Ouverture Paris : prises de profits

Ouverture Paris : prises de profits©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 27 avril 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 marque une pause ce jeudi, après trois séances de hausse, en repli de 0,45% à 5.265 pts, alors que l'annonce (très succincte) par Donald Trump de ses fameuses mesures fiscales a fait un (petit) flop au niveau des indices américains, malgré quelques idées choc... Aujourd'hui, c'est la décision de la BCE qui occupera le terrain, mais surtout la conférence de son patron Mario Draghi à partir de 14h30. Les commentateurs se déchirent pour savoir si la banque centrale va infléchir plus rapidement que prévu sa politique après le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française. Quoi qu'il en soit, le débat sur la réduction "l'inondation monétaire" de la zone euro est bel et bien lancé, surtout si les entreprises européennes démontrent une belle santé...

WALL STREET

Wall Street s'est affiché au final sans grand changement mercredi soir, proche de ses sommets, mais sans valider la hausse observée en séance sur fond de plan de réforme fiscale de l'administration Trump qui a enfin été dévoilé... Sous la forme d'un résumé d'une seule page retraçant les grandes lignes de la réforme fiscale promise par Donald Trump, la Maison blanche a annoncé qu'elle comptait ramener l'impôt sur les sociétés à 15%, contre au moins 35% actuellement, et proposer un important rabais fiscal aux multinationales qui rapatrieraient aux Etats-Unis leurs bénéfices réalisés à l'étranger. Pas de surprise donc !... L'indice Dow Jones a cédé 0,10%, à 20.975,09, le Standard & Poor's 500 -0,05%, à 2.387,45 après et le Nasdaq Composite a fini inchangé à 6.025,23 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, on suivra donc la décision de la Banque centrale européenne sur ses taux (13h45) et l'annonce de l'indice des prix à consommation allemands d'avril (14h00). Aux Etats-Unis, les investisseurs attendent les commandes de biens durables (14h30), la balance commerciale (14h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), les promesses de ventes de logements (16h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (17h00).

La parité euro / dollar atteint 1,0910 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,65$ et le WTI 49,40$ pour l'échéance de juin.

VALEURS EN HAUSSE

* Futuren : +35%. L'ex-Theolia va rejoindre EDF Energies Nouvelles, la division dédiée aux énergies renouvelables du géant français. Les deux sociétés sont en négociations exclusives sur la base de 1,15 euro par action et 9,37 euros par OCEANE. La proposition représente une prime de 38,6% sur le dernier cours coté de l'action, 0,83 euro, et de 39,7% sur celui de la convertible. Les discussions portent sur le bloc de contrôle détenu notamment par Boussard & Gavaudan, représentant 61,1% des actions et 96% des OCEANE. Le conseil d'administration de Futuren s'est unanimement prononcé en faveur de l'opération le 24 avril. Si la transaction aboutit, l'acquéreur déposera une offre publique d'achat simplifiée sur la totalité des titres restant en circulation, conformément à la réglementation.

En février, le groupe avait confirmé des rumeurs de mise en vente, mais le cours n'avait guère profité de cette annonce.

* Nokia : +5%. L'équipementier a réalisé un premier trimestre meilleur qu'anticipé, les mesures d'économies de coûts engagées par le groupe scandinave portant leurs fruits. Mais les résultats baissent.

* Alten : +4% avec Onxeo, Lisi

* Ipsen : +2%. L'année 2017 a démarré très fort avec un chiffre d'affaires qui s'est envolé de 19,1% à 438 ME. Les objectifs sont confortés.

* Valeo : +1%. La dynamique reste forte avec un chiffre d'affaires du premier trimestre 2017 qui a bondi de 22% à 4,77 MdsE. À périmètre et taux de change constants, la hausse se serait établie à 13%. Les objectifs sont confortés.

* Vallourec : +1%. Le groupe a renoué avec une vive croissance en début d'année, ce qui lui permet de viser un résultat brut d'exploitation en amélioration de 50 ME à 100 ME, plutôt 100 que 50 d'ailleurs, grâce à l'amélioration des tendances de marché aux Etats-Unis.

* EDF : +0,5% avec Valeo, Tarkett, Iliad, Coface

VALEURS EN BAISSE

* Zodiac Aerospace : -3%. Le groupe fourbit ses armes dans l'hypothèse où le rachat par Safran capoterait. Plusieurs sources citées par BFM affirment que l'équipementier pourrait revoir sa stratégie et virer son patron si le prix proposé par Safran est trop faible.

* Savencia : -3% avec SoiTec

* TechnipFMC : -2%. Le groupe a publié cette nuit ses premiers vrais résultats post-mariage, avec un chiffre d'affaires inférieur à l'attente du consensus mais des bénéfices plus solides que prévu. Il faudra attendre une conférence prévue à la mi-journée pour les prévisions. Un programme de rachat d'actions de 500 M$ est prévu.

* STMicroelectronics : -2%. Retour en grâce confirmé avec des trimestriels plus solides que prévu et des perspectives solides. Le conseil de surveillance a demandé à Carlo Bozotti de rempiler pour un an et lui a adjoint un délégué, Jean-Marc Chery.

* Klépierre : -1%. La foncière a vu ses revenus se stabiliser à 320,6 ME au 1er trimestre. La croissance sera cependant au rendez-vous sur l'ensemble de l'année, avec un cash-flow courant net par action compris entre 2,35 euros et 2,40 euros.

* AXA : -1% avec Publicis, LafargeHolcim, Havas, Ingenico, Peugeot

* Orange : -0,5%. L'opérateur a publié des résultats proches des attentes au titre de son premier trimestre 2017. Toutes les orientations du groupe sont confirmées, notamment les ambitions récemment rappelées de diversification dans les services financiers.

* Total : -0,5%. Le groupe voit ses résultats bondir au premier trimestre 2017, bien aidé par la remontée des cours de l'or noir et une hausse de sa production.

* Airbus : -0,5%. Les résultats sont en net retrait au 1er trimestre, malgré des revenus en hausse. Les commandes sont faibles. Cela n'empêche pas l'industriel de confirmer ses prévisions 2017, car il peut s'appuyer sur un carnet représentant plusieurs années d'activité.

* Saint-Gobain : stable. Le chiffre d'affaires a fortement progressé en données comparables au 1er trimestre, de 7,6% à 9,937 MdsE. Le groupe confirme vise une progression de son résultat d'exploitation en 2017.

 
1 commentaire - Ouverture Paris : prises de profits
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]