Ouverture Paris : les 4.400 points franchis

Ouverture Paris : les 4.400 points franchis

graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mercredi 30 mars 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Dans la foulée de la séance haussière d'hier, le CAC40 s'adjuge 1,25% ce matin grimpant à 4.420 points. Hier, l'indice parisien s'était montré incapable de franchir le seuil symbolique des 4.400 points. A l'origine de ce mouvement, la patronne de la banque centrale américaine qui a servi aux investisseurs le discours qu'ils voulaient entendre hier soir, ce qui a propulsé les indices américains à la hausse à Wall Street. Janet Yellen a déclaré, lors d'une intervention publique, que l'économie américaine ne devrait pas dérailler à cause de la situation de certains pays émergents, mais que la Fed sera prudente dans sa politique de relèvement de taux. L'annonce a logiquement affaibli le dollar, ce qui pèse sur les marchés japonais ce matin, les seuls à s'afficher en baisse en fin de parcours en Asie, car tout ce qui renforce le yen est négatif pour ce grand pays exportateur.

WALL STREET

Après avoir marqué le pas depuis une semaine, la Bourse américaine a retrouvé le chemin de la hausse, mardi, réagissant à un discours prudent de Janet Yellen, la présidente de la Fed, sur le calendrier de hausse des taux directeurs. Le dollar a nettement fléchi, un facteur positif pour les comptes de multinationales américaines. En revanche, le cours du pétrole a rechuté ce qui, pour une fois, n'a pas empêché les indices boursiers de progresser.

Mardi à la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,56% à 17.633 points, tandis que l'indice large S&P 500 a fini en hausse de 0,88% à 2.055 points, et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a rebondi de 1,67% à 4.847 points, soutenu notamment par l'action Apple, qui a bondi de 2,4%. L'indice Nasdaq des biotechnologies, le NBI, a grimpé de 1,7%.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices de confiance de la zone euro en mars (11h00) seront suivis de l'indice des prix à consommation allemands de mars (14h00). Aux Etats-Unis, le rapport d'ADP concernant l'emploi privé américain (14h15) précèdera le rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1294 ce matin. Le baril de Brent se négocie 39,39$ et le WTI 38,65$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.235$ (-0,5%).

VALEURS EN HAUSSE

* EDF (+1,40% à 10,02 Euros) : après le départ surprise du directeur financier d'EDF, et les critiques de certains administrateurs, c'est au tour d'un groupe d'ingénieurs "dissidents" d'EDF d'émettre des réserves sur le projet de Hinkley Point au Royaume-Uni. Selon une note que s'est procuré le 'Financial Times', ce groupe d'ingénieurs appelle à un report d'au moins 2 ans de la mise en service des deux réacteurs nucléaires EPR de Hinkley Point, dont le premier doit démarrer en 2025. Ces spécialistes préconisent même de modifier la conception même de l'EPR, et de revoir sa technologie pour le rendre plus petit, moins cher et moins complexe à réaliser.

* Engie (+1,40% à 13,69 Euros) : le 1er avril, les tarifs réglementés du gaz baisseront de 1,2% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,8% pour ceux qui se chauffent au gaz, et de 2,3% pour ceux qui en ont un double usage cuisson et eau chaude, a indiqué la CRE.

* Technip (+2,85% à 47,99 Euros) : DONG Energy ne produira pas de pétrole sur le projet Hejre en 2017, comme cela était prévu. La faute au consortium Technip / Daewoo S&ME, selon le groupe danois, qui a annoncé hier sa décision de rompre le contrat EPC (ingénierie, fourniture et mise en service) qui avait été signé en février 2012 pour une plateforme pétrolière en Mer du Nord. "Nous sommes en désaccord avec le communiqué de Dong et nous défendrons l'intérêt de notre consortium, tout en satisfaisant nos obligations contractuelles", a indiqué le groupe français.

* Alstom (+4,80% à 23,97 Euros) : le groupe a présenté hier soir les objectifs financiers de moyen terme qui seront détaillés aujourd'hui lors d'une conférence investisseurs. D'ici 2020, le chiffre d'affaires devrait connaître une croissance organique de 5% par an. Le groupe vise une marge d'exploitation ajustée (hors dépenses de restructuration nettes, dépréciations d'actifs et autres éléments exceptionnels) d'environ 7% en 2020, avec une conversion d'environ 100 %du résultat net en cash-flow libre.

* Orpea (+1,80% à 73,47 Euros) : la société publie ce matin ses résultats 2015, qui permettent notamment de verser un dividende porté de 0,80 à 0,90 euro, comme prévu. Cette année, les revenus devraient monter à 2,72 milliards d'euros (+13,7%), hors acquisitions éventuelles, et les résultats sont anticipés en "progression solide".

VALEURS EN BAISSE

* Peugeot (-1,50% à 14,98 Euros) : Le titre du constructeur automobile est victime d'une note d'Exane BNP Paribas qui a dégradé la valeur de "surperformance" à "neutre". Le momentum opérationnel ralentit et le potentiel de surprise semble moins important après le remarquable redressement du groupe, estime le broker. Ce dernier pense que Peugeot a besoin de changement structurels plus profonds. Un spinoff de Faurecia ou une alliance avec Fiat Chrysler sont possibles mais pas encore probables, ajoute Exane qui vise 17 euros par action.

* Neopost (-3,60% à 18,60 Euros) : en marge de ses résultats annuels, le groupe a fixé des objectifs pour le cycle en cours. Il entend maintenir un niveau de marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, supérieur à 18% tout au long de cette période de transformation tout en optimisant ses coûts et ses structures pour viser à terme un retour de sa marge opérationnelle courante, hors charges liées aux acquisitions, à plus de 20%.

* Ymagis (-1,50% à 9,70 Euros) : "en 2016 nous allons consolider les acquisitions réalisées ces derniers mois, ce qui n'empêchera pas des petites opérations ciblées", a expliqué le patron de la société, Jean Mizrahi, dans un entretien accordé à www.boursier.com. Le dirigeant a prévu de présenter un plan stratégique à trois ans en septembre.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : les 4.400 points franchis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]