Ouverture Paris : le seuil des 5.100 points en question

Ouverture Paris : le seuil des 5.100 points en question©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2015 à 09h30

LA TENDANCE

Dassault Systèmes, Publicis, STMicroelectronics voient leurs titres respectifs progresser assez nettement en ce début de séance, les trois publications ayant plutôt convaincu les investisseurs. Ces actions surperforment le CAC40 qui avance de 0,30% à 5.100 points, seuil en dessous duquel l'indice parisien a clôturé hier. Seul Seb ne rencontre pas l'approbation des investisseurs. La tendance est clairement à l'attentisme, propice donc à un certain tri entre valeurs à l'heure des publications. Le couvercle semble posé sur la crise grecque, alors que le Parlement a voté le deuxième volet de mesures avec un nombre de députés de Syriza faisant défaut en baisse par rapport au premier vote.

WALL STREET

Wall Street a encore perdu du terrain mercredi soir, pénalisé par les publications trimestrielles de certains poids lourds "technologiques" de la cote... Apple et Microsoft ont subi des prises de bénéfices appuyés après l'annonce de leurs résultats. L'indice Dow Jones a cédé au final 0,38% à 17.851 pts. Le S&P-500 a perdu 0,24%, à 2.114 pts. Le Nasdaq Composite a reculé 0,7% à 5.172 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les ventes de détail britanniques de juin (10h30) sont le seul indicateur majeur du jour. Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (14h30), l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (16h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0950 ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,11$ et le WTI 49,32$ pour l'échéance de septembre. L'once d'or se traite 1.098$ (+0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

* Publicis (+1% à 72,86 Euros) : a bouclé le premier semestre 2015 sur un revenu de 4,54 MdsE, en progression de 35,3%. La marge opérationnelle est stable à 13%. Le bénéfice net part du groupe est pour sa part en hausse de près de 40% à 363 ME. Sur le seul second trimestre, la croissance organique a atteint 1,4%, soit une légère accélération par rapport au premier (0,9%). Pour le second semestre 2015, Publicis confirme viser une accélération de sa croissance organique.

* STMicroelectronics (+4,34% à 7,10 Euros) : les résultats du second trimestre sont proches des attentes, mais la visibilité reste incertaine. Outre la prévision de chiffre d'affaires en hausse de 2,5% en séquentiel, ST estime que sa marge brute devrait s'établir à environ 35%, à plus ou moins 2 points de pourcentage, soit entre 33 et 37%. Les analystes étaient un peu plus gourmands en visant 1,85 Md$ (contre 1,8 Md$ induit par la prévision) et 35,3% de marge au point médian.

* Dassault Systèmes (+2,40% à 71,92 Euros) : le groupe a encore dépassé ses objectifs trimestriels, et a par conséquent une nouvelle fois relevé ses objectifs de l'exercice. Sur 2015, le chiffre d'affaires devrait être de 40 ME supérieur à ce qui était attendu, soit la fourchette 2,80 à 2,82 MdsE, pour un bénéfice net par action non-IFRS d'environ 2,15 euros (+18% contre +15 à +17% initialement envisagé).

* TF1 (+3% à 16,40 Euros) : le groupe a décidé d'exercer son option de vente à Discovery de sa participation de 49% détenus dans Eurosport, pour un montant de 491 millions d'euros. En parallèle, il rachète à l'américain les 20% détenus dans les chaînes payantes -TV Breizh, Histoire, Ushuaïa, pour un montant de 14,6 ME. La réalisation de ces opérations devrait intervenir au début du 4e trimestre.

* Technicolor (+13,50% à 6,97 Euros) : la société est en train de négocier l'acquisition de la division "Connected Devices" (terminaux connectés) de Cisco, pour un montant d'environ 550 millions d'euros. Les deux groupes sont au stade de la négociation exclusive. Le prix s'entend net de dette et de trésorerie et sera honoré avec un mélange de numéraire et de titres. La transaction devrait avoir un impact positif sur le bénéfice par action dès le premier exercice suivant sa réalisation. Le groupe a aussi publié des résultats semestriels en forte hausse.

VALEURS EN BAISSE

* Seb (-0,10% à 91,67 Euros) : le spécialiste du petit électroménager a nettement amélioré ses résultats au premier semestre, bénéficiant d'une base favorable. Il n'empêche, il a relevé ses prévisions pour l'exercice en cours, et reste à l'affût d'acquisitions.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : le seuil des 5.100 points en question
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]