hier soir, qui a clairement défini des conditions de hausse de taux, n'a pas déridé les investisseurs qui espéraient pourtant ce type de message. Il ne fait pas compter sur une baisse des tensions avant le 23 juin...

WALL STREET

Le risque d'une victoire des partisans du Brexit lors du référendum britannique du 23 juin inquiète jusqu'à la Réserve fédérale américaine. Ainsi, la Fed a renoncé à relever ses taux directeurs mercredi, mais les marchés n'ont pas été particulièrement soulagés par cette nouvelle. La patronne de la Fed, Janet Yellen a en effet évoqué les risques de turbulences en cas de Brexit, à l'issue du référendum britannique du 23 juin, et la Fed s'est montrée prudente dans ses prévisions économiques.

Après avoir gagné jusqu'à 0,4% avant la décision de la Fed, l'indice Dow Jones a réduit cette progression pour finir en recul de 0,20% à 17.640 points. L'indice signe ainsi sa 5ème séance de baisse consécutive. L'indice large S&P 500 a lâché 0,18% à 2.071 points, tandis que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs" a cédé 0,18% à 4.835 points.

ECO ET DEVISES

A suivre, les ventes de détail britanniques de mai (10h30), de l'indice des prix à la consommation de la zone euro en mai (11h00) et de la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux (13h00). Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la consommation (14h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie (14h30), la balance des comptes courants (14h30) et l'indice du marché immobilier américain (16h00) sont programmés.

La parité euro / dollar atteint 1,1263 ce matin. Le baril de Brent se négocie 48,66$ et le WTI 47,59$ pour l'échéance d'août. L'once d'or se traite 1.298$ (+0,5%).

VALEURS EN HAUSSE

Zodiac (+1,30% à 21,56 Euros) : A contre-courant, le titre est soutenu par la confirmation de ses objectifs annuels, mais surtout par de nouvelles rumeurs relatives à une éventuelle offre de Safran.

* Soitec (+2% à 0,51 Euro) : le groupe a soldé un nouvel exercice mouvementé au 31 mars dernier, marqué par un recentrage au forceps sur son coeur de métier initial, l'électronique. Il a renoué avec la croissance et dégagé des profits sur son coeur de métier. Le bilan a été assaini par le refinancement.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-0,90% à 51,22 Euros) : 'La Tribune' a décroché un long entretien avec Fabrice Brégier, à l'approche de l'anniversaire des dix ans du dirigeant au sein de la société. Au menu, la "difficile" montée en cadence de l'A350, confirmée par le PDG de l'avionneur, qui reconnaît que l'objectif de livrer 50 de ces appareils en 2016 est "un défi", puisque seuls 9 l'ont été depuis le début de l'année.

* Orange (-0,70% à 14,06 Euros) : le groupe et Free Mobile (Iliad) ont entamé depuis plusieurs mois des négociations sur l'extinction progressive de la prestation d'itinérance. Un accord d'extinction de la prestation d'itinérance a été signé le 15 juin. L'avenant au contrat d'itinérance 2G/3G est prévu jusqu'à la fin 2020 et encadre le désengagement progressif de Free Mobile de son itinérance sur le réseau d'Orange. Il définit limitation progressive par Free Mobile, à partir de janvier 2017, des services pour ses clients en itinérance sur le réseau d'Orange.

* Safran (-1,10% à 56,87 Euros) : le groupe a déposé la note d'information concernant l'opération de rachat des actions Technofan. Une porte de sortie est proposée à 245 euros par action. Cette offre publique de retrait sera suivie d'un retrait obligatoire. Elle porte sur l'ensemble des actions Technofan non encore détenues par Safran.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : le rebond tourne court !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]