Ouverture Paris : Onxeo en vue !

Ouverture Paris : Onxeo en vue !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 juillet 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Les volumes qui sont restés élevés durant les séances post Brexit, calent ce matin (120 ME échangés après les vingt premières minutes) et pour cause, la semaine boursière démarrera seulement demain mardi sur les marchés américains qui sont en effet fermés aujourd'hui 4 juillet, jour de la fête nationale aux Etats-Unis. L'indice parisien qui a ouvert en territoire positif, cède finalement du terrain (-0,30% à 4.260 points) après la première demi-heure de cotations. Les investisseurs n'ont que peu d'actualité à se mettre sous la dent ce matin. L'indicateur le plus attendu de la semaine sera l'emploi US en juin, qui sera publié vendredi 8 prochain. Côté valeurs, Onxeo décolle de 10% après sa communication du matin.

WALL STREET

L'annonce, vendredi, d'une amélioration plus forte que prévue de l'activité manufacturière aux Etats-Unis (indice ISM à 53,2 en juin contre 51,5 de consensus) a apporté une dose de confiance supplémentaire... Après l'effet de surprise créé par le vote britannique en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, les investisseurs ont estimé que l'économie US devrait être en mesure de résister au ralentissement prévisible de l'économie britannique. En outre, les incertitudes créées par le Brexit ont aussi reporté à 2017 les anticipations de nouvelles hausses des taux directeurs de la Réserve fédérale. La Fed a entamé en décembre 2015 un cycle de hausse des taux directeurs, mais de nombreux analystes estiment qu'en raison du Brexit, elle ne pourra pas poursuivre cette politique de normalisation de ses taux avant 2017... Certains n'excluent pas que la banque centrale soit même obligée d'abaisser ses taux, après les avoir portés entre 0,25% et 0,50% en décembre dernier (+1/4 de point). Or, un environnement de croissance modérée, accompagné de taux très bas reste favorable aux marchés d'action...

ECO ET DEVISES

De nombreux experts, dont la présidente de la Réserve fédérale américaine et le Fonds monétaire international, estiment que le Brexit devrait entraîner une récession au Royaume-Uni qui reste la 5ème puissance économique mondiale, ce qui pourrait peser par ricochet sur l'économie mondiale.
La gestion politique du Brexit par l'Union européenne sera aussi un défi que les marchés financiers suivront de près... Christine Lagarde, directrice générale du FMI a émis le souhait, dimanche, que l'UE sorte "par le haut" de cette crise, en réalisant des réformes auxquelles les Britanniques avaient toujours mis leur veto... Elle a aussi demandé aux gouvernements européens d'améliorer leur communication en direction de leurs populations, qui ne perçoivent pas les avantages de l'UE...

Le départ annoncé du Royaume-Uni de l'Union européenne a eu un effet retentissant sur les marchés obligataires mondiaux, qui ont flambé depuis le 24 juin, faisant tomber les taux souverains de nombreux pays à leurs plus bas historiques. Les investisseurs anticipent de nouvelles actions d'assouplissement monétaire de la part des banques centrales, notamment au Royaume-Uni, en Europe, au Japon, voire aux Etats-Unis. Vendredi, les taux des emprunts d'Etats américains ont aussi chuté à un niveau record, dans l'anticipation d'un coup d'arrêt de la hausse des taux de la Fed cette année... Le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 10 ans est tombé en séance à 1,3784%, et celui du T-Bond à 30 ans a atteint 2,1873%, le plus bas jamais enregistré pour ces deux échéances. A la clôture, ces taux s'affichaient respectivement à 1,44% (-3 points de base) et à 2,23%. Les taux souverains à 10 ans sont également tombés au plus bas la semaine dernière en Allemagne, en France, en Suisse, au Japon et au Royaume-Uni. Aux Etats-Unis, dans les prochains jours, plusieurs indicateurs macro-économiques seront surveillés de très près, dont les chiffres du commerce extérieur en mai (mercredi), les Minutes de la dernière réunion de la Fed (mercredi), les stocks pétroliers hebdomadaires (mercredi), et surtout, les données de l'emploi aux Etats-Unis en juin, qui seront publiées vendredi. Toujours sur le front de l'emploi, les chiffres hebdomadaires seront publiés jeudi, ainsi que les enquêtes mensuelles ADP et Challenger sur l'emploi dans le secteur privé en juin. Par ailleurs deux membres de la Fed William Dudley et Daniel Tarullo s'exprimeront en public mercredi... Sur les devises, en attendant, l'euro campe au-dessus des 1,11 face au dollar à 1,1140, tandis que le pétrole consolide ses positions sur les 50$ le baril de Brent.

VALEURS EN HAUSSE

* Le Noble Age (+1,20% à 29,55 Euros) : L'Assemblée Générale Mixte des actionnaires de Le Noble Age SA, s'est réunie le 22 juin 2016 au siège de la société à Vertou, sous la présidence de Jean-Paul Siret, PDG du Groupe. L'ensemble des résolutions soumises au vote ont été adoptées par les actionnaires. L'Assemblée a notamment approuvé les comptes sociaux et consolidés de l'exercice 2015. L'Assemblée a décidé de distribuer un dividende de 0,16 euro par action, dont la mise en paiement interviendra le 08 juillet 2016. Pour mémoire, le groupe a dévoilé un chiffre d'affaires Exploitation de 95,4 millions d'euros pour les trois premiers mois de 2016, en hausse de 12,1% en données publiées et en croissance organique de 6,7%.

* Onxeo (+9,40% à 2,80 Euros) : la société a reçu la notification de délivrance d'un brevet américain portant notamment sur son candidat médicament AsiDNA. Ce nouveau brevet renforce considérablement le portefeuille de propriété industrielle d'ONXEO autour du programme AsiDNA en protégeant les différentes compositions et formulations pharmaceutiques, ainsi que ses utilisations pour le traitement des cancers.
Le brevet expirera mi-2031 et la durée de protection pourrait être étendue jusqu'en 2036 via le système de certificat complémentaire de protection en vigueur aux Etats Unis...

* Areva (+2,15% à 3,50 Euros) et le groupe industriel Mirion Technologies, Inc. (Mirion) ont annoncé la réalisation de la cession de Canberra, une filiale d'Areva spécialisée dans les instruments de détection et de mesure de radioactivité qui emploie environ 1.000 salariés, à Mirion. Comme annoncé par Areva en décembre 2015, Mirion a été sélectionné par Areva à l'issue d'un processus concurrentiel. Les deux parties ont ensuite conclu un contrat de cession portant sur l'intégralité du capital de Canberra. "La cession de Canberra à Mirion est conforme à notre plan de restructuration et notre feuille de route stratégique précédemment annoncés en juin", explique Philippe Knoche, Directeur Général d'Areva. "Mirion a été sélectionné par Areva notamment en raison de sa longue histoire de fournisseur de l'industrie nucléaire en toute fiabilité, de son bilan en matière de création et de maintien d'emplois hautement qualifiés en France et de sa solidité financière. La finalisation dans les temps de cette opération est une preuve de notre engagement à poursuivre la transformation d'Areva. Je souhaite sincèrement une franche réussite à Mirion et Canberra".

VALEURS EN BAISSE

* FFP (-0,85% à 62,60 Euros) : La FFP, le holding de la famille Peugeot, investit 70 ME dans les augmentations de capital de 510 ME réalisées par le groupe Tikehau Capital, avec la volonté de se positionner dans la gestion d'actifs, "secteur d'activité décorrélé de ses participations actuelles". FFP et le groupe Tikehau Capital ont déjà réalisé un investissement en commun dans la société Eren Renewable Energy en 2015. Ces augmentations de capital permettront de poursuivre la stratégie de développement et d'accélérer l'expansion internationale par de la croissance organique et externe. FFP, aux côtés du fonds souverain de Singapour Temasek et de l'assureur MACSF, entre à hauteur de 5,5% du capital de la holding du groupe, Tikehau Capital Advisors (TCA), contrôlée par ses fondateurs Antoine Flamarion et Mathieu Chabran ainsi que les associés et le top management qui collectivement réinvestissent 17 ME dans l'opération.
FFP sera représentée au Conseil d'administration de TCA. FFP investit également dans le véhicule d'investissement historique Tikehau Capital Partners (TCP) pour en détenir 5,2%.

* Argan (-4% à 24,20 Euros) : la société a enregistré au 2ème trimestre des revenus locatifs de 16,2 ME, en baisse de 3% par rapport au 2ème trimestre 2015. Sur le semestre écoulé, les revenus locatifs atteignent 32,9 ME, en baisse de 2% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Cette baisse de loyers s'explique par la cession, fin janvier 2016, d'un portefeuille de 100.000 m2 représentant 5 ME de loyers annuels. Cette diminution momentanée devrait être compensée par les loyers annuels générés par les nouveaux développements, qui s'étaleront au fil des livraisons attendues sur l'année 2016, et représenteront un montant équivalent de 5 ME. Ainsi, les revenus locatifs devraient s'inscrire en léger retrait, à moins de 1% sur l'année 2016, avant de repartir à la hausse pour atteindre environ 71 ME en 2017, soit +7%.

* CFAO (-0,60% à 33,20 Euros) : Le Conseil de surveillance de CFAO, dans sa séance du 17 juin 2016, a pris acte de la décision de Jean-Charles Pauze dont le mandat de membre du conseil avait été renouvelé lors de l'Assemblée Générale tenue le même jour, de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat de Président. Sur proposition du Comité des nominations et des rémunérations, le Conseil a nommé M. Pierre Guénant, jusqu'alors Vice-Président, pour le remplacer comme Président du Conseil de surveillance. Le Conseil a également nommé Mme Sylvie Rucar, comme Vice-Présidente. Membre du Conseil de surveillance de CFAO depuis le 16 novembre 2009, Pierre Guénant était Vice-Président du Conseil de Surveillance depuis le 4 septembre 2012. Il est par ailleurs, co-gérant de PGA Holding SARL, membre du Conseil de surveillance d'AdVini S.A., administrateur de HDL/Assystem et Administrateur de GMLI (Ile Maurice). Membre du Conseil de surveillance de CFAO depuis le 25 mai 2012, Sylvie Rucar est par ailleurs Senior Advisor chez Alix Partners, administrateur d'Avril Gestion et administrateur d'Alstom.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : Onxeo en vue !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]