Ouverture Paris : léger recul du CAC40

Ouverture Paris : léger recul du CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 03 mars 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Plusieurs indices PMI vont agrémenter la matinée en Euros, et matérialiseront la teneur de croissance en zone Euro en ce début d'année. L'ISM des services américains doit aussi être porté à la connaissance des investisseurs cet après-midi. L'autre actualité du jour sera américaine mais elle aura lieu après la clôture des places européennes : Janet Yellen doit prononcer un discours sur les perspectives économiques à 19h00. Les investisseurs essaieront de percer les intentions de la patronne de la Fed sur les taux directeurs, après une série de déclarations de ses gouverneurs laissant penser que la poursuite du resserrement monétaire pourrait être plus précoce que le marché ne l'anticipait. En attendant, l'attentisme qui a dominé hier à Paris, se poursuit aujourd'hui, avec un recul de -0,15% à 4.955 points. Côté valeurs à Paris, Gemalto se distingue à la hausse après des résultats conformes aux attentes.

WALL STREET

La Bourse de New York a soufflé jeudi après ses records historiques, sur fond d'optimisme sur l'économie américaine, qui devrait permettre à la Fed de continuer relever ses taux directeurs, peut-être dès le 15 mars prochain. L'action Snap a flambé de 44% pour son premier jour de cotation, et le dollar a confirmé sa fermeté dans l'attente d'une hausse des taux de la Fed. Le titre Caterpillar a plongé de 4,3% après une perquisition dans le cadre d'une enquête fiscale sur le groupe. Jeudi soir, le Dow Jones a cédé 0,53% à 21.003 points, préservant de justesse le seuil des 21.000 pts franchi la veille pour la première fois de son histoire. L'indice large S&P 500 a reculé de 0,59% à 2.382 pts, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, a cédé 0,73% à 5.861 pts. Mercredi, les trois indices américains avaient affiché des sommets historiques.

ECO ET DEVISES

Le vendredi, c'est PMI, avec les indices Markit des services et composite pour la France (09h50), l'Allemagne (09h55), la zone euro (10h00) et les Etats-Unis (15h45). Les marchés prendront aussi connaissance des ventes de détail zone euro de janvier (11h00), de l'indice ISM des services américains (16h00) et suivront un discours de Janet Yellen.

La parité euro / dollar atteint 1,0519 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,10$ et le WTI 53,08$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.233$ (-0,07%).

VALEURS EN HAUSSE

* JCDecaux (+1,40% à 32,49 Euros) : Jean-François Decaux, codirigeant, a confirmé à l'Agence Reuters son intérêt pour les américains Clear Channel Outdoor et Outfront Media, mais pas à n'importe quel prix. "Les deux actifs nous intéressent. Ces actifs ont été en vente plusieurs fois mais ils étaient trop chers", a-t-il souligné. Une discipline financière qui plaît au marché mais qui laisse aussi la porte ouverte à une opération d'ampleur... au juste prix.

* Gemalto (+4,60% à 59,94 Euros) : le groupe a publié des résultats 2016 conformes aux dernières indications qui avaient été fournies. Le groupe est désormais attendu sur ses perspectives post-rachat de 3 M Identity Management, qui devrait être finalisé d'ici la fin juin.

* Solocal (+4,95% à 3,12 Euros) : le groupe a bouclé son augmentation de capital en levant 273 ME en cash auprès de ses actionnaires actuels. Le complément, proposé aux créanciers par une conversion de dette, pour atteindre les 398 ME prévus par le plan de refinancement, atteint 125 ME. En conséquence, les créanciers détiennent 35,8% du capital de Solocal, les actionnaires précédents et les nouveaux entrants 64,2%. La cotation doit reprendre aujourd'hui.

VALEURS EN BAISSE

* Genfit (-7,25% à 25,70 Euros) : consolide lourdement après sa flambée d'hier alors qu'aucune confirmation n'est venue validée l'information de presse selon laquelle Novartis pourrait s'intéresser au dossier...

* Carrefour (-0,02% à 22,81 Euros) : le groupe va fusionner ses deux foncières Carmila et Cardety, via une absorption de Carmila par Cardety (anciennement Carrefour Property Développement), ce qui permettra une cotation automatique puisque cette dernière est déjà en bourse. La parité d'échange serait de 3 actions Carmila pour 1 action Cardety. A la suite de la fusion, la nouvelle entité serait détenue à 42,4% par Carrefour. L'entité fusionnée deviendrait la 3ème foncière commerciale européenne avec 5,3 MdsE de patrimoine. Si les conditions le permettent, une augmentation de capital de 500 à 600 ME serait organisée.

* PSA Group (-0,20% à 18,50 Euros) : la rumeur d'un accord la semaine prochaine entre le constructeur et General Motors sur Opel se fait plus pressante sur les marchés. Il faut dire que l'ouverture du Salon de Genève, mardi, approche, et que les observateurs trouvent que cette grand'messe de l'automobile est une excellente occasion pour annoncer des noces. Il faudra pour cela que les derniers désaccords entre le français et l'américain soient surmontés, notamment concernant l'ardoise des retraites et le cantonnement ou non de la marque Opel à l'Europe.

* AccorHotels (-0,01% à 37,30 Euros) : le groupe se renforce au Brésil par le rachat de 26 hôtels détenus ou gérés par Brazil Hospitality Group (BHG) pour environ 60 millions d'euros. L'opération devrait être conclue au 4e trimestre 2017 et reste soumise à l'approbation de l'autorité de la concurrence brésilienne. Elle aura un impact relutif dès 2018 sur les résultats.

* Air Liquide (-0,15% à 102,60 Euros) : le groupe a trouvé un acheteur pour sa filiale spécialisée dans les technologies de soudage et de coupage, mise en vente il y a quelques semaines. Air Liquide Welding va rejoindre l'américain Lincoln Electric Holdings, si les négociations exclusives entamées hier aboutissent.

* CGG (-0,35% à 8,91 Euros) : le groupe a beau avoir fait des efforts de restructuration, l'atonie du marché géophysique a lourdement pesé sur ses résultats. Ecrasée sous le poids de sa dette, la société n'a pas les ressources nécessaires pour y faire face, sans passer par une lourde restructuration. La dette non-sécurisée devrait être convertie en actions, entraînant une dilution XXL. Mais ça, les investisseurs le savaient déjà.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : léger recul du CAC40
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]