Ouverture Paris : légères prises de bénéfices

Ouverture Paris : légères prises de bénéfices©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 03 mai 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Les investisseurs ont besoin de souffler quelque peu, après la nouvelle poussée de +0,70% enregistrée en clôture hier soir à Paris. Les prises de bénéfices se matérialisent par un léger recul de -0,30% à l'approche de 9h30, dans un volume dépassant les 300 Millions d'Euros échangés sur les valeurs de l'indice parisien. Apple a donné l'occasion de prendre quelques bénéfices hier soir, avec des résultats trimestriels en demi-teinte. Des chiffres qui pèsent encore sur les indicateurs avancés américains, bien ancrés dans le rouge ce matin. En France, les financiers garderont un oeil sur le débat de l'entre deux tours de l'élection française, mais s'intéresseront avant tout aux indicateurs de l'emploi aux Etats-Unis avant l'annonce officielle, vendredi, des chiffres du chômage d'avril. Ils ne manqueront pas non plus décision de la banque centrale américaine sur ses taux.

WALL STREET

Wall Street a légèrement progressé, mardi, le Nasdaq inscrivant un nouveau sommet historique avant l'annonce des résultats trimestriels d'Apple, première capitalisation boursière mondiale, et poids-lourd des trois principaux indices boursiers américains. La chute des ventes automobiles en avril aux Etats-Unis et le reflux des cours du pétrole ont cependant pesé sur les cours des valeurs de ces secteurs. Les investisseurs se montrent prudents à l'approche de la décision de politique monétaire de la Fed, mercredi, ainsi que des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en avril (vendredi) et du second tour de l'élection présidentielle française, dimanche. Mardi soir, l'indice Dow Jones a terminé en hausse de 0,17% à 20.950 pts, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 0,12% à 2.391 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs, a grappillé 0,06% à 6.095 pts, un nouveau plus haut historique.

ECO ET DEVISES

En Europe, les chiffres de l'emploi allemand d'avril (09h55), l'indice des prix à la production de la zone euro en mars (11h00) et le PIB du 1er trimestre de la zone euro (11h00) animeront la matinée. Aux Etats-Unis, le rapport d'ADP concernant l'emploi privé américain (14h15), l'indice Markit PMI des services (15h45), l'indice ISM des services (16h00), le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30) et le communiqué monétaire de la Fed sur ses taux (20h00) sont au programme.

La parité euro / dollar atteint 1,0933 ce matin. Le baril de Brent se négocie 50,98$ et le WTI 48,52$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.256$ (-0,02%).

VALEURS EN HAUSSE

* Solvay (+3,50% à 121,65 Euros) : le chimiste a enregistré un début d'année plus dynamique que prévu, ce qui permet au management d'envisager d'atteindre voire de dépasser les objectifs annuels.

* Zodiac (+1,40% à 22,55 Euros) : Deutsche Bank passe de conserver à acheter sur Zodiac Aerospace.

* Econocom (+0,65% à 15,10 Euros) : annonce trois acquisitions en Europe.

* Implanet (+9% à 0,84 Euro) : peut commercialiser son nouvel implant "JAZZ Standalone", qui vient d'obtenir en Europe son marquage CE.

VALEURS EN BAISSE

* Engie (-0,10% à 13,17 Euros) : le groupe a programmé la suppression d'au moins 1.900 emplois en France dans sa branche énergie d'ici à 2019, a affirmé mardi la CGT. La direction a démenti ces chiffres, et affirmé que toute réduction d'effectifs se ferait sans licenciement.

* BNP Paribas (-0,05% à 65,72 Euros) : le premier trimestre 2017 est dynamique, avec des revenus et des résultats en hausse. Le groupe est en phase de déploiement de son plan 2020, qui intervient dans des conditions de marché favorables. Il faudra attendre l'analyse des bureaux d'études sur les composantes des bénéfices pour se faire une idée de la qualité exacte de la publication, qui paraît intéressante en première lecture.

* LafargeHolcim (-1,80% à 52,19 Euros) : les résultats publiés ce matin sont les derniers présentés par Eric Olsen, le CEO qui fera ses bagages en juillet, avant l'annonce des comptes semestriels. Ils interviennent dans un contexte paradoxal pour le cimentier, qui semble s'être remis en ordre de marche après un mariage compliqué, mais qui reste perclus de dissensions internes. Les chiffres sont conformes aux attentes. Les objectifs sont confirmés.

* Thales (-0,55% à 97 Euros) : la croissance à deux chiffres se confirme pour la société, dont le chiffre d'affaires a atteint 3,06 MdsE au cours du premier trimestre 2017, soit une progression de 11,9% en glissement annuel. Sur une base organique, la hausse reste robuste, à 11%.

* Nexans (-1,65% à 50,78 Euros) : la société publie un chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2017 de 1,57 MdE, en croissance organique annuelle de +1,2%. Nexans se dit confiant dans sa capacité à améliorer à nouveau en 2017 le niveau de sa marge opérationnelle, en particulier sur le deuxième semestre.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : légères prises de bénéfices
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]