Ouverture Paris : pas de 5.000 points

Ouverture Paris : pas de 5.000 points

Opel logo automobile

Boursier.com, publié le lundi 06 mars 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 ne se hisse pas au-dessus des 5.000 points ce matin, puisqu'il recule de 0,40% dans les premières minutes de cotations, à 4.975 points. Le seuil symbolique des 5.000 points n'a plus été atteint depuis août 2015. Aux Etats-Unis, Janet Yellen a confirmé le biais marqué de la Fed en faveur d'une hausse de taux dès la réunion de la mi-mars. Cela n'a pas eu d'effet notable sur Wall Street, qui y voit plutôt le signe de la robustesse de l'économie américaine. En Europe, la confirmation du rachat d'Opel par Groupe PSA dope le titre du constructeur français en début de séance. A l'inverse, l'annonce d'une grosse levée de fonds prévue par la Deutsche Bank pèse sur les valeurs bancaires. La semaine sera marquée, sur le font macroéconomique, par la décision de la Banque centrale européenne sur ses taux directeurs jeudi et par les chiffres de l'emploi américain de février, vendredi.

WALL STREET

Le marché américain a terminé la semaine précédente sur une tendance légèrement positive, puisque la séance de vendredi s'est soldée pour le Dow Jones par un gain minime de 0,01% juste au-dessus des 21000 points. Le S&P 500 a grappillé 0,05% à 2.383 points, tandis que le Nasdaq s'est adjugé 0,16% à 5.870 points. Confirmant les propos de plusieurs autres membres de la banque centrale américaine dernièrement, sa présidente, Janet Yellen, a laissé entendre qu'une hausse de taux pourrait intervenir dès le mois de mars, compte tenu de la bonne santé de l'économie du pays. En début de semaine, Donald Trump avait plutôt rassuré les financiers en délivrant un discours modéré devant le Congrès, du moins plus modéré que lors des dernières sorties du président américain. Il s'est largement rattrapé au cours du week-end en twittant que Barack Obama l'avait mis sur écoute durant la campagne électorale, créant une nouvelle polémique.

ECO ET DEVISES

Les commandes industrielles américaines seront publiées à 16h00.

La parité euro / dollar atteint 1,0604 ce matin. Le baril de Brent se négocie 55,67$ et le WTI 53,53$ pour l'échéance de mai. L'once d'or se traite 1.234$ (-0,06%).

VALEURS EN HAUSSE

* Groupe PSA (+3,15% à 19,66 Euros) : il n'y avait plus guère de suspense quant à l'issue des discussions entre Groupe PSA et General Motors pour le rachat d'Opel. Le constructeur français a confirmé à 7h30 ce matin qu'il allait racheter les marques Opel et Vauxhall à l'américain, dans le cadre d'une transaction à 2,2 milliards d'euros. La transaction se compose des deux marques, valorisées 1,3 MdE, ainsi que de la filiale de services financiers, pour 0,90 ME, acquise en partenariat avec BNP Paribas.

* Cerenis Therapeutics (+16% à 2,38 Euros) : rebond pour le titre qui s'est effondré de près de 90% jeudi dernier à la suite de l'échec de l'étude pour son principal candidat-médicament.

VALEURS EN BAISSE

* BNP Paribas (-0,30% à 59,13 Euros) : la banque est le second bénéficiaire du rachat d'Opel-Vauxhall par Groupe PSA. Elle s'est en effet associée au constructeur pour récupérer la branche de services financiers. Ainsi Banque PSA Finance et BNP Paribas Personal Finance vont-elles acquérir chacune 50% du capital social des sociétés captives de financement d'Opel-Vauxhall pour 0,9 MdE.

* L'Oréal (-0,35% à 175,85 Euros) : le groupe est désormais propriétaire des marques dermatologiques CeraVe, AcneFree et AMBI. Le rachat du portefeuille de Valeant pour 1,3 Md$ a été finalisé le 3 mars. La transaction avait été annoncée en janvier dernier. Les trois marques ont généré en 2016 un chiffre d'affaires de l'ordre de 168 M$

* Airbus (-0,10% à 71,10 Euros) : l'avionneur a annoncé ses chiffres de commandes et de livraisons pour les deux premiers mois de l'année. Côté livraisons, le rythme est élevé avec 74 appareils remis à leurs clients, dont 60 monocouloirs, 7 A330, 6 A350 et 1 A380. Le bilan des commandes est nettement moins flatteur puisque des contrats pour 4 appareils seulement ont été signés, tandis que 12 exemplaires ont été annulés (6 A312neo et 4 A330). Le solde est donc négatif de -8 avions depuis le début de l'année.

* AccorHotels (-0,25% à 37,21 Euros) : dans le cadre d'une joint-venture de long terme, le groupe s'est allié avec Rixos pour "collaborer, développer et gérer conjointement" les resorts et hôtels de la marque Rixos dans le monde entier. A l'issue de l'opération, AccorHotels détiendra une participation de 50% dans la nouvelle structure.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : pas de 5.000 points
  • avatar
    Mdr -

    5000 points avec 1% de croissance économique dit on.Ou vont ils chercher une telle valorisation avec des performances économiques pour ainsi dire atone.....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]