Ouverture Paris : STMicro et Altran qui rient, Adocia et Cegedim qui pleurent

Ouverture Paris : STMicro et Altran qui rient, Adocia et Cegedim qui pleurent©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 janvier 2017 à 09h30

LA TENDANCE

Le CAC40 a ouvert quasiment stable, avant de prendre un biais baissier pour la dernière séance de la semaine. Il perd -0,3% après une demi-heure de cotations, à 4.852 points. Un certain attentisme règne en dépit d'indicateurs avancés plutôt verts à Wall Street, car plusieurs échéances importantes sont en vue. Après une nouvelle série de publications trimestrielles, notamment des valeurs technologiques, la macroéconomie fera son retour avec la première estimation du PIB américain du quatrième trimestre 2016. En parallèle, Donald Trump va recevoir Theresa May dans un contexte diplomatique tendu, non pas avec la Grande-Bretagne mais avec le Mexique, dont le président a annulé la visite prévue à Washington en début de semaine prochaine après des provocations de son homologue américain sur le fameux mur qu'il entend faire ériger entre les deux pays.

Quelques publications d'industrielles américaines sont encore attendues avant l'ouverture du marché aujourd'hui, notamment Honeywell, American Airlines, Chevron, Colgate-Palmolive ou Air Products.

WALL STREET

Le Dow Jones a inscrit un nouveau record, jeudi, confirmant son passage au-dessus des 20.000 points franchis la veille pour la première fois de son histoire. Les autres indices américains ont opté pour l'attentisme, sur fond de tensions croissantes entre le Mexique et les Etats-Unis au sujet du mur que Donald Trump entend construire et faire financer par Mexico... Le président mexicain Enrique Pena Nieto a annulé sa rencontre prévue avec Trump le 31 janvier. De très nombreuses sociétés ont publié leurs résultats du 4ème trimestre, dont Ford Motor, Qualcomm, Dow Chemical et Caterpillar. Johnson & Johnson est parvenu à un accord pour racheter la "biotech" suisse Actelion pour 30 milliards de dollars.

A la clôture, le Dow Jones a progressé jeudi de 0,16% à 20.101 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,07% à 2.297 pts et que le Nasdaq Composite a fini quasi-stable (-0,02%) à 5.655 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, la masse monétaire M3 en zone euro sera dévoilée à 10h00. Aux Etats-Unis, les commandes de biens durables (14h30), le PIB américain du quatrième trimestre (14h30) et l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00) sont attendus.

La parité euro / dollar atteint 1,0679 ce matin. Le baril de Brent se négocie 56,34$ et le WTI 53,93$ pour l'échéance de mars. L'once d'or se traite 1.184$ (-0,4%).

VALEURS EN HAUSSE

* Soitec (+12% à 1,87 euro) : le courant acheteur se poursuit sur le dossier après une vive hausse la veille. Le secteur va mieux en France, comme le montre les performances du voisin STMicroelectronics.

* Transgène (+5,6% à 2,83 euros) : Invest Securities relève de conserver à acheter sa recommandation, en visant 5,50 euros contre 3,92 euros précédemment.

* STMicroelectronics (+3,1% à 12,43 euros) : au lendemain de solides résultats 2016 de bonnes perspectives 2017, plusieurs analystes ont relevé leurs objectifs de cours. C'est notamment le cas de JP Morgan, qui vise 12,50 euros contre 7,80 euros précédemment.

* Altran (+3% à 14,06 euros) : le chiffre d'affaires 2016 du groupe de conseil est robuste, ce qui lui permet d'être conforté dans ses ambitions. Les investisseurs apprécient.

* FFP (+2,6% à 77,97 euros) : Oddo a démarré le suivi à l'achat en visant 98 euros.

* Nanobiotix (+2,5% à 16,40 euros) : Bryan Garnier a démarré le suivi à l'achat en visant 35 euros.

* JCDecaux (+2,2% à 31,24 euros) : les revenus de la fin de l'exercice 2016 ont légèrement dépassé les attentes du management, ce que salue ce matin le marché. Le bureau d'études Liberum a relevé sa recommandation à l'achat sur le titre.

* Elior (+1,6% à 21,25 euros) : le nouvel exercice fiscal a plutôt bien démarré, avec un chiffre d'affaires dont la croissance organique est bien accueillie par les analystes.

VALEURS EN BAISSE

* Adocia : le titre n'a pas encore pu coter à 9h30, devant l'afflux d'ordres vendeurs après l'annonce par Eli Lilly de l'abandon de la licence BC Lispro. Sur les plateformes alternatives, on trouve un titre dans la zone des 29/30 euros contre 40 euros hier soir en clôture.

* Cegedim (-9% à 26 euros) : nouvel avertissement pour la société. La Société Générale en a assez et passe de conserver à vendre, malgré un objectif ajusté de 22 à 24,50 euros.

* LDLC (-4,3% à 33,52 euros) : la période des fêtes ne s'est pas passée aussi bien que prévu pour le groupe, dont les ventes ont été décevantes.

* Bénéteau (-3,2% à 12,85 euros) : les ambitions de moyen terme dévoilées hier soir sont accueillies tièdement par le marché. Société Générale passe d'acheter à conserver ce matin dans leur sillage, mais ajuste de 12,50 à 14 euros son objectif.

* SES (-1,5% à 18,61 euros) : le dossier reste sous pression, après avoir chuté hier, dans le sillage de l'annonce par Sky d'une nouvelle offre sans satellite en 2018.

* Scor (-1,4% à 32,12 euros) : Goldman Sachs a abaissé sa recommandation d'achat à neutre, malgré un objectif ajusté de 35 à 33 euros. Le titre subit des prises de bénéfices.

* Manitou (-1,3% à 20,60 euros) : quelques dégagements sur le dossier, après la publication d'un chiffre d'affaires 2016 qui est finalement plutôt bien résisté, même si la fin d'année était baissière.

 
0 commentaire - Ouverture Paris : STMicro et Altran qui rient, Adocia et Cegedim qui pleurent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]