Ouverture Paris : SFR sombre !

Ouverture Paris : SFR sombre !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 octobre 2016 à 09h30

LA TENDANCE

Après cinq séances consécutives de hausse sur le Marché boursier français, la pause est assez logique : le CAC40 recule de -0,80% à 4.465 points. Outre des prises de bénéfices compréhensibles, le marché paye aussi le regain de défiance sur son homologue américain, les indices ayant terminé en baisse hier soir outre-Atlantique, alors que certains membres de la Fed ont remis sur la table la nécessité d'une hausse de taux. Et Bloomberg a affirmé que plusieurs banquiers centraux européens sont favorables à une réduction progressive du programme de rachat d'actifs à partir du printemps. Côté valeurs, SFR sombre de près de 7% suite au refus de conformité de l'AMF au projet d'OPE d'Altice sur SFR.

WALL STREET

La politique monétaire des banques centrales a repris le devant de la scène sur les marchés d'actions américains ce mardi. Les indices new-yorkais ont fini en baisse pour le deuxième jour consécutif, après des déclarations de membres de la Fed plaidant pour une hausse des taux des "fed funds". En outre, en Europe, des responsables de la BCE réfléchiraient à réduire les achats d'actifs à partir de mars 2017, selon des sources citées par 'Bloomberg'. Le pétrole a mis fin à sa série haussière avant de se reprendre ce matin, tandis que le dollar s'est renforcé et les taux souverains se sont tendus mardi soir. L'or a glissé sous les 1.300$.

A la clôture, l'indice Dow Jones a cédé mardi 0,47% à 18.168 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,50% à 2.150 points, et que le Nasdaq Composite a fléchi de 0,21% à 5.290 points.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices PMI des services & composite de septembre pour la France (09h50), l'Allemagne (9h55) et la zone euro (10h00) précèderont les ventes de détail zone euro d'août (11h00). Aux Etats-Unis, le programme est riche avec le rapport d'ADP concernant l'emploi privé américain (14h15), la balance commerciale (14h30), l'indice Markit PMI des services (15h45), l'indice ISM des services (16h00), les commandes industrielles (16h00) et le rapport hebdomadaire du DoE concernant les stocks pétroliers domestiques américains (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,1217 ce matin. Le baril de Brent se négocie 51,29$ et le WTI 49,70$ pour l'échéance d'octobre. L'once d'or se traite 1.273$ (+0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

* Casino (+2,60% à 44,34 Euros) : Alors que la valeur a perdu près de 20% depuis le mois de mai, HSBC a décidé de rehausser de "conserver" à "acheter" sa recommandation sur le dossier, avec un objectif relevé de 50 à 53 euros. La publication du troisième trimestre prévue le 13 octobre devrait confirmer le bon momentum au niveau des ventes en France alors que la marge brute devrait bénéficier de l'accord avec Intermarché. Au global, Casino devrait atteindre son objectif d'Ebit 2016 de 500 ME en France, selon le courtier.

VALEURS EN BAISSE

* Air Liquide (-1,20% à 95,91 Euros) : le groupe a entamé des négociations exclusives avec Montagu Private Equity pour lui céder sa filiale Aqua Lung, spécialiste des équipements individuels pour les activités sportives et professionnelles en milieu aquatique. Cette opération est soumise à l'accord final et définitif entre les parties et aux conditions et dispositions usuelles.

* Danone (-1,40% à 66,44 Euros) : les actionnaires de WhiteWave ont approuvé hier, en assemblée générale, le rachat de la société par Danone. Un soutien extrêmement large puisque 99% des votants présents, qui représentaient 78% du capital, ont soutenu le rapprochement. Le projet est désormais essentiellement conditionné au feu vert de l'antitrust américain. A ce titre, WhiteWave a confirmé lors de son assemblée générale que le département américain de la justice avait procédé à une "seconde demande", qui a prolongé de 30 jours le délai d'examen. Les parties espèrent toujours boucler la transaction d'ici la fin de l'année.

* Orange (-1,10% à 13,89 Euros) : le groupe va embaucher plus que prévu sur la période 2016 à 2018, a indiqué le management aux organisations syndicales de l'opérateur. L'AFP précise que ce sont 7.000 postes et non 6.000 comme prévu qui seront pourvus dans l'intervalle. Ces recrutements, réalisés en CDI, concerneront en premier chef les métiers de l'innovation, des nouvelles technologies et du service client.

* SFR (-6,25% à 24,86 Euros) : Altice a mis fin à son offre de rachat des minoritaires de SFR hier soir, après que l'Autorité des marchés financiers eut déclaré le projet non conforme. A ce stade, difficile de savoir ce que l'AMF reproche exactement au projet d'offre, car sa décision, publiée hier soir, ne fait que quatre lignes. Le régulateur a juste annoncé dans un avis officiel avoir décidé hier de déclarer l'offre non conforme, tout en promettant de publier rapidement sa décision motivée. Selon nos informations, les détails seront annoncés dès ce soir. Altice n'écarte pas un appel.

* Solocal (-4,15% à 3,62 Euros) : des créanciers représentant "environ 43% de la dette ont apporté leur soutien au plan de restructuration. Le groupe a besoin d'atteindre l'approbation des 2/3 des créanciers pour présenter ensuite le plan en assemblée générale une semaine plus tard le 19 octobre.

 
2 commentaires - Ouverture Paris : SFR sombre !
  • avatar
    cestlavie -

    et bien lugin bienvenue vous faite comme moi aussi partie du grand club recherché des pigeonnés lourdement escroqués par certains gros cochons de patrons banquiers ,, véritables parasites de la société ! "tous les memes" surement pas 100 m séparaient ces 2 banques juridiquement antagonistes suite a une généralisation de la distribution du livret A , d'un coté ni plus ni moins une banque qui exerce son métier de banquier , de l'autre beaucoup plus que la plus mauvaise banque en France du meme calibre qu'anciennement les criminelles actions Eurotunnel ,en vous attirant sur le boursier elle peut s'avérer etre un vrai DANGER pour l'usager , et pourtant cette maudite banque se présente "POUR VOUS ETRE UTILE" gonflée non ? 100 m qui m'auront couté la bagatelle a vue de nez de 4000 euros pas mal hein !

  • avatar
    lugin -

    Vous trouvez compréhensible qu'après chaque hausse il y a aussitôt prise de bénéfices. Est-ce que ces gros spéculateurs pensent aux petits épargnants qui se sont fait gruger par leur conseiller, soi-disant financier, qui les ont poussé vers la bourse!!!!!!

    avatar
    Patdix -

    Vous avez remarqué aussi !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]