Ouverture Paris : pas de volumes !

Ouverture Paris : pas de volumes !©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 30 mai 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Très faibles volumes ce matin où moins de 100 ME ont changé de mains sur le CAC40 après les vingt premières minutes de cotations. L'indice parisien est à l'équilibre à 4.514 points après savoir débuté la séance dans le rouge. Wall Street et Londres sont fermés aujourd'hui, ce qui explique la faiblesse des volumes. Vendredi, la hausse l'a emporté outre-Atlantique, malgré la confirmation du biais haussiers sur les taux de la Fed. Les opérateurs de marché guettent la réunion de la BCE prévue le 2 juin. Il n'y aura pas d'annonces nouvelles de politique monétaire, du moins c'est ce que pensent les économistes, mais la BCE pourrait réviser en légère hausse ses prévisions de croissance 2016, après les indicateurs rassurants publiés récemment.

WALL STREET

Wall Street a fini la semaine sur une note positive, malgré des propos de la présidente de la Fed, Janet Yellen, confirmant qu'une hausse des taux est à attendre "dans les prochains mois". Les principaux indices ont gagné entre 2% et 3% cette semaine, malgré cette perspective, les investisseurs préférant se concentrer sur les avantages d'une amélioration de l'état de l'économie américaine. La poursuite de la hausse du pétrole, qui a testé les 50$ le baril cette semaine, a aussi soutenu les cours, notamment des pétrolières et des valeurs bancaires, très exposées au secteur énergétique.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné vendredi 0,25% à 17.873 points, tandis que le S&P 500 a pris 0,43% à 2.099 points, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs "technos" et "biotechs", a avancé de 0,65% à 4.933 points. Sur la semaine, les trois indices ont vivement rebondi, respectivement de 2,1%, 2,3% et 3,4%. Les actions américaines ont ainsi signé leur meilleure semaine depuis début mars.

ECO ET DEVISES

La consommation des ménages en biens est restée quasiment stable en avril en France, avec un recul de 0,1% sur un mois, sous l'effet d'un net ralentissement des dépenses en énergie et des achats de biens durables ainsi que d'un fort recul de la consommation alimentaire, selon les données publiées lundi par l'Insee.

De leur côté, les prix allemands à l'importation ont reculé de 6,6% sur un an en avril après avoir baissé de 5,9% et 5,7% les deux mois précédents. En séquentiel, les prix affichent un repli limité à 0,1% contre une hausse de 0,4% attendue.

A suivre, la confiance de la zone euro en mai (11h00) et l'indice des prix à consommation allemands de mai (14h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1105 ce matin. Le baril de Brent se négocie 49,26$ et le WTI 49,35$ pour l'échéance de juillet. L'once d'or se traite 1.203$ (-0,7%).

VALEURS EN HAUSSE

* Innoveox (+10% à 5 Euros) : annonce la finalisation d'une pré-commande de 14 ME pour la vente d'une unité de traitement et recyclage de déchets dangereux par OHTS avec un groupe Asiatique. Cette unité de très grande capacité est destinée aux traitements d'effluents pétrochimiques d'une plate-forme industrielle majeure en Asie.

* Elior (+0,85% à 19,80 Euros) : L'équipe de recherche de Natixis a apprécié les résultats du premier semestre 2016 publiés vendredi par Elior ainsi que l'opération importante de croissance externe annoncée concomitamment par le groupe de restauration collective. Verdict : Natixis relève son objectif de cours de 21 à 22 euros, confortant sa recommandation "acheter" sur le dossier.

VALEURS EN BAISSE

* Airbus (-0,35% à 55,81 Euros) : Tom Enders se mord les doigts d'avoir écouté les dirigeants politiques européens qui l'ont poussé à accepter un consortium trop large et qui n'avait jamais collaboré pour fournir les moteurs de l'avion de transport militaire A400M, dont la facture a totalement dérapé. Dans un entretien à 'Bild', il évoque le "péché" d'avoir choisi cet assemblage trop disparate (Safran, MTU Aero Engines, Rolls-Royce et ITP) et d'avoir endossé la responsabilité du risque moteurs. Il n'a pas caché non plus que des problèmes internes à Airbus n'avaient fait qu'empirer la situation. Pour autant, il pense que l'A400M a un énorme potentiel.

* Bouygues (-0,70% à 28,88 Euros) : la filiale Dragages Singapore a décroché un contrat d'environ 100 millions d'euros pour réaliser un nouveau complexe résidentiel à Singapour, à l'initiative du promoteur United Venture Development. Il comprendra deux tours de 140 m de haut et de 40 étages, qui hébergeront 505 appartements sur une surface de 46 000 m(2). Les travaux doivent commencer prochainement pour une durée de trois ans, puisque la livraison est prévue à la fin du premier semestre 2019.

* Eramet (-0,15% à 28,85 Euros) : lors de l'assemblée générale mixte qui s'est tenue la semaine dernière, le PDG Patrick Buffet a assuré que les salariés sont mobilisés en vue de "retrouver dans les meilleurs délais une situation de cash-flow libre positif et préserver le bilan d'Eramet".

* M6 (-0,65% à 16,52 Euros) : les abonnés 'M6 mobile by Orange' vont être progressivement transférés vers des offres Orange équivalentes. Jusqu'au 30 juin 2019, M6 continuera à percevoir une rémunération au titre de l'animation de la base d'abonnés et de la licence de marque, qui contribuera au résultat opérationnel du groupe à hauteur de 64 ME, étalés sur la période du 1er janvier 2016 au 30 juin 2019 (vs. 25 ME en 2015). Par ailleurs, M6 percevra dès 2016 une indemnité contractuelle de 50 ME (impact EBITA) au titre de la fin de commercialisation.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : pas de volumes !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]